Produit (économie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Produit.

Sur les autres projets Wikimedia :

En économie, un produit est le résultat d'un processus de production.

La pluralité des approches « produit »[modifier | modifier le code]

Résultat qui peut être considéré défini de plusieurs manières [1] qui correspondent chacune à un point de vue particulier:

L'obtention d'un résultat technique élémentaire[modifier | modifier le code]

Le produit « confiture d'abricot » ( par exemple) donne une définition technique du produit utile pour la production au sens opérationnel du terme: En définissant clairement les caractéristiques du produit fini à obtenir, elle permet de déterminer des paramètres incontournables de fabrication comme la nomenclature des ingrédients et la gamme de fabrication .

L'appartenance à une classe de produits[modifier | modifier le code]

Le terme générique de «confiture» pointe l'appartenance du produit fini à une catégorie de produits, dont la définition -plus large- peut renvoyer à des caractéristiques proches et communes, signifiantes pour le consommateur, le producteur ou le législateur.

La réponse en vue d'une utilisation présumée[modifier | modifier le code]

La «confiture d'abricot» ou la «confiture» peuvent être considérées comme faisant partie de la catégorie des «desserts» pouvant intéresser à ce titre des consommateurs finaux. À ce premier niveau, du fait de la concurrence plus directe, le consommateur a clairement le choix entre d'une part différentes saveurs ou recettes de confitures et d'autre part l'achat d'autres desserts peut faire qu'il renonce à l'achat de confiture.

La production d'une branche d'activité[modifier | modifier le code]

La «confiture d'abricot», la «confiture», le «dessert» sont des termes ou des catégories à comprendre dans les «produits d'alimentation» en tant que résultat d'une branche d'activité particulière, fonctionnant dans le cadre d'un « état de l'art» spécifique. Cette définition — entendu dans son sens le plus large — est utilisée par l'économiste qui étudie les tendances que connait la consommation des ménages.

L'impact de la concurrence indirecte sur le produit[modifier | modifier le code]

Les contraintes concurrentielles pesant sur les marchés où s'offre et s'achète un produit déterminé, obligent à utiliser les définitions ci-dessus en situant le produit-service vis-à-vis de l'ensemble des alternatives d'achat perçues par le consommateur.

À un second niveau, le produit n'échappe pas à la concurrence indirecte. Ainsi, si l'avion n'est pas techniquement semblable au train, l'utilisateur peut préférer — sur certains trajets — préférer le déplacement en train plutôt qu'en avion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Direction Générale et Stratégie d'Entreprise, par JP Sallenave, Éditions de l'Organisation Paris, 1984