Projet:Biologie/Comment trouver et traiter les noms français ou scientifiques

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

- « Je mets un nom français ou un nom scientifique en titre ? »
- « Quand dois-je rédiger un article avec une « taxobox », une « infobox race », une « biohomonymie » ou une simple homonymie ? »


Cette page a pour but de vous guider dans votre choix du titre ou de l'infobox car ce n'est souvent pas simple (cf. note détaillée[1]). Vous y trouverez surtout des conseils pratiques :

  • Comment et où trouver les bons noms français et scientifiques des espèces ou autres taxons
  • Comment bien choisir le titre des articles de biologie les concernant
  • Comment choisir la « box » appropriée selon ces articles

Note : comme ce sont des notions difficiles à cerner, une lecture extensive de cette page d'aide risque d'être fortement indigeste. Il est conseillé d'utiliser les titres de sections pour aller directement au paragraphe qui correspond au cas dans lequel vous vous trouvez.

CAS DIFFICILES : Discutez-en avec les biologistes au « labo des noms », page de travail dédiée au sujet.

En bref : un tri préalable à faire[modifier | modifier le code]

Pour faire le tri parmi les noms d'une espèce biologique, on peut utiliser les critères ci-dessous en sourçant soigneusement chaque nom avec des dictionnaires spécialisés, bases de données ou autres sources fiables :

== Dénominations ==

  • Nom scientifique valide :
  • Synonymes scientifiques : s'ils ne sont pas trop nombreux, sinon les placer en fin d'article
  • Nom normalisé (nom technique) : notamment selon FAO (commerce) ou CINFO (oiseaux)
  • Noms vulgaires (vulgarisation scientifique) recommandés ou typiques en français :
  • Autres noms vulgaires (vulgarisation scientifique) :
  • Noms vernaculaires (langage courant), pouvant désigner éventuellement d'autres espèces :

ou bien dans l'impossibilité de distinguer clairement parmi les noms français ce qui relève de la vulgarisation scientifique (ceux qui figureraient dans un guide naturaliste) de ce qui est d'usage populaire :

  • Autres noms vulgaires ou noms vernaculaires (langage courant) pouvant désigner éventuellement d'autres espèces :

S'il se dégage un consensus clair au vu du nombre de sources validant l'usage d'un ou plusieurs noms, cela permet de choisir le titre, le sous-titre éventuel et de formuler l'introduction en conséquence.

Quand l'article veut obtenir un label, la dernière étape consiste à reformuler tout cela en texte pour rédiger un article de style encyclopédique, avec une partie sur les noms français et une partie relevant de la taxinomie (nom scientifique), chacune ayant souvent des considérations étymologiques propres. Le lien entre les deux étant le nom normalisé ou les noms vulgaires, il est préférable de les traiter dans des sections proches l'une de l'autre. Dans le cas d'un vocabulaire folklorique important, il est possible d'ajouter une section supplémentaire en bas d'article, dans la partie culturelle (exemple du Cochon d'Inde et ses multiples noms régionaux). C'est le principe repris globalement par le Projet:Zoologie/Article type (guide).

Comment trouver des noms fiables en biologie ?[modifier | modifier le code]

Les noms français et leurs pièges[modifier | modifier le code]

Le sens des noms vernaculaires varie avec l'histoire du langage et selon les régions du monde francophone.

La notion de nom dominant en langue française peut être difficile à établir. Ces noms varient selon l'époque et les pays. Le « principe de moindre surprise » est donc très rarement applicable en biologie pour le choix du titre.

Ceci pour de nombreuses raisons :

