Projet:Physique/Coin café du labo

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le coin café du labo accueille les discussions relatives au Projet:Physique. Ça fait du bien une petite pause entre deux manips...
Archive 1 Archive 2 Archive 3
Archive 4 Archive 5 Archive 6
Archive 7 Archive 8 Archive 9
Archive 10 Archive 11 Archive 12
Archive 13 Archive 14
Les fils de discussion âgés de plus de 60 jours sont archivés automatiquement par OrlodrimBot.
Ajouter une discussion
Suivre cette page

Wikiconcours 2019[modifier | modifier le code]

Bonjour, le prochain Wikiconcours aura lieu du 21/09 au 24/11. Est ce que certain(e)s seraient intéressé(e)s pour monter une équipe. Comme thème, j’avais pensé à retravaillé les articles sur les unités du SI. Comme presque toutes ont une nouvelle définition depuis mai 2019, ça peut être l’occasion de passer dessus (je n’ai pas vérifié l’état de tous les articles). D’autres idées ?Pamputt 10 septembre 2019 à 14:18 (CEST)

Super Proton Synchrotron[modifier | modifier le code]

Bonjour

De retour des openDays du CERN, j'ai été un peu surpris de voir que l'article sur le SPS était juste une ébauche, et je me suis permis de l'enrichir. Dans le doute, j'ai laissé le bandeau "ébauche" pour l'instant, même si je pense que c'est beaucoup mieux qu'avant. --Obourgain (discuter) 15 septembre 2019 à 18:40 (CEST)

Ouais, je pense quand même que le Super Proton Synchrotron est quand même plus important qu'une certaine Nabilla. Merci d'enrichir cet article. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 16 septembre 2019 à 05:05 (CEST)
Merci beaucoup pour cette amélioration. Il y a encore beaucoup de travail ici et là. J’en ai profité pour retirer le bandeau « ébauche » car ça n’en est plus une. Bonne continuation. Pamputt 16 septembre 2019 à 10:28 (CEST)

Des liens externes en pagaille[modifier | modifier le code]

Bonjour; un utilisateur, Truocled, vient de rajouter tout un paquet de liens externes (voir ici : Spécial:Contributions/Truocled) menant vers des simulations informatiques, à première vue acceptables, mais qui pourraient aussi être du spam. Quelqu'un pour vérifier ?-- Dfeldmann (discuter) 1 octobre 2019 à 20:20 (CEST)

C’est un lien vers le site d’un laboratoire de recherche étudiant la physique des particules donc côté publicité, il y a bien pire. Par contre, je suis perplexe devant l’intérêt du lien étant donné que pour exécuter le programme, il faut se rendre sur github, télécharger le code, télécharger java et exécuter le tout. Bref, c’est loin d’être automatique. Une application qui tournerait directement dans un navigateur web serait beaucoup plus intéressant. Pamputt 2 octobre 2019 à 07:46 (CEST)

Categorisation[modifier | modifier le code]

Bonjour les physiciens; au hasard de mes lectures je suis tombé sur l'article Théorie quantique des champs, très développé et intéressant, mais j'etais surpris qu'il ne soit pas catégorisé. J'ai rétabli les catégories qui étaient présentes avant un recyclage en août 2018, à verifier.--Speculos 14 octobre 2019 à 20:20 (CEST)

J'ai ajouté la catégorie de la mécanique quantique car c'est une seconde quantification. J'espère que je dis pas de bêtise. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 15 octobre 2019 à 03:26 (CEST)

L'article Noëlle de Leiris est proposé à la suppression[modifier | modifier le code]

Page proposée à la suppression Bonjour,

L’article « Noëlle de Leiris » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Noëlle de Leiris/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Accéder au débat

| Passoa15 | me parler | 22 octobre 2019 à 09:27 (CEST)

Un peu perdu concernant Google[modifier | modifier le code]

