Projet:Centre d'histoire de la résistance et de la déportation

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette page projet regroupe les activités liées au Centre d'histoire de la résistance et de la déportation à Lyon. Il a pour thèmes la Seconde Guerre mondiale et la Résistance française.

Actions à venir[modifier | modifier le code]

Portrait de prisonnier.jpg

Éditathon le mardi 3 décembre 2019 de 17h à 20h, sur les fonds Jean Billon (portraits de prisonniers) et Marie Besson.

Personnes présentes[modifier | modifier le code]

Portraits de prisonniers de guerre, par Jean Billon[modifier | modifier le code]

Suite au message de Klr's eye qui cite :

Centre national d'information sur les prisonniers de guerre, Liste officielle n° 66 de prisonniers français : d'après les renseignements fournis par l'autorité militaire allemande, Paris, 20/01/1941, page 8 : Jean Billon, né le 23/01/1918 à Lyon, Sergent, 140è RI, St. VIII C.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56259561/f10.image.r=billon?rk=236052;4

Voici la naissance de Jean Billon :

Le 15 avril 1913, à 11h du matin, naissance, Lyon 6e  (Archives de Lyon, p.54/101)

http://www.fondsenligne.archives-lyon.fr/ark:/18811/b8a756b3caa720e7f6808188a077a00d

Père : Alphonse Billon, 32 ans, gérant d’immeubles, 94 boulevard du nord, Lyon 6e. Mère : Marguerite Achard, 32 ans

(Renommé, depuis 1916, boulevard des Belges, l’immeuble se trouve à l’angle du cours Vitton)

déclaration de naissance des jumeaux : Pierre Marcel Billon et Jean Billon,

Décès de Jean Billon : 5/08/1995, Paris XIIe

Mariage 3-10-1942 _  Jean Billon :

Jean Billon épouse Pierrette Viviane Guithard Jouve, le 3/10/1942, Lyon 7e.  (acte 621)

http://www.fondsenligne.archives-lyon.fr/ark:/18811/77c39e8d60c1e63d707657b339e496ec

Jean est décorateur, il domicilié 181 cours Lafayette, Lyon 7e, chez ses parents. Voir sa signature.

L’épouse est Pierrette Viviane Guithard Jouve, fille de Pierre Guithard, décédé, et de Julie Chambon  Elle est née le 14/8/1914 à Arles. Adoptée par « Gabriel » Louis André Jouve, chimiste, domicilié à Lyon 281, rue de Créqui.

Registre matricule  ( à voir AD 69, pour confirmer qu’il est prisonnier de guerre)

Jean Billon, classe 1933, n°matricule : 4905

source : AD 69, 1RP 3032- répertoire alphabétique du registre matricule 1933. http://archives.rhone.fr/ark:/28729/a011342446970mGdIoS/1/1 p. 10/73

confirmation que Jean Billon, né le 15/04/1913, n'est pas un homonyme : un article de la "Gazette des hôpitaux civils et militaires" du 15 avril 1944 mentionne que jean Billon, auteur du livre "visages de prisonniers" peut être joint au 281 rue de Créqui à Lyon (soit le domicile de son épouse sur l'acte de mariage cité plus haut) : https://www.biusante.parisdescartes.fr/histoire/medica/resultats/index.php?do=feuilletage-resultats&cote=90130&dico=perio&chapitre=visages&numero-resultat=4 (klr's eye)


Objectifs :

  • Créer une ébauche d'article sur Jean Billon.

Documentation :

  • Fiche inventaire des portraits de JB, dossier d’œuvre, rapports de restauration, objets liés (livre préfacé par René Biot)
  • Dossier documentaire sur le stalag VIIIC
  • Rapports de la Croix-Rouge sur le stalag VIIIC
  • Ressources de l’exposition « Prisonniers de guerre » (2008)
  • Livret sur les PG édité par le Centre de Documentation du CHRD
  • Bibliographie sur les PG

Des recherches sont prévues au sein des archives du CICR à Genève, du SHD et de l’ONAC.