  • avant tout, la prudence : une encyclopédie comme Wikipédia ne peut pas courir le risque de titrer ses articles avec des noms ambigus car certaines espèces sont toxiques, contiennent des poisons ou sont venimeuses. Une confusion de nom peut même avoir des conséquences dangereuses (ex. le coucou désigne deux plantes à fleurs jaunes dont l'une a des propriétés médicinales, l'autre toxique).
  • une recherche de type « google rank » n'est représentative que de ce qui est publié sur Internet, sans garantie de qualité ni d'usage
    • tous les pays francophones n'ont pas la même visibilité en terme d'articles (certains pays publient plus sur papier que sur Internet, d'autres privilégient la transmission orale)
    • des dénominations inexactes comme une traduction littérale de l'anglais ou du latin, un terme commercial, un mot mal orthographié etc. peuvent s'être répandues bien qu'elles soient inappropriées
    • le langage populaire est instable et désigne souvent des espèces différentes au cours de l'histoire (Ex. Pétoncle).
    • un nom oublié actuellement a pu être très en vogue au cours de l'histoire. Ex. : Narcissus pseudonarcissus dont on a répertorié près de 200 noms vernaculaires en usage au cours des siècles[2].
  • à l'inverse, certains noms en français présents dans des listes officielles (IUCN, convention de Berne…) ou dans les documents scientifiques, ne représentent pas la langue courante. (Ex. Porifera = éponge, éponges ou spongiaires ?)
  • parfois le nom usuel français reprend un terme latin mais ne l'utilise que partiellement (ex. le genre Rhododendron contient aussi les azalées) ou bien il est en retard sur la classification récente (ex. le labéo n'est plus dans le genre Labeo et les batraciens sont à présent nommés des amphibiens).
  • Certaines appellations peuvent correspondre à des taxons précis uniquement dans le cadre d'une convention commerciale ou d'un règlement pour un pays donné (Ex. Coquille Saint-Jacques).
  • Certaines appellations ne désignent qu'un groupe précis au sein d'une même espèce (Ex. plusieurs choux ou le poulet domestique).
  • etc.

Il faut donc éviter autant que possible de tomber dans le travail inédit en décidant arbitrairement quel terme est le plus courant.

Dans le doute, il vaut toujours mieux un titre scientifique. Il a l'avantage d'être mondial, « traçable » et de ne pas donner plus de poids à un régionalisme qu'à un autre.

N'hésitez pas à demander de l'aide ou confirmation à l'un des projets spécialisés de la biologie (cf. le Projet:Biologie et son Labo des noms).

Vérifier l'existence de noms attestés en français[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Nom normalisé, Nom vulgaire et Nom vernaculaire.

Pour ne pas propager via cette encyclopédie des noms français fantaisistes ou d'usage contesté, il est important de :

  1. Vérifier que le ou les noms français que vous allez utiliser pour nommer un taxon dans un article sont attestés en français par des sources fiables (cf. Crocidura leucodon).
  2. Vérifier s'il existe un nom normalisé dans le domaine étudié (c'est le cas pour les oiseaux par exemple, avec la Commission internationale des noms français des oiseaux (CINFO))
  3. S'assurer qu'il ne s'agit pas d'une traduction abusive depuis une autre langue étrangère[3]. Il est possible toutefois, quand c'est utile, de mentionner dans l'article un nom en langue étrangère avec sa traduction mot à mot en français à côté (cf. Rhyacotriton olympicus).
  4. S'efforcer de ne pas adopter un régionalisme comme titre. On peut mentionner les noms qui ne sont pas officialisés (patois, régionalismes, noms étrangers..) dans une section dédiée à la terminologie (voir Cavia porcellus).

Une fois trouvés tous les synonymes attestés en français pour un même taxon, on peut les indiquer dans l'introduction de l'article (avec les sources en annotation). Celui-ci sera titré avec le nom scientifique pour ne pas privilégier l'un plus que l'autre, et tous les autres noms seront redirigés vers lui (cf. Aide:Redirection, Projet:Biologie/Biohomonymie). Voir plus bas.

En cas d'homonymie d'un nom d'espèce avec un mot de sens différent, on adopte pour l'article un titre du style Nom (animal) ou Nom (plante) et on crée la page d'homonymie (cf. Aide:Homonymie).

Si un seul nom français sert pour désigner un seul taxon (cas plus rare) ou, au contraire, plusieurs espèces proches (par confusion populaire), voir ci-dessous.

Dictionnaires et ouvrages en ligne à votre disposition[modifier | modifier le code]

Pour trouver des noms attestés en français et en citer les sources, voici quelques pistes sur la page : Projet:Biologie/Labo des noms/Ressources en ligne.

Trouver les noms scientifiques valides[modifier | modifier le code]

Les noms scientifiques varient avec la taxinomie, dans le temps, selon les auteurs et en fonction de la classification adoptée. Certains noms ne sont plus ou pas encore reconnus selon les auteurs ou les bases de données, ils sont parfois jugés douteux (nomen dubium), oubliés (nomen oblitum) ou non conformes (nomen nudum), d'autres encore sont devenus invalides, synonymes ou obsolètes.