Bonjour à tous. Google claironne qu'ils ont effectué un calcul avec un ordinateur quantique en 2 mn 20 s (soit ~ 150 s) alors qu'IBM claironne que le même calcul effectué avec un algorithme correctement optimisé se fait en 2.5 jours (~ 2 10⁵ s). Il y a donc un gain de 3 ordres de magnitude. J'ai lu qu'un ordinateur quantique n'était pas une machine de Turing. Cela m'étonne un peu car il n'y a pas de rétro-causalité dans une telle machine. Le collapse du psi est un phénomène asymétrique dans le temps. Étant influencé par la « propagande » de Roger Penrose qui affirme que le cerveau n'est pas une machine de Turing, est-ce que ce dernier aurait été pris en défaut ? En d'autres termes peut-on installer un Google computer à bord d'un avion de ligne qui ne serait plus un tas de ferraille mais un être « intelligent » ? J'ai comme des doutes sur la question. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 23 octobre 2019 à 20:21 (CEST)

Les deux premières affirmations sont correctes. Ensuite, je ne sais pas où tu as lu cette histoire de machine de Turing (refnec?), mais c’est n’importe quoi, désolé (d’ailleurs, notre bel article sur les ordinateurs quantiques (enfin, plutôt sa version anglaise, ainsi que l’article anglais sur la complexité quantique) te montrera qu’ils ne sont même pas capables de casser des problèmes NP- complets, pour autant qu’on le sache). Les histoires de Penrose ne convainquent absolument personne d’autre que lui (un peu un symptôme de la maladie du Nobel ?). Et l’intelligence artificielle n’a de toute façon que peu de rapport avec tout ça : donne aux meilleurs spécialistes un ordinateur magique 10^30 fois plus puissant (rapide?) que nos meilleures machines actuelles, et demande leur de traduire Proust en anglais...—Dfeldmann (discuter) 23 octobre 2019 à 21:40 (CEST)