Wikidata[modifier | modifier le code]

Jean Billon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Illustrateur, peintre, décorateurVoir et modifier les données sur Wikidata

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liste des ouvrages disponibles au Centre de documentation :

BILLON Jean, Visages de prisonniers, Lyon, Ed. IAC, 1944

BOURGES Yves, Témoignage 1939-1945, Montfort-sur Meu, Y. Bourges, 1997 [sur le stalag VIII C de Sagan, Pologne]

CAZENEUVE Jean, Essai sur la psychologie du prisonnier de guerre, Paris, Presses universitaires de France, 1944

DURAND Yves, Les prisonniers de guerre dans les stalags, les oflags et les kommandos, 1939-1945, Paris, Hachette, 1994

GASCAR Pierre, Histoire de la captivité des Français en Allemagne, 1939-1945, Paris, Gallimard, 1967

« Les prisonniers de guerre français », Les Archives du Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation, n° 4, 2008

Fonds Marie Besson[modifier | modifier le code]

Points d’intérêt :

  • Parcours de Marie Besson, résistante et déportée
  • Courriers échangés avec ses anciennes compagnes de détention
  • Photos prises pendant un séjour de convalescence pour anciens déportés à Megève
  • Démarches entreprises par Marie Besson pour retrouver le corps de son mari et obtenir le statut de veuve de guerre.

Axes de travail possibles :

  • Établir le parcours de Marie Besson et de son mari
  • Identifier les personnes avec lesquelles elle a échangé à son retour de déportation
  • Identifier les personnes apparaissant sur les photos du séjour pour anciennes déportées à Megève
  • Trier les photos et numériser celles présentant un intérêt

Thèmes associés :

Documentation :

  • Fiche inventaire fonds Marie Besson
  • Dossiers de résistants (SHD Vincennes) de Marie Besson et de son mari.
  • Accès au fonds (robe de déportée, qui ne correspond pas à son matricule, sa bibliothèque, les pièces remarquables et les éléments documentaires qu’elle avait conservés : ouvrage, coupures de presse, etc.)

Investigations du 3 décembre 2019[modifier | modifier le code]

Alphonse Besson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(disparition)
Nom de naissance
Alphonse Jean BessonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Marie-Fortunée Besson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Taille
1,67 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Cheveux
Cheveux châtains (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Yeux
Gris (d), bleus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Marie-Fortunée Besson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marie-Fortunée FragnoliVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
BohémienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Alphonse Besson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Lieux de détention
Distinctions
Wikidata[modifier | modifier le code]
Trois carnets[modifier | modifier le code]
  • Les trois carnets sont la traduction en français de l'ouvrage No Banners: The Story of the Newton Twins Who Waged a Private War Against the Nazis de Jack Thomas (voir en fin de troisième tome).
    • Les frères Newton => Henry Newton & Alfred Newton
    • Probablement > 1957 date de publication de l'édition originale => worldcat.org
    • Jack Thomas (né en 1906), ne semble pas avoir écrit autre chose VIAF (possible existence d'une traduction en polonais vu les autorités).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liste des ouvrages disponibles au Centre de documentation :

FONDATION POUR LA MÉMOIRE DE LA DÉPORTATION, Le Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution : 1940-1945, 4 volumes, Paris, Tirésias, 2004

FOOT Michael R. D., Des anglais dans la résistance, le service secret britannique d’action SOE en France 1940-1944, Tallandier, Paris, 2008

Les robes grises,  « dessins et manuscrits clandestins de Jeannette L’Herminier et Germaine Tillion réalisés au camp de Ravensbrück », colloque Médiathèque André Malraux 5 février – 26 mars 2011, Strasbourg, Bibliothèque nationale et universitaire, 2011

RUBY Marcel, La guerre secrète, les réseaux Buckmaster, Paris, France Empire, 1985

Informations pratiques[modifier | modifier le code]

Le musée étant fermé le mardi, vous pourrez appeler Magali à votre arrivée pour que l'on vienne vous ouvrir : 06 82 32 25 49.

Actions passées[modifier | modifier le code]

Visites des réserves du CHRD par le groupe des wikipédiens lyonnais. Photos du 25 septembre 2019.