Project Moonbase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 27 décembre 2018 à 15:26 et modifiée en dernier par Artvill (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Project Moonbase
Réalisation Richard Talmadge
Scénario Robert A. Heinlein
Jack Seaman
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 63 minutes
Sortie 1953


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Project Moonbase est un film américain réalisé par Richard Talmadge, sorti en 1953.

Le film est inhabituel pour l'époque, dans la mesure où il tente à la fois de dépeindre un voyage spatial « réaliste » et de proposer une vision du futur dans lequel les femmes occupent des postes d'autorité et de responsabilité, à l'égal de l'homme ; dans le script, le président des États-Unis est ainsi une femme.

Synopsis

Dans le futur, en 1970, les États-Unis envisagent de construire des bases sur la Lune. Le colonel Briteis (Donna Martell), le major Bill Moore (Ross Ford), et le docteur Wernher (Larry Johns) sont envoyés en orbite autour du satellite de la Terre pour étudier les sites d'atterrissage pour les futures missions lunaires. Toutefois, le docteur Wernher est un imposteur dont la mission est de détruire la station spatiale des États-Unis en orbite terrestre, en la faisant entrer en collision avec la fusée de la station sur le chemin du retour.

Pourtant, Wernher révèle par inadvertance son identité. Un combat se déroulant pour obtenir le contrôle de la fusée, le colonel Briteis est obligé d'effectuer un atterrissage d'urgence sur la Lune. Avec tous les rescapés, le docteur Wernher se rachète en aidant à établir des communications avec la Terre, même si l'accident entraîne un décès. En réponse à la tournure inattendue des évènements, les autorités américaines décident de faire du vaisseau immobilisé le cœur d'une base de la « nouvelle Lune ».

Pour éviter un scandale d'avoir un homme et une femme célibataires vivant seuls de manière très proche pendant des semaines, le général Greene (Hayden Rorke) propose au major Moore d'épouser le colonel Briteis. Briteis accepte, mais demande que le major soit promu brigadier général après leur mariage, afin qu'il ait un rang supérieur au sien. Malgré son aspect novateur, le film reste encore rétrograde sur le sujet des femmes : Briteis, bien que sympathique, apparaît comme incompétente, facilement terrifiée et se tournant vers le major Moore dès que la situation devient dangereuse.

Fiche technique

Distribution

Notes et références

Source de la traduction

Annexes

Article connexe

Liens externes