Prix Yellow-Kid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les prix Yellow-Kid (italien : Premio Yellow Kid) sont des prix de bande dessinée remis en Italie de 1970 à 1992 au Salon international des bandes dessinées (it) à Lucques, puis de 1994 à 2005 à la Cartoon Convention de Rome. Il s'agit d'une des premières distinctions liées à la bande dessinée au monde.

Leur nom fait référence au Yellow Kid, personnage créé par l'Américain Richard Felton Outcault à la fin du XIXe siècle. De 1966 à 1969, différents prix avaient déjà été remis au festival de Lucques, nommés plaque d'argent (italien : Targa d'Argento) en 1966, Tour Guinigi d'or (italien : Torre Guinigi d'oro) en 1967 et Grand Guinigi en 1969 (italien : Gran Guinigi).

Le jury du festival remet également des prix Yellow-Kid spéciaux à sa convenance la plaque UNICEF récompensant des œuvres ou institutions humanistes (1976-), renommée plaque Hector Œsterheld en 1986 ; et le prix Caran-d'Ache récompensant des illustrateurs (1978-). L'organisation du remet également à un invité du festival un Yellow-Kid « une vie consacrée au cartoon » (1972-) et un Caran-d'Ache« une vie consacrée à l'illustration » (1982-).

Les journalistes accrédités présents sur le festival ont également remis des prix dès 1969, en particulier le prix Fantoche récompensant un ouvrage critique sur l'animation (1973-1982) ; le prix Référendum de la critique récompensant une œuvre d'animation (1973), dont le nom évolua régulièrement à partir de 1982 ; et des prix catégories récompensant diverses œuvres audiovisuelles ou cinématographiques, reprenant le nom de prix Fantoche (1984-).

Des prix sont également remis par vote du public (1974-) et par un jury dédié à un travail universitaire (prix Romano Calisi, 1984-).

Historique[modifier | modifier le code]

En 1966, lors de la seconde édition du festival, le mensuel Linus remet trois « plaques d'argent » (italien : targhe d'argento) à Orietta Garzanti, pour I primi eroi (éditeur italien), Giff-Wiff (publication étrangère) et Piero Canotto (critique italien)[1].

L'année suivante, le festival organise la remise de prix par un jury international[2]. Ces prix, nommés « Tour Guinigi d'or » (italien : torre Guinigi d'oro) en hommage au monument le plus célèbre de Lucques, sont réservés aux participants du salon et de l'exposition I comics oggi (Les bandes dessinées aujourd'hui)[2]. Cette même année, la direction du selon remet également six prix à Giovanni Luigi Bonelli, Cesare Zavattini, Rino Albertarelli, Benito Jacovitti, Mario Gentilini et aux éditions Alpe (it)[2], initiative qui n'est pas renouvelée les années suivantes.

Lors du festival suivante, en novembre 1968, la remise des prix est annulée à la suite de protestations des auteurs, dans le contexte de mai 1968[3]. Ils reprennent néanmoins en 1969, cette-fois sous le nom de « Grand Guinigi » (italien : gran Guinigi)[4]. Un prix d'encouragement et et prix de la critique sont également introduits[4].

À partir de 1970, les prix sont renommés d'après le Yellow Kid, un personnage créé par l'Américain Richard Outcault à la fin du XIXe siècle, alors considéré comme le premier héros de bande dessinée[5]. Une statuette représentant ce petit garçon vêtu d'une chemise de nuit jaune est remise aux lauréats des prix[5].

Prix remis par le jury[modifier | modifier le code]

Sauf précisions, ces prix sont nommés « Prix Yellow-Kid de/du... ».

Auteurs de bande dessinée et dessinateurs italiens[modifier | modifier le code]

Année Lauréat Prix[6]
1967[2] Copi[7] Tour Guinigi d'or du dessinateur
Guido Crepax[8] Tour Guinigi d'or de l'originalité de la mise en page
1969[4] Pier Carpi[9] Grand Guinigi du scénariste italien
Michele Gazzarri[10]
Hugo Pratt[11] Grand Guinigi du dessinateur italien
1970[5] Dino Battaglia Auteur italien
Alfredo Castelli Scénariste italien
1971[12] Gianni De Luca Dessinateur italien
Mino Milani (it) Scénariste italien
1972[13] Guido Crepax Auteur italien
Grazia Nidasio (it) Dessinateur italien
1973[14] Guido Buzzelli Auteur italien
Lino Landolfi Dessinateur italien
1974[15] Bonvi Auteur italien
Emanuele Pirella (it) Scénariste italien
Tullio Pericoli (it) Dessinateur italien
1975[16] Massimo Mattioli Auteur italien
Sergio Toppi Dessinateur italien
1976[17] Altan Auteur italien
Beppe Madaudo Dessinateur italien
1978[18] Cinzia Ghigliano Auteur italien
Milo Manara Dessinateur italien
1980[19] Daniele Panebarco (it) Auteur italien
Attilio Micheluzzi Dessinateur italien
Cristina Lastrego et Francesco Testa (it) Caran-d'Ache des illustrateurs italiens
1982[20] Vittorio Giardino Auteur italien
Paolo Eleuteri Serpieri Dessinateur italien
Giovanni Mulazzani Caran-d'Ache de l'illustrateur italien
1984[21] Sergio Staino (it) Auteur italien
Anna Brandoli Dessinateur italien
Alarico Gattia (it) Caran-d'Ache de l'illustrateur italien
1986[22] Roberto Dal Prà Auteur italien
Franco Saudelli Dessinateur italien
Fabrizio del Tessa Caran-d'Ache de l'illustrateur italien

