Projet:Histoire de l'art/Photographes

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nous avons besoin d'illustrations sous licence libre... Et bien faisons-les ! Comment reproduire des œuvres d'art ? Tenir son appareil ou se servir d'un pied, utiliser les temps de pose, le retardateur, recadrer l'image sur ordinateur et corriger les déformations optiques...

Voir aussi le club des tous les photographes de wikipedia : Wikipédia:Photographes

Attention, tous les musées n'autorisent pas les photos dans leur enceinte. Une liste de musées autorisant ou interdisant la photographie est disponible.

Photographes[modifier | modifier le code]

Bienvenue au club !

  • Fabos
  • Jastrow
  • Roby : Très difficile de photographier un tableau. J'ai bricolé des méthodes plus ou moins convaincantes que j'essaierai de décrire.
  • Traroth | @ Je suis très interessé, Roby.
  • Piero oui-oui, ça m'interese !
  • epierre j'ai une belle collection ;-)
  • Luc Viatour j'ai une carte de presse parfois utile dans les musées ou le public n'est pas autorisé à photographier.
  • Eric CLEMENS Restaurateur d'oeuvres d'art, peintre, photographe d'oeuvres d'art.
  • M0tty (d · c · b) Pour ce qui est des tableaux, je commence à avoir une certaine expérience, à la fois en prise de vue, et en retouche. Voir ici.

photos du musée du Louvre[modifier | modifier le code]

Suite à une intervention de Traroth,

déplacé depuis le bistro le 22/7/05 :

Bonjour,

J'espère que je ne poste pas n'importe où, sinon je vous fais confiance pour replacer ce message à sa place... merci d'avance.

Pour les images du Louvre, j'ai consulté des étudiants de l'école du louvre qui font beaucoup de photos au musée pour leurs cours, et qui seraient près à nous les donner, voire à aller en faire sur place avec quelqu'un si besoin est. Il faudrait connaître exactement les besoins de chacun, quelles œuvres vous voulez etc., étant donné l'importance du musée. Des photos du musée du moyen age, du musée des antiquités nationales, d'Orsay et d'autres lieux parisiens pourraient également être disponibles.

Il faut savoir cependant que ces clichés ne seraient sans doute pas de première qualité, étant donné que peu ont un appareillage adéquat, et savoir comment faire la liaison entre leurs données et wikipédia. Je veux bien servir de tampon, mais ce sont des fichiers lourds, donc difficiles à envoyer par mail. Existe-t-il un moyen simple pour qu'ils les mettent directement sur wikipédia ? Calame 21 juillet 2005 à 23:22 (CEST)

Oui : wikicommons ( http://commons.wikimedia.org ), il faut être enregistré, et cliqué sur "uploader" Yug Talk 22 juillet 2005 à 02:17 (CEST)
Hum, c'est-à-dire qu'il s'agit quand même d'un boulot à faire. Je veux dire, il n'est pas évident que ces jeunes gens, qui veulent bien donner leurs photos, soient volontaires pour faire celà. Il faut quandd même uploader la photo, indiquer la bonne licence, inclure la photo dans une page, faire en sorte qu'elle soit référencée dans Commons au bon endroit...
Je dirais que le mieux est que Yug serve d'intermédiaire, sachant que je pense qu'il ne faut pas de fichiers lourds. Vu l'usage qu'on en fait dans Wikipédia, des fichiers réduits, JPG de l'ordre de mettons 150 K maximum, devraient suffire. Bradipus 22 juillet 2005 à 02:26 (CEST)
Alex a raison quand il dit qu'il ne faut pas des fichiers trop volumineux. Mais attention, les images sur commons ne sont pas destinées au seul affichage en page web, mais doivent pouvoir être imprimées ! Mes recommandations seraient plutôt :
        • minimum 300 dpi pour l'impression, de préférence en 9*13 cm (soit 1000 * 1500 pixels)
        • entre 800 Ko et 1,5 Mo
Fabos 22 juillet 2005 à 10:18 (CEST)

En fait, je me suis mal exprimé, la taille des fichiers n'est pas très importante en général pour des photos (peu dépassent les 100K), par contre, elles arriveraient en grand nombre, ce qui a tendance à saturer rapidement les boîtes mail. Mais la procédure de téléchargement sur commons me semble trop complexe : ils veulent bien donner leur photos, mais pas que ca leur fasse du travail en plus, à mon avis. D'autant que les problèmes de licence et wikipédia lui-même ne leur sont pas familiers. Calame 22 juillet 2005 à 10:21 (CEST)