Il est important de :

  1. Consulter de nombreuses bases de données taxinomiques pour voir les différences éventuelles.
  2. déterminer les noms de taxons qui sont valides
  3. Rassembler les synonymes pour les indiquer sur l'article (S'il y en a peu on peut les indiquer dans l'introduction, ex. Dingo (chien sauvage), s'il y en a beaucoup une section dédiée est préférable, ex. Shiitaké) et les rediriger vers l'article (cf. Aide:Redirection) après avoir vérifié qu'il n'y a pas d'homonymes.
  4. Noter les références des classifications dans les encadrés si c'est prévus (cf. Moucherolle tchébec) ou bien à l'aide des appels de notes (cf. Myosoricinae).
  5. Déterminer les classifications classiques ou phylogénétiques suivies sur Wikipédia et les conventions adoptées par les projets de biologie, pour rester cohérents (cf. Projet:Biologie).

Bases de données taxinomiques à votre disposition[modifier | modifier le code]

Astuce : pour un taxon donné, les liens vers de nombreuses bases sont générés automatiquement par un petit logiciel fort utile : WikipediaBioReferences.

Ce logiciel recherche les taxons dans les bases suivantes : Catégorie:Modèle géré par WikiBioReferences

Quel titre pour quel type d'article ?[modifier | modifier le code]

Article sur un taxon[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rang taxinomique.
  • Article sur un taxon au dessus du genre :
    • Au dessus du genre, le titre de l'article est obligatoirement un nom scientifique valide. L'uniformité des titres au dessus du genre assure en effet la « moindre surprise », raison souvent invoquée pour renommer en français. Ceci évite à la fois d'avoir un titre au pluriel (contraire aux conventions de wikipédia), ou bien au singulier (taxon au pluriel en latin), ou encore de recourir à des traductions inédites du latin (« TI » inusitées en français)[4].
    • Au cas par cas (discuté dans le Labo des noms), quelques exceptions à la règle sont tolérées par consensus. Cela concerne quelques rares grands groupes scientifiquement bien établis et pour lesquels l'usage du terme français est très largement répandu (mais le problème du pluriel n'est pas résolu) : Oiseau au lieu de Aves, Animal et non Animalia, Vertébrés pour Vertebrata, Arthropode pour Arthropoda, Plante pour Plantaeetc.
  • Article sur un taxon à partir et en dessous du genre :
    • Seuls les articles correspondant aux taxons à partir et en dessous du genre (genre, sous-genre, espèce, sous-espèce, etc.) peuvent être titrés en français, à condition qu'il n'y ait aucune ambiguïté possible : un seul nom français[5] = un taxon
    • Si tel n'est pas le cas, c'est le nom scientifique qui sera adopté par défaut car, en l'absence de nom normalisé français, il est quasi impossible de prouver de façon objective qu'un terme est plus approprié qu'un autre (WP:NdPV et lire l'explication ci-dessus). S'il y a plusieurs noms attestés en usage au sein de la francophonie, on peut toutefois sous-titrer l'article en français à l'aide du modèle {{Sous-titre/Taxon}}.

Article sur un nom français ambigu ou hors des classifications scientifiques[modifier | modifier le code]

Si un nom français ne correspond pas exactement à un taxon, ou bien s'il désigne des espèces éparpillées dans plusieurs taxons ou encore s'il n'a pas de rapport avec la taxinomie, on a le choix entre plusieurs solutions, en fonction des cas :

Choix du type d'article et de la box en fonction du terme traité[modifier | modifier le code]

Article sur un taxon[modifier | modifier le code]

Un taxon correspondant à un nom unique attesté en français[modifier | modifier le code]

La solution : article de biologie avec une taxobox (cf. Aide:Taxobox), le titre est le nom scientifique au-dessus du genre, pour les taxons inférieurs voir ci-dessous.

Au dessus du genre, le titre est toujours le nom scientifique valide (Cf. Conventions sur les titres de biologie). Le titre de la taxobox reprend le nom scientifique de ce taxon.

Quand le nom français correspond sans ambiguïté au taxon (nom unique dans la francophonie ou nom normalisé pour la francophonie), on peut titrer en français les articles des taxons en dessous du genre (inclus). La taxobox est titrée avec le nom scientifique.

Les synomymes : les noms scientifiques ou les noms vernaculaires français qui n'ont pas été retenus par la nomenclature normalisée, sont indiqués sur l'article (ex. Autour des palombes). S'il y en a peu on les cite dans l'introduction, s'il y en a beaucoup une section dédiée est préférable. On devra aussi penser à créer des redirections de tous ces syn. vers l'article (cf. Aide:Redirection) après avoir vérifié qu'il n'y a pas d'homonymes.

