Programme d'exemption de visa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Programme d'Exemption de Visa (PEV, en anglais : Visa Waiver Program ou VWP) est un programme du gouvernement fédéral des États-Unis permettant aux citoyens des pays concernés de voyager aux États-Unis, y compris en cas de transit, pour une période maximale de 90 jours sans devoir obtenir un visa préalablement. Une demande dans le système électronique d'autorisation de voyage (ESTA) dûment autorisée est néanmoins requise. Il faut également disposer d'un passeport conforme aux critères[1].

Pays éligibles[modifier | modifier le code]

  •      Les États-Unis et leurs territoires.
  •      Pays ne nécessitant pas de visa pour se rendre aux États-Unis.
  •      Pays éligibles au programme d'exemption de visa.

Une liste — comportant actuellement trente-huit États, principalement européens, entretenant de bonnes relations avec les États-Unis et dits « sûrs » — est définie par les agences américaines de sécurité intérieure. Seuls les citoyens ayant la nationalité de l'un de ces pays, et non seulement ses résidents, peuvent bénéficier du programme d'exemption de visa[1],[2],[3].

Avenir[modifier | modifier le code]

Des discussions sont en cours, à des stades plus ou moins avancés, avec l'Argentine, le Brésil, la Bulgarie, Chypre, Israël, la Pologne, la Roumanie, la Turquie et l'Uruguay pour que ces pays rejoignent le programme.

La Commission européenne demande à ce que les citoyens des États membres ne soient pas discriminés, donc que Bulgarie, Croatie, Chypre, Pologne et Roumanie soient également concernés. Faute de quoi, la Commission pourrait demande aux citoyens américains se rendant en Europe un visa, par principe de réciprocité[9]. Cette mesure, demandée par le Parlement européen, a cependant été écartée[10].

Passeports autorisés[modifier | modifier le code]

Trois types de passeports sont possibles :

  1. à lecture optique (selon modèles)
  2. électronique comprenant une photographie numérisée sur la puce électronique
  3. biométrique.

Chaque ressortissant doit vérifier les conditions propres à son pays. Si un visa est requis il faut contacter l'ambassade des États-Unis, sinon il faut faire la demande électronique via le portail ESTA. Le coût de cette démarche est de 14 dollars. Cette autorisation est valable deux ans[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Programme d'Exemption de Visa/ ESTA » (consulté le 28 juillet 2014).
  2. (en) « Travel.state.gov », Travel.state.gov, (consulté le 12 juillet 2012).
  3. (en) Visa Waiver Program Designated Countries
  4. Incluant Åland Islands.
  5. Incluant Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Sint Eustatius and Sint Maarten.
  6. Incluant les Açores et Madère.
  7. Citoyens britanniques "complets". Details about the Visa Waiver Program
  8. Seulement les citoyens avec National Identification Card (Taiwan) (en).
  9. « Les eurodéputés exhortent la Commission d'imposer une obligation de visa aux citoyens US », sur RTBF, (consulté le 23 août 2017)
  10. « Visas: l'UE ne sanctionne pas les USA et le Canada », sur Le Figaro, (consulté le 23 juillet 2017)
  11. « Avec quel passeport peut-on se rendre aux États-Unis sans visa ? », (consulté le 28 juillet 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]