Suite à une potentielle interdiction de photo au louvre, j'ai fait des tableaux et objets (300) cf par ex. [[1]] par contre il y en a beaucoup, je n'ai pas inventorié chaque photo, c'est donc un grand bazar à publier, je pencherai personnellement par une expression de besoin sur articles, et une offre de photo. Je n'ai pas vu d'article art summérien, sassanide, .... mais j'ai des illustrations sur ce sujet ! Epierre 4 janvier 2006 à 11:10 (CET)

Liens utiles[modifier | modifier le code]

Internes[modifier | modifier le code]

Externes[modifier | modifier le code]

Prise de vue[modifier | modifier le code]

Il est difficile de photographier un tableau, de faire une reproduction d'une œuvre, sans rencontrer les problèmes suivants (et les causes possibles) :

  • Image floue (erreur de mise au point) ou bougée (mouvement de l'appareil ou du modèle)
  • Déformation du tableau (position de l'appareil ou choix de l'objectif)
  • Modification des couleurs et des contrastes (réglage de de l'appareil, qualité de la lumière)
  • Déséquilibre de l'éclairage, reflets (positions des lampes, de l'appareil)

Ces défauts peuvent être largements minimisés lors de la prise de vue. Dans une certaine mesure, ils pouront aussi être corrigés lors du tirage en photographie argentique, ou par un travail de retouche d'image avec un logiciel spécialisé en photographie numérique.

Eclairage[modifier | modifier le code]

Vérifiez que votre document à photographier est le plus uniformément éclairé, sans ombres ou dégradé. Quand on a les moyens, utilisez 4 lampes orientées vers le coin opposé, et positionées deux fois plus loin que l'appareil. Sinon une grande feuille, d’un blanc neutre et mat, peut aider à égaliser la lumière, comme un réflecteur. Attention aux volumes de la surface : toute orientation différente de la lumière changera le rendu de la matière.

Le flash unique monté sur l'appareil est "le pire des éclairages" (trop près de l'objet, dans l'axe de l'objectif, etc.), mais il est parfois la seule solution.

On peu aussi faire des "reproductions subjectives", de sculptures par exemple, en concentrant la lumière sur certaines parties. Là c'est un choix.

Position idéale de l'appareil[modifier | modifier le code]

Dans le cas d'un tableau ou un dessin :

  • Le plan du film (le dos de l'appareil) est parallèle au plan de l'œuvre à photographier.
  • L'objet est centré dans le cadre.

Autrement dit, l'objectif se trouve dans l’axe perpendiculaire qui part du centre du document à reproduire.
Ces conditions idéales sont difficiles à réunir et demandent une grande attention aux reflets (surtout si le document est brillant).

Support de l'appareil[modifier | modifier le code]

Pour éviter le "bougé" (l’appareil a bougé lors de la prise de vue) dans votre photo, le mieux est de fixer l'appareil sur un trépied. Ce n'est pas toujours possible, alors n'hésitez pas à l'appuyer sur un mur, un dossier de chaise, une colonne (voir à une béquille ou une canne "bricolée").

Réglage de l'appareil[modifier | modifier le code]

Grand angle ou téléobjectif ?[modifier | modifier le code]

L'inconvénient majeur de l'objectif grand angle est qu'il accentue les déformations optiques de l'image (effet "fish-eye" ou "barillet"). Son intérêt est qu'il absorbe moins de lumière que les focales longues, ce qui est utile en situation de faible luminosité.
A l'inverse, l'utilisation du téléobjectif provoque l'"effet coussinet", inverse du précédent mais généralement moins visible à l'oeil nu. De plus la quantité de lumière parvenant au capteur étant plus faible (les focales longues en absorbent), le temps de pose est plus long, ce qui peut provoquer un "bougé" en l'absence de pied (amplifiée par l'éloignement de l'objet).

Traditionnellement, pour faire une reproduction avec un reflex argentique 24×36, on utilise un objectif de focale entre 50 et 70 mm (ces réglages sont possibles sur la majorité des numériques). Pour les prise de vue rapprochées on utilise un objectif macro avec une focale plus longue (entre 70 et 110 mm) pour éviter l'ombre de l'appareil.

  • Moralité : dans les situations confortables utilisez une focale moyenne (50 mm en 24×36), avec un trépied si la lumière est faible (voir plus bas). N'utilisez le grand angle ou le téléobjectif que dans les situations où il est impossible de faire autrement.

Cadrage[modifier | modifier le code]

Les déformations et les différences de qualités de la lumière sont toujours particulièrement accentuées sur les bords des photographies. Pour en diminuer l'effet, vous pouvez prendre votre photo en cadrant légèrement plus large que l'objet à reproduire (attention alors de choisir la plus haute definition possible).

