Processus d'Astana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article court présente un sujet plus développé dans : Guerre civile syrienne.

Le processus d'Astana est un ensemble de rencontres multipartites entre différents acteurs de la guerre civile en Syrie. L'accord d'Astana est un traité signé le par la Russie, l'Iran et la Turquie et portant sur la création de quatre zones de cessez-le-feu dans le pays. Ces dernières sont le fruit de ces séries de négociations. Le texte n'a été ratifié ni par le régime syrien, ni par l'opposition en exil[1],[2].

Ces zones sont situées à Damas (Ghouta orientale), Deraa, Homs et Idlib . Les trois premières zones ont cependant été reprises par les loyalistes en 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Madjid Zerrouky, « Guerre en Syrie : que contient l’accord d’Astana ? », Le Monde, (consulté le 23 novembre 2017).
  2. AFP, « Ce que l'on sait sur les négociations d'Astana sur la Syrie », Le Point, (consulté le 23 novembre 2017).