Projet MKNAOMI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 57′ 06″ N 77° 08′ 48″ O / 38.95167, -77.14667

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La forme ou le fond de cet article est à vérifier (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Si vous venez d’apposer le bandeau, merci d’indiquer ici les points à vérifier.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le projet MKNAOMI était un projet occulte mené dans les années 1950 et 1960 par le département de la Défense des États-Unis conjointement avec la CIA. Il constituait un sous-projet du projet MK-Ultra[1], son but était de « stocker plusieurs substances chimiques incapacitantes ou mortelles et de développer les moyens de les disséminer »[2].

D'après le livre A Terrible Mistake de H. P. Albarelli Jr, publié en 2009, l'affaire de Pont-Saint-Esprit en 1951 serait une application du projet MKNAOMI.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Complots et Dossiers Secrets, no 1, décembre 2008, La CIA et le contrôle de l'esprit : Le programme MK-ULTRA, par Pierre Sumac, p.38 à 45
  2. http://www.dod.mil/pubs/foi/02-A-0846RELEASE.pdf