Prix du Gouverneur général : traduction de l'anglais vers le français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voici une liste des lauréats du Prix du Gouverneur général dans la catégorie traduction de l'anglais vers le français.

  • 1987 - Ivan Steenhout et Christiane Teasdale, L'Homme qui se croyait aimé
  • 1988 - Didier Holtzwarth, Nucléus
  • 1989 - Jean Antonin Billard, Les Âges de l'amour
  • 1990 - Charlotte Melançon|Charlotte et Robert Melançon, Le Second rouleau
  • 1991 - Jean-Paul Sainte-Marie et Brigitte Chabert Hacikyan, Les Enfants d'Aataentsic: l'histoire du peuple huron
  • 1992 - Jean Papineau, La mémoire postmoderne
  • 1993 - Marie José Thériault, L'Œuvre du Gallois
  • 1994 - Jude Des Chênes, Le mythe du sauvage
  • 1995 - Hervé Juste, Entre l'ordre et la liberté
  • 1996 - Christiane Teasdale, Systèmes de survie - Dialogue sur les fondements moraux du commerce et de la politique
  • 1997 - Marie José Thériault, Arracher les montagnes
  • 1998 - Charlotte Melançon, Les Sources du moi - La Formation de l'identité moderne
  • 1999 - Jacques Brault, Transfiguration
  • 2000 - Lori Saint-Martin et Paul Gagné, Un parfum de cèdre
  • 2001 - Michel Saint-Germain, No Logo: La Tyrannie des marques
  • 2002 - Paule Pierre-Noyart, Histoire universelle de la chasteté et du célibat
  • 2003 - Agnès Guitard, Un amour de Salomé
  • 2004 - Ivan Steenhout, Les Indes accidentelles
  • 2005 - Rachel Martinez, Glenn Gould: une vie
  • 2006 - Sophie Voillot, Un jardin de papier
  • 2007 - Lori Saint-Martin et Paul Gagné, Dernières notes
  • 2008 - Claire Chabalier et Louise Chabalier, Tracey en mille morceaux