Exemples :
Les oiseaux : Ils ont tous un nom normalisé, leurs articles ont donc tous un titre en français (cf. Avibase). La taxobox est alors titrée avec le nom scientifique.

Une famille :

  • Les canidés appartiennent tous à la famille des Canidae
    • au dessus du genre donc le titre est obligatoirement le nom scientifique : Canidae
    • la taxobox est titrée avec le taxon : Canidae
    • le mot Canidé est une redirection vers Canidae.

Un genre :

  • Les lièvres appartiennent tous au genre Lepus :
    • c'est un genre donc l'article peut être titré Lièvre
    • la taxobox est titrée Lepus
    • le genre Lepus est une redirection vers Lièvre.

Un taxon avec plusieurs noms français possibles[modifier | modifier le code]

La solution : article de biologie avec une taxobox (cf. Aide:Taxobox), le titre est le nom scientifique quel que soit le rang taxinomique.

A partir du genre et en dessous, si plusieurs noms français désignent le taxon et qu'aucun n'est vraiment prédominant dans la communauté francophone[6], pour ne pas faire de favoritisme culturel, on utilisera de préférence le nom scientifique comme titre. On redirigera vers celui-ci tous les autres noms (sauf ceux qui ont des homonymes), en prenant soin, pour ne pas dérouter le lecteur, de les mentionner dans {{Sous-titre/Taxon}} et l'introduction (ou dans une section "Dénominations" s'ils sont nombreux).

Note: Les espèces d'oiseaux ont souvent de nombreux noms vernaculaires en français mais elles ont toutes un nom normalisé. Leurs articles portent donc tous le nom normalisé comme titre. Le modèle {{Sous-titre/Taxon}} permet alors d'indiquer les éventuels synonymes vernaculaires ou scientifiques (exemple: Harle bièvre).

Exemple:

  • Rattus norvegicus est titré avec le nom scientifique car il est désigné par au moins cinq noms différents en français dont aucun n'est vraiment prédominant.
  • Semnopithecus entellus, idem mais les nombreux noms vernaculaires sont listés dans une section Nomenclature.

Utilisation du sous-titre : il existe depuis 2011 un modèle {{Sous-titre/Taxon}} qui permet d'afficher à la fois le titre scientifique et deux ou trois noms vernaculaires en sous-titre afin de ménager le « principe de moindre surprise » et d'éviter les conflits éventuels sur le choix du titre.
Exemple : Alces alces

Un taxon qui n'a pas de nom français[modifier | modifier le code]

La solution : article de biologie avec une taxobox (cf. Aide:Taxobox), le titre est le nom scientifique quel que soit le rang taxinomique.

S'il n'existe pas de nom français avéré, pour ne pas inventer de nom ni faire une traduction inédite pour titrer l'article de Wikipédia (WP:TI), on utilisera le nom scientifique comme titre.

Exemple:

  • Crunomys fallax est titré avec le nom scientifique car il n'a pas d'équivalent en français
    • La taxobox est titrée avec le nom scientifique, faute de nom français
    • Aucune redirection nécessaire.

Un taxon très connu mais obsolète[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Taxon et Obsolescence.

La solution : On déterminera au cas par cas, avec les projets de biologie, si ce taxon mérite un article ou s'il doit faire l'objet d'une redirection vers un taxon valide (cf. Projet:Biologie).

Il existe des modèles à cet usage :

Un taxon dont tous les représentants sont éteints[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Taxon et Extinction des espèces.

La solution : signaler l'extinction dans les articles à l'aide d'un obèle.

À condition que le nom scientifique soit valide, le taxon peut faire l'objet d'un article ;

  • au niveau des listes de rangs inférieurs, le signaler avec le modèle {{éteint}} --> (au survol de la souris, « ? » et une bulle explicative s'affichent) ; exemple : Aegolius ;
  • au niveau de {{Taxobox taxon}}, en ajoutant le paramètre éteint=oui ; exemple : Temnodontosaurus.

Note : La position de l'obèle, avant ou après le taxon, n'a pas encore été tranchée par le projet biologie. Voir les précédentes discussions sur l’obèle dans les archives.

Cas de noms scientifiques valides qui se télescopent[modifier | modifier le code]

La solution : On déterminera au cas par cas, avec les projets de biologie, quelle classification choisir pour la taxobox ou quel titre adopter pour l'article (cf. Projet:Biologie).