Le {{refnec}} est le suivant : https://www.sciencenews.org/article/google-quantum-computer-supremacy-claim. La source dit la chose suivante : « That’s because quantum supremacy is a challenge to an idea known as the extended Church-Turing thesis, a principle of computer science, which states that all reasonable types of computation can be performed by classical computers. » Cela impliquerait donc qu'un ordinateur quantique n'est pas une machine de Turing ? En tout cas, même si le jeu de Go peut être traité par un ordinateur, j'aimerais mieux pas être passager d'un airliner commandé par un tas de ferraille s'appelant supercomputer. Il y aura toujours une situation imprévue et les autres pilotes du club sont bien d'accord avec ça. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 23 octobre 2019 à 22:59 (CEST)
J'attends pour ma part d'avoir des sources non événementielles pour traiter ce sujet. Il y a en effet plusieurs points à éclaircir. Le premier : est-ce que cela met en cause la thèse de Church-Turing ? Non : personne ne le prétend (même pas Penrose, qui ne dit pas et jamais que le cerveau est un ordinateur quantique, mais que ce sont des processus quantiques - qui ne sont pas ceux mis en oeuvre dans les OQ - qui donnent sa particularité au cerveau, au delà en effet de la thèse). Le second : est-ce que que cela change la complexité algorithmique de certains algorithmes ? Personne n'en sait rien je crois, on peut consulter [1] par exemple, mais je voudrais une meilleure source. Le troisième : la machine de Google est-elle vraiment pleinement un "ordinateur quantique" (sans doute pas, sinon avec 53 qbits elle pourrait déjà mettre en cause la sécurité bancaire), un OQ tellement buggué qu'il ne peut faire que certains types de calculs (probablement), ou un simulateur quantique ? C'est le point le moins clair. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 27 octobre 2019 à 10:03 (CET)
Notification Jean-Christophe BENOIST :Désolé, je débarque un peu tard, mais je suis un peu surpris par tes remarques. Toutes ces questions ont été traités par les experts de la théorie de la complexité depuis fort longtemps, à commencer par le spécialiste (et vulgarisateur) incontesté qu'est Scott Aaronson (il a d'ailleurs écrit entre autres un ouvrage de référence, Quantum Computing since Democritus). D'autre part, tu trouveras un résumé assez complet des résultats actuels dans les articles BQP et QMA (en); en gros, on a des problèmes NP (genre factorisation, quoique) solubles par des variantes de l'algorithme de Grover, mais pas (encore ?) de problèmes NP-complets, et certainement pas de problèmes plus difficiles (sans même parler de problèmes insolubles par machines de Turing). Quand aux résultats chez Google (dont Aaronson a été l'un des rapporteurs, comme il l'explique dans le dernier article de son blog), il ne s'agit absolument pas d'un ordinateur quantique, mais d'un processeur spécialisé capable de résoudre un problème (au sens de la théorie de la complexité) spécifique en un temps "exponentiellement" plus faible qu'un ordinateur classique (et en particulier, la stratégie désespérée de IBM pour simuler ce résultat sur un superordinateur classique, grâce à une mémoire de 250 petaoctets, serait facilement réfutée en ajoutant une dizaine de qubits de plus). Voilà, ça ne remet pas vraiment en cause ce que tu disais, mais ce sont des sources plus accessibles, et de bonne qualité, me semble-t-il.--Dfeldmann (discuter) 28 octobre 2019 à 09:10 (CET)
Notification Dfeldmann : Merci pour ces éléments. Il faut toujours penser à aller voir Aaronson ! Malheureusement, l'immense WP:Proportion des sources (événementielles) disent que le device de Google est un ordinateur quantique, ce qui m'a toujours paru douteux. Je me suis fait réverter (à juste titre) sur Suprématie quantique car la seule source qui indiquant que c'était un simulateur quantique (Futura-Science) a été écrasée par FS lui-même par un autre article, qui parle d'ordinateur quantique. Même eux s'emmêlent les pinceaux. C'est pour cela que j'attends des livres sur les sujet. Sur le deuxième point (c'est là où tu t'étonnes je crois), je me suis mal exprimé. Je voulais dire que on ne sais pas si les classes de complexité quantiques sont équivalentes aux classes de complexité classiques (voir schéma dans [2])et notamment si QMA = NP. Je ne sais pas à quelle classe de complexité appartient l'algo de Google. Cordialement --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 28 octobre 2019 à 09:30 (CET)
Je sais je sais, les sources primaires, s'est pa bien, s'est vilin etc... Cependant, j'ai lu le papier de Nature et Google claironne que l'ordinateur est un ordinateur quantique et pas autre chose refroidi à 0.02 K et dans un état quantique macroscopique. Donc, ce n'est pas un simulateur comme quelqu'un eut pu le dire. Comme quoi, une bonne source primaire vaut toujours mieux qu'une source secondaire foireuse de bas niveau. Le papier de Nature me semble très clair. Cela ne répond toujours pas à ma question. Est-ce qu'un tel ordinateur est une machine de Turing ou non ? J'aurais tendance à dire que oui. Pourtant la source Nature dit que « The extended Church–Turing thesis formulated by Bernstein and Vazirani55 asserts that any ‘reasonable’ model of computation can be efficiently simulated by a Turing machine. Our experiment suggests that a model of computation may now be available that violates this assertion ». Cette phrase semble impliquer que le Google computer n'est pas une machine de Turing. Je coince. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 28 octobre 2019 à 15:22 (CET)
Je sais pas, j'ai pas lu l'article de Nature. Moi, mes sources primaires, c'est les experts du domaine (Scott Aaronson), mes propres connaissances (un peu rouillées, mais j'ai quand même été payé par le CNRS pour étudier ce genre de questions) et le simple bon sens... Un ordinateur quantique qui ne serait pas une machine de Turing (mettons, qui puisse résoudre (au moins en principe) le problème de l'arrêt), ce serait plus qu'une bombe, cela remettrait en question vraiment beaucoup de choses, un peu comme si des ingénieurs atomistes n'avaient pas seulement découvert la fusion froide, mais s'étaient permis en plus de créer un mouvement perpétuel (de première espèce) et de découvrir la pierre philosophale. Il me semblait aussi que personne (et certainement pas Google) n'employait les mots d'ordinateur quantique ... tout bêtement parce que ces gens parlent anglais, et que ordinateur/calculateur est une distinction qui n'existe pas en anglais, autrement dit qu'un calcul quantique (ce que fait indiscutablement le circuit de Google) n'est pas un programme (et en particulier qu'il est parfaitement impossible de demander au circuit de Google de calculer quoi que ce soit d'autre que la tâche spécialisée qu'il fait si bien).--Dfeldmann (discuter) 28 octobre 2019 à 15:37 (CET)
La phrase « The extended Church–Turing thesis formulated by Bernstein and Vazirani55 asserts that any ‘reasonable’ model of computation can be efficiently simulated by a Turing machine. Our experiment suggests that a model of computation may now be available that violates this assertion » ne dit pas qu'un OQ n'est pas une machine de Turing. Un OQ est une machine de Turing, cela a été démontré, c'est aussi certain que la non dépassabilité de la vitesse de la lumière. Non la phrase dit justement que cela peut impliquer que P <> BQP; la thèse étendue postule que P=BQP.
Sinon, si le truc de Google est un OQ, alors il ne reste plus que la solution que je disais ci-dessus "un OQ tellement buggué qu'il ne peut faire que certains types de calculs". Si c'était un véritable OQ fonctionnel, déjà ils auraient implémenté un algo plus utile, et ils pourraient surtout implémenter l'algorithme de Shor ce qui ferait encore plus de bruit. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 28 octobre 2019 à 16:51 (CET)

