Prix du livre informatique francophone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le prix du meilleur livre informatique (francophone) est une distinction annuelle décernée par l'AFISI, l'Association Française d'Ingénierie des Systèmes d'Information, (Association loi de 1901).

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'objectif de ce prix est de mettre l'accent sur la qualité des auteurs de langue française dans la publication d'ouvrages relatifs aux systèmes d'information et de façon plus précise à l'organisation, à l'usage de l'informatique et aux méthodologies de management de l'entreprise.

Liste des lauréats depuis 1993[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

  • Lauréat[1] : Modélisation des systèmes d’information décisionnels (Éditions Vuibert), par Emmanuel Ferragu ;
  • Finalistes :
    • Alain Brunet et Franck César, Le Contract management, Eyrolles ;
    • Stéphane Badreau et Jean-Louis Boulanger, Ingénierie des exigences, Éditions Dunod ;
    • Jean-François Rieu et Pierre Rigollet, Tableaux de bord, Éditions ENI.

2013[modifier | modifier le code]

  • Lauréat[2] : Booster l’intelligence collective (Armand Colin), par Olivier d'Herbemont
  • Finalistes :
    • Intelligence économique et Knowledge Management, d’Alphonse Carrier (Éditions AFNOR)
    • Les référentiels du système d’information, de Joël Bizingre, Joseph Paumier et Pascal Rivière (Éditions Dunod)
    • Cloud Computing, Décider, Concevoir, Piloter, Améliorer, de Romain Hennion, Hubert Tournier, et Eric Bourgeois (Éditions Eyrolles)
    • Cloud Computing, Big Data, Parallélisme, Hadoop, de Guy Chesnot (Éditions Vuibert).

2012[modifier | modifier le code]

  • Lauréats[3] :
  • Finalistes :
    • L'Internet des Objets, de Philippe Gautier et Laurent Gonzalez, Editions AFNOR
    • Architecture des ordinateurs, de Philippe Darche, Éditions Vuibert

2011[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : Les Tableaux de bord de la DSI (Éditions Dunod), par Christophe Legrenzi et Philippe Rosé
  • Finalistes :
    • Développer l’entreprise numérique, de Vincent Iacolare et Pierre Baudry, Editions AFNOR
    • Expression des besoins pour le système d’information, d’Yves Constantinidis, Éditions d’Organisation – EYROLLES
    • Gestion des risques en sécurité de l’information, d’Anne Lupfer, Éditions d’Organisation – EYROLLES
    • Maîtres ou esclaves du numérique, de Benoît Sillard, Éditions d’Organisation – EYROLLES

2010[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : Améliorer le pilotage du SI (Éditions Dunod), par Marie-Noëlle Gibon, Olivier Brongniart, Muriel Fally et Joachim Treyer (ISBN 978-2-10-054120-1).
  • Finalistes :
    • L’entreprise 2.0, d’Yvan Michel
    • Vers l’économie 2.0, de Bruno Jarrosson
    • Web Analytics, de Nicolas Malo et Jacques Warren
    • Simulation, Modélisation et Décision en pratique, de Jean-Philippe Rennard, Marc Humbert et Raffi Duymedjian

2009[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : MDM - Enjeux et méthodes de la gestion des données (Éditions Dunod), par Franck Régnier-Pécastaing, Michel Gabassi, et Jacques Finet (ISBN 9782100519101).
  • Finalistes :
    • CobiT (2009), par Dominique Moisand et Fabrice Garnier de Labareyre.
    • Évaluer avec CMMI (2008), par Moustanir Lamnabhi.
    • Réussir un projet Intranet 2.0 (2009), par Frédéric Créplet et Thomas Jacob.
    • Subversion (2008), par Bernard Desgraupes.

2008[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

(En 2007, faute d'un nombre suffisant d'ouvrages proposés, la remise du prix a été reportée à 2008.)

2006[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : Conduite de projets informatiques offshore (Éditions Eyrolles), par Eric O'Neill (ISBN 978-2-212-11560-4).
  • Finalistes :
    • IT gouvernance : maîtrise d'œuvre d'un système d'information, Frédéric Georgel (Éditions Dunod) ;
    • Les Wikis, de Jérôme Delacroix (M2 Éditions) ;
    • La Cohabitation électronique, de Jean-François Goglin (Éditions Hermès) ;
    • Systèmes d'information, obstacles et succès, de Laurent Bloch (Éditions Vuibert).