Il existe depuis 2011 un modèle {{Sous-titre/Taxon}} qui permet d'afficher dans le titre plusieurs noms scientifiques afin de ménager le « principe de moindre surprise » et d'éviter les conflits éventuels sur le choix du titre.

Cela arrive parfois quand des classifications divergent comme pour la Mouette rieuse, Larus ridibundus ou Chroicocephalus ridibundus ?

Plus rarement, des codes de nomenclature différents utilisent un même nom. Il faut alors recourir à des parenthèses pour les différencier, comme Bostrychia (oiseau) & Bostrychia (algue) ou Cynodon (poisson) & Cynodon (genre végétal).

Article sur un nom français[modifier | modifier le code]

Un nom français qui désigne exactement un taxon[modifier | modifier le code]

La solution : article de biologie avec une taxobox (cf. Aide:Taxobox), le titre est le nom scientifique seulement au dessus du genre.

Voir ci-dessus : Un taxon correspondant à un nom unique attesté en français.

Un nom français qui désigne des espèces proches qui forment un concept commun[modifier | modifier le code]

La solution : article avec Infobox de biohomonymie (cf. Projet:Biologie/Biohomonymie).

Si les espèces sont confondues entre elles couramment par les gens ignorant qu'il s'agit de plusieurs taxons différents (Cf. Nom vernaculaire), un article de « biohomonymie » oriente le lecteur vers les différents taxons, comme le ferait une page d'homonymie, mais traite en plus des aspects étymologiques ou culturels communs. Exemples :

  • Une « abeille » est un petit insecte butineur rond et velu → Infobox de « biohomonymie » pour l'article Abeille
  • Un « Chou » est un légume commestible → Infobox de « biohomonymie » pour l'article Chou (plante)
  • Une « souris » est un petit rongeur → Infobox de « biohomonymie » pour l'article Souris

Si le terme est compris comme plusieurs concepts différents, on peut créer plusieurs articles plus ciblés (ex. l'homonymie Loche qui a permis de créer deux articles de biologie plus détaillés : Loche (poisson) et Loche (limace))

Note : En cas d'une simple confusion au sein de la francophonie et s'il n'y a, a priori, pas d'autre développement potentiel pour l'article, on peut commencer par créer une page d'homonymie. Exemple :

  • Une « Musaraigne pygmée » correspond à différentes espèces selon les pays mais pas grand chose d'autre à dire → Homonymie pour Musaraigne pygmée

Un nom français qui désigne des espèces très diverses[modifier | modifier le code]

La solution : Une page d'homonymie suffit car il n'y a pas de concept commun à développer, pas d'infobox. (Cf. Aide:Homonymie)

Les rassembler sur une page d'homonymie pour orienter le lecteur vers les divers taxons.
Exemples :

  • Fourmilier = des oiseaux, des plantes… → page d'homonymie Fourmilier (homonymie)
  • Lion = divers animaux sans confusion possible → page d'homonymie Lion (homonymie) (mais le titre Lion tout court est réservé au taxon Panthera leo qu'il désigne exclusivement et majoritairement)
  • Petit-gris = divers animaux ou champignons sans confusion possible → page d'homonymie Petit-gris

Un nom français qui désigne une race reconnue[modifier | modifier le code]

La solution : article avec Infobox Race, titre en français.

On ne met pas de taxobox en dessous de la sous-espèce car ces rangs de classification inférieurs n'ont pas d'auteur ni de date et ne sont pas validés dans tous les pays.

Un nom français qui désigne une forme ou un sous-article sur une espèce[modifier | modifier le code]

La solution : écrire un article sans box mais avec palette de navigation en bas de la page. Titre en français.

S'il s'agit d'un sous-article consacré à un taxon biologique, on peut ajouter en bas de l'article une palette de navigation dédiée à un taxon donnée. Exemple : lapin nain ou Lapin domestique qui ne sont pas des races (contrairement à l'Argenté de Champagne) mais des variantes de l'espèce Oryctolagus cuniculus.

Si les projets n'ont rien prévu : ni taxobox, ni Infobox, ni palette.

Un nom français qui désigne un mot de vocabulaire quelconque[modifier | modifier le code]

La solution : pas d'encadré, à moins que ce mot ne fasse partie d'un projet qui mis au point une infobox spécifique. Titre en français.

Dans tous les autres cas, si les projets n'ont rien prévu : ni taxobox, ni Infobox, ni palette. Exemples: Tisane, Feuille, Abajoue, Autotomie, etc.