Diaphragme[modifier | modifier le code]

L'ouverture du diaphragme est aussi responsable de la qualité de la lumière. Schématiquement plus il est ouvert, plus il y a de parasites et de différences entre le centre de l'image et les bords. Mais, fermé au maximum, d’autres dégradations apparaissent...
Ainsi côté lumière, pour avoir le "meilleur" de son objectif, on règle le diaphragme deux stop avant la fin (soit un diaphragme f/11 pour un objectif qui ferme à f/22), d’où la grande quantité de lumière nécessaire (certains numériques permettent le choix du diaphragme, ou de forcer une vitesse lente pour choisir un diaphragme plus fermé).

Balance des blancs[modifier | modifier le code]

Les couleurs seront mieux rendues si vous calibrez la balance des blancs (voir les réglages de votre appareil numérique) sur une feuille de papier blanc à côté de l'objet à reproduire, ou sur une zone gris neutre (dit "gris kodak") ou blanche du document (voir les détails plus bas).

  • Bon, reproduire c’est traduire (Traduttore, Traditore !), il faut toujours choisir ! et c'est en faisant et regardant que l'on apprend, bonne chance !

Retouches informatiques[modifier | modifier le code]

Problèmes courants[modifier | modifier le code]

Logiciels[modifier | modifier le code]

Correction des déformations[modifier | modifier le code]

Pour rectifier sur Photoshop un tableau rectangulaire déformé par la perspective :

  • Poser un repère vertical à partir de l'angle le plus proche du photographe ;
  • Appliquer une rotation à la zone de travail pour faire coïncider le côté le plus haut avec cette verticale ;
  • Poser 3 autres repères (2 horizontaux et un vertical) pour figurer les proportions normales du tableau ;
  • Sélectionner le quadrilatère du tableau déformé ;
  • Dans le menu édition choisir transformation > torsion ;
  • Déplacer les points d'ancrage jusqu'à faire coïncider les côtés du tableau avec les repères.

C'est tout. Pour les questions : Roby

Ajustage des couleurs & contrastes[modifier | modifier le code]

Techniques scanner[modifier | modifier le code]

Photos de tableaux[modifier | modifier le code]

Illustration des possibilités et des problèmes qui apparaissent.

Un article encyclopédique : Photographie des œuvres d'art[modifier | modifier le code]

Après en avoir parlé à Roby, j'ai rassemblé toutes ces informations dans un article Photographie des œuvres d'art. Comme cela devient un article encyclopédique, je pense qu'il est plus sage de ne pas inciter explicitement les lecteurs à pratiquer des activités non permises par le réglement de certains musées ;-) Merci encore à Roby pour tout ce contenu, que j'ai un peu complété. Mais il reste de quoi faire ! @+ --Myrabella 15 octobre 2005 à 02:05 (CEST)

oui, j'y ai transferé la partie *Prise de vue*. Mais y'a un débat, à trancher encore, il me semble. Piero 18 février 2006 à 15:54 (CET)
bon... retour ici après la suppression de l'article. Piero 21 août 2006 à 17:53 (CEST)
l'article a été déplacé sur fr.wikibooks. Faut-il supprimer le texte içi ? Piero 25 août 2006 à 11:34 (CEST)
à l'origine, j'avais créé cette page comme un mode d'emploi à usage interne des membres du projet. Je ne sais pas si ça a un intérêt de l'avoir sur wikibooks... --Fabos 25 août 2006 à 13:08 (CEST)
Comme il est dit dans l'article, "la photographie des œuvres d'art plastique, [...] outre ses utilisations institutionnelles (catalogues des collections des musées) et éditoriales (édition de « beaux livres »), [...] est utile aux artistes qui veulent présenter leurs travaux sur un book ou un site internet, aux particuliers qui veulent garder une trace des œuvres qu'ils possèdent pour des besoins d'assurance, etc." donc amha, cet article peut servir assez largement et mérite de figurer dans un chapitre "Techniques particulières de prise de vue". De plus, après l'intervention de Sub du 21/08, que je remercie mais qui en faisait une page orpheline dans le domaine Wikibook, J.-J. Milan l'a incorporé dans le Wikibook photo [2] : c'est pour moi un signe fort de l'intérêt de cette page ;-) ! Le seul problème avec l'incorporation dans Wikibook, c'est que les liens internes sont perdus et deviennent des liens rouges. --Myrabella 25 août 2006 à 14:47 (CEST)
les liens internes (vers wikipedia) fonctionnent à nouveau (j'ai ajouté w:) Piero 23 septembre 2006 à 18:55 (CEST)