Résistance[modifier | modifier le code]

Bonjour
Je viens de restructurer la page d'homonymie de "résistance".
Il me semble que des précisions doivent encore être apportées (cf mon commentaire en PdD).
Probablement des changements sont-ils à opérer dans la section Sciences physiques et chimie.
Pour ma part, je n'interviendrai que sur la section "Sciences humaines et sociales", la seule sur laquelle je m'estime compétent.
--Orion8888 (discuter) 27 octobre 2019 à 08:23 (CET)

Proposition d'anecdote pour la page d'accueil[modifier | modifier le code]

Une proposition d'anecdote pour la section « Le Saviez-vous ? » de la page d'accueil, et basée sur l'article Impesanteur, a été proposée sur la page dédiée.
N'hésitez pas à apporter votre contribution sur la rédaction de l'anecdote, l'ajout de source dans l'article ou votre avis sur la proposition. La discussion est accessible ici.
Une fois l'anecdote acceptée ou refusée pour publication, la discussion est ensuite archivée .
(ceci est un message automatique du bot GhosterBot le 10 novembre 2019 à 17:16, sans bot flag)

Voyages interstellaires[modifier | modifier le code]

Un voyage interstellaire de x années-lumière peut prendre, contrairement à l'idée couramment répandue, moins de x années. À la recherche de sources j'ai entamé une discussion ici. — Ariel (discuter) 11 novembre 2019 à 11:15 (CET)

Un problème de nommages et redirections[modifier | modifier le code]

J'ai préparé un article traitant du théorème de réciprocité de Lorentz. Or il existe un article « Théorème de réciprocité » redirigé depuis théorème de réciprocité de Lorentz. Je suppose que si j'essaie de créer l'article je vais devoir faire face à un conflit d'adresses.

De plus l'article théorème de réciprocité concerne les systèmes électriques : il s'agit d'une conséquence du théorème de Lorentz et non du théorème lui-même. Or cet article pointe sur l'article Reciprocity (electromagnetism) qui traite de tous les aspects.

Que fait-on dans ce cas ?

--Jojo V (discuter) 11 novembre 2019 à 15:23 (CET)