Pour savoir si une infobox existe, voir Wikipédia:Modèles/Infobox

Liste exhaustive des infobox de l'espace de nom Modèle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Quelques éléments, dans la lignée de "rien n'est simple", pour tenter d'expliciter les éléments à prendre en compte :
    • d'un coté le taxon, qui représente un groupe biologique bien défini (même si la classification évolue). C'est sur lui que se basent les considérations biologiques (description, mode de vie, distribution géographique, menaces…).
    • d'un autre coté les termes français, utilisés par les gens pour parler d'animaux et de végétaux (et des autres "règnes"). Ce sont les termes en français qui véhiculent les aspects culturels (symbolique, héraldique, représentations dans les médias quels qu'ils soient…). Note : tous les termes français ne sont pas porteurs de "culturel".
    Il est "facile" de faire un article sur un taxon, dans la mesure où on a pu clarifier auparavant les classifications qui le décrivent (et en fonction des données disponibles, bien sûr).
    Il est "relativement facile" d'écrire un article sur les aspects culturels véhiculés par un terme français (même si ça demande énormément de travail de sourçage).
    La où ça coince c'est quand on tente de faire coller les deux :
    • soit un taxon n'a pas de terme français (très fréquent, par exemple au moins 95% des taxons chez les reptiles ) → nom scientifique en titre, vu qu'il n'y a rien d'autre
    • soit un taxon a un terme français associé → cas le plus simple, qu'une règle peut facilement régler
    • soit un taxon a plusieurs termes français associés → cas fréquent : problème du choix, de la "notoriété" (et risque de WP:TI)
    • soit un terme français ne correspond pas exactement à un taxon. Plusieurs cas :
      • plusieurs taxons séparés sont concernés → nécessité de préciser ce que recouvre le terme pour le lecteur. La "réalité" culturelle est portée par le terme français, la "réalité" biologique par une liste de taxons non strictement liés
      • il existe des sous-taxons à qui sont associés d'autres noms que le terme générique → idem : il faut préciser au lecteur quels taxons sont concernés, alors que d'un autre coté la partie culturelle est effectivement portée par ce terme
    • parfois une combinaison de plusieurs de ces cas (par ex. plusieurs noms français s'appliquant chacun à un sous-ensemble différent mais se recoupant de taxons) → cumuler les remarques des cas concernés
    Une chose déjà est claire : il est impossible d'envisager une uniformité sur ces différents cas (sauf à imposer le nom scientifique systématique chaque fois qu'on parle d'un taxon précis). Un autre point est assez clair : quel que soit le traitement appliqué, déterminer des "noms français" est une tache complexe :
    • s'assurer d'avoir trouvé tous les noms utilisés en francophonie
    • s'assurer de ce que représentent exactement chacun de ces termes (exactement un taxon ? un taxon et tous ses sous-taxons ? un sous-ensemble ? un ensemble disjoint ?), et que cette représentation est la même dans la francophonie
    • s'assurer évidemment de la réalité de ces noms (on trouve souvent des noms traduits par des particuliers, par exemple d'une autre langue ou du nom scientifique latin)
    • s'assurer du type de noms : nom normalisé, nom vernaculaire ? On trouve souvent des noms en français dans des listes officielles (CITES, IUCN, listings des DRE…) qui ne correspondent pas à un usage dans la langue
    • et bien sûr le "poids" relatif de ces différents noms dans la francophonie (en gros, connaissant un taxon concerné par un ensemble de noms français, lequel de ces noms a le plus de chance d'être recherché par un lecteur qui voudrait des informations sur ce taxon). Exercice très difficile la plupart du temps.
  2. Les noms vernaculaires du Narcissus pseudonarcissus sur le site Amaryllidaceae.org, consulté en décembre 2011
  3. Anglais ou allemand la plupart du temps car ils ont des noms normalisés dans de nombreux domaines. Mais ceux-ci ne sont pas d'usage en français
  4. Cf. Conventions sur les titres de biologie et Wikipédia:Prise de décision/Nommage des taxons supérieurs au genre
  5. nom normalisé s'il existe (cf. nomenclature des oiseaux) ou un seul nom vernaculaire attesté au sein de la francophonie
  6. S'il y a une prédominance, il faut pouvoir le prouver, le Google rank n'étant pas un critère objectif et officiel valable.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Les titres en biologie[modifier | modifier le code]

Aide en biologie[modifier | modifier le code]