2004[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : Modéliser et concevoir une machine pensante (Éditions Vuibert), par Alain Cardon (ISBN 978-2-7117-7152-3).
  • Finalistes :
    • Challenges pour les DSI, de A. Berdugo, J-P. Corniou, R. Mahl et J-F. Pépin, (Éditions Dunod) ;
    • Tests de performance des applications Web, de Lionel Verlaine, Françoise Hardange, François Biard et David Elias, (Éditions Eyrolles) ;
    • Le portail Microsoft SharePoint, sous la direction de Erol Giraudy, (Éditions Hermès-Lavoisier) ;
    • Optimisez vos processus administratifs, de Maurice Aumage, (Éditions d'Organisation).

2003[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : L'EAI par la pratique (Éditions Eyrolles), par François Rivard et Thomas Plantain (ISBN 978-2-212-11199-6).
  • Finalistes :
    • L’Entreprise orgaNETisée, de Serge Seletzky (Éditions Dunod et 01 Informatique) ;
    • Le Management de projet orienté client, de Bernard Edmond Avoine (Éditions d’Organisation) ;
    • Sécuriser l’entreprise connectée, de Pierre-Luc Refalo (Éditions d’Organisation) ;
    • Les Grilles informatiques, de Marcel Soberman (Éditions Hermès - Lavoisier) ;
    • Urbaniser l'entreprise et son système d'information, de Henri Chelli (Éditions Vuibert).

2002[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : Le Projet eCRM (Éditions Eyrolles), par Ludovic Cinquin, Pierre-Adrien Lalande et Nicolas Moreau (ISBN 978-2-212-11046-3).
  • Finalistes :
    • Algorithmique du texte, de Maxime Crochemore, Christophe Hancart et Thierry Lecroq (Éditions Vuibert) ;
    • Une architecture Internet pour le S.I. de France Télécom, de Jean-Luc Lucas (Eyrolles - Ed. d'Organisation) ;
    • La Cartographie des processus, d'Yves Mougin (Éditions d'Organisation) ;
    • Le Projet d'urbanisation du système d’information, de Christophe Longépé (Éditions Dunod).

2001[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : Des bases de données à l’Internet (Éditions Vuibert), par Philippe MATHIEU.
  • Finalistes :
    • Gestion de la qualité de service, de Bruno Fouquet (Éditions Eyrolles) ;
    • EAI Intégration des applications d'entreprise, de Bernard Manouvrier (Éditions Hermès) ;
    • Ingénierie des systèmes d'information, sous la direction de Corine Cauvet et Camille Rosenthal-Sabroux (Éditions Hermès) ;
    • Intégration d'applications, de Laurent Avignon, Damien Joguet et Pierre Pezziardi (Éditions Eyrolles).

2000[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : UML pour l’analyse d’un système d’information (Éditions Dunod), par Chantal Morley, Jean Hugues et Bernard Leblanc.
  • Finalistes :
    • Anticiper les normes ISO 9000, de Stéphane Mathieu (Éditions AFNOR) ;
    • Conduire une équipe projet, d'Henri-Pierre Maders (Éditions d'Organisation) ;
    • Manager le système d’information de votre entreprise, d’Alain Vincent (Éditions d'Organisation).

1999[modifier | modifier le code]

1998[modifier | modifier le code]

1997[modifier | modifier le code]

1996[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : Les Systèmes multi-agents (Interéditions), par Jacques Ferber.
  • Finalistes :
    • Audit & gestion stratégique de l’information, de Pierre Morgat (Éditions d'Organisation) ;
    • Introduction au multimédia, de Claudine Schmuck (Éditions AFNOR) ;
    • Reengineering des systèmes documentaires, de Jean Pintéa (Éditions d'Organisation) ;
    • SGBD Géographiques, de Michel Scholl, Agnès Voisard, Jean-Paul Peloux, Laurent Raynal et Philippe Rigaux (International Thomson Publishing).

1995[modifier | modifier le code]

  • Lauréat : Analyse des systèmes (InterÉditions), par Philippe Larvet.
  • Finalistes :
    • Bases de données et modèles de calcul, de Jean-Luc Hainaut (InterÉditions) ;
    • Client-serveur, de Serge Miranda et Anne Ruols (Éditions Eyrolles) ;
    • La Pratique des méthodes en informatique de gestion, de Christian Tessier (Éditions d'Organisation) ;
    • Le World-Wide Web, de Gérard Peliks (Éditions Addison-Wesley).

1994[modifier | modifier le code]

1993[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]