Probatio diabolica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Probatio diabolica (en latin : « la preuve du diable ») est un concept juridique et logique qui consiste en une preuve impossible à fournir.

Juridique[modifier | modifier le code]

En droit, on parle de probatio diabolica quand le fardeau de la preuve nécessite de fournir une preuve que la partie ne peut pas fournir de par sa nature.

En principe, la loi cherche à éviter qu'une situation de probatio diabolica ne se produise en renversant le fardeau de la preuve, transformant ainsi une présomption d'innocence en présomption de culpabilité[1]. En d'autres termes, cela signifie qu'il revient à la partie accusée de prouver son innocence, et non à la partie attaquante de prouver la culpabilité de l'autre.

Par exemple, dans le droit suisse, lors d'une action en reconnaissance de paternité, il revient au père de prouver qu'il n'a pas de lien avec l'enfant, par un test ADN, et ce parce que la mère se retrouve naturellement dans une situation où elle ne peut pas prouver que la personne est le père génétique de l'enfant.[réf. souhaitée]

Logique[modifier | modifier le code]

En logique, on parle de probatio diabolica lorsque vient le temps de prouver l'inexistence de quelque chose, ce qui n'est pas possible. C'est de là que vient le terme "probatio diabolica". Il n'est pas possible de fournir une preuve de l'inexistence du diable, et donc, il n'est pas possible de prouver l'inexistence du diable.

Dans le cadre d'un débat, l'usage de la probatio diabolica se retrouve inversé par rapport au droit. En effet, en droit, on va chercher à éviter une situation de probatio diabolica, puisqu'elle va mettre une des deux parties dans un cul-de-sac, rendant l'autre proprement inattaquable sur certains sujets. À l'inverse, lors d'un débat, on va au contraire chercher à provoquer une situation de probatio diabolica puisque c'est un ressort argumentatif fort.

Ainsi, il est fréquent dans des débats de logique de se retrouver dans une situation de probatio diabolica, puisque c'est une situation relativement facile à produire et qui met facilement l'autre partie dans l'embarras.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://ress.revues.org/385?lang=en#tocto3n6