Auteurs de bande dessinée et dessinateurs étrangers[modifier | modifier le code]

Année Lauréat Pays Prix[23]
1967[2] Jules Feiffer[24] Drapeau : États-Unis Scénariste / script (Tour Guinigi d'or)
1969[4] Robert Gigi[25] Drapeau : France Dessinateur étranger (Grand Guinigi)
Reg Smythe[26] Drapeau : Royaume-Uni Auteur étranger (Grand Guinigi)
Robert Crumb Drapeau : États-Unis Avis de mérite (Segnalazione di merito)
Enric Sió Drapeau : Espagne
1970[5] Johnny Hart Drapeau : États-Unis Scénariste étranger
1971[12] Lee Falk Drapeau : États-Unis Auteur étranger
Enric Sió Drapeau : Espagne Dessinateur étranger
1972[13] Nikita Mandryka Drapeau : France Auteur étranger
Brant Parker Drapeau : États-Unis Dessinateur étranger
1973[14] Fred Drapeau : France Auteur étranger
Eduardo T. Coelho Drapeau : Brésil Dessinateur étranger
Alberto Breccia Drapeau : Argentine Yellow-Kid à disposition du jury
1974[15] Vaughn Bodé Drapeau : États-Unis Auteur étranger
Antonio H. Palacios Drapeau : Espagne Dessinateur ou scénariste étranger
Roy Crane Drapeau : États-Unis Yellow-Kid à disposition du jury
1975[16] Dan O'Neill Drapeau : États-Unis Auteur étranger
Gir Drapeau : France Dessinateur étranger
Frank Hampson Drapeau : Royaume-Uni Yellow-Kid à disposition du jury
1976[17] Jeff Jones Drapeau : États-Unis Auteur étranger
Enki Bilal Drapeau : France Dessinateur étranger
Rius Drapeau : Mexique Plaque UNICEF de la bande dessinée[27]
1978[18] Harry North Drapeau : Royaume-Uni Auteur étranger
Carlos Trillo Drapeau : Argentine Dessinateur étranger
Bobby London Drapeau : États-Unis Yellow-Kid à disposition du jury
Karel Thole (en) Drapeau : Pays-Bas Caran-d'Ache de l'illustration
Oski (en) Drapeau : Argentine Plaque UNICEF de la bande dessinée[27]
1980[19] Mœbius Drapeau : France Auteur étranger
Comès Drapeau : Belgique Dessinateur étranger
Ferenc Pinter (en) Drapeau : Hongrie[28] Caran-d'Ache pour un maître de l'illustration
Hector Oesterheld Drapeau : Argentine Plaque UNICEF de la bande dessinée[27]
1982[20] Art Spiegelman Drapeau : États-Unis Auteur étranger
José Muñoz Drapeau : Argentine Dessinateur étranger
Howard Chaykin Drapeau : États-Unis Caran-d'Ache de l'illustrateur étranger
1984[21] Jaime Hernandez Auteur étranger
Gilbert Hernandez
Mario Hernandez
François Bourgeon Drapeau : France Dessinateur étranger
Guillermo Mordillo Drapeau : Argentine Yellow-Kid à disposition du jury
Manuel Sanjuliàn Drapeau : Espagne Caran-d'Ache de l'illustrateur étranger
1986[22] Horacio Altuna Auteur étranger
Serge Le Tendre Drapeau : France Dessinateur étranger
Bill Sienkiewicz Drapeau : États-Unis Yellow-Kid à disposition du jury
Oscar Chichoni (es) Drapeau : Argentine Caran d'Ache de l'illustrateur étranger
Lorenzo Mattotti Drapeau : Argentine Plaque spéciale à disposition du jury
Paul Gillon Drapeau : France Plaque spéciale à disposition du jury

Éditeurs, revues, organisations[modifier | modifier le code]

Année Lauréat Pays Raison de la récompense Prix
1967[2] Mondadori Drapeau : Italie Ses publications, en particulier la collection « Le grandi storie » Éditeur (Tour Guinigi d'or)
Corriere dei Piccoli Contribution au développement de la bande dessinée italienne (Tour Guinigi d'or)
Milano Libri (it) Pour avoir soulevé l'intérêt d'un public nouveau Initiative éditoriale d'avant-garde (Tour Guinigi d'or)
1969[4] Orietta Garzanti Son édition de Little Nemo Éditeur italien (Grand Guinigi)
Robert Cottereau Drapeau : France L'ensemble de ses activités Éditeur étranger (Grand Guinigi)
1970[5] Mondadori Drapeau : Italie Oscar Cartoons Éditeur italien (périodique)
Bompiani Mafalda Éditeur italien (livre)
Georges Rieu Drapeau : France Pif Gadget Éditeur étranger
André Leborgne Drapeau : Belgique Ran Tan Plan Avis de mérite
Sansoni (it) Drapeau : Italie Enciclopedia dei fumetti
Club Anni Trenta Ses rééditions chronologiques
1971[12] Laterza I fumetti di Mao Éditeur italien (livre)
Sansoni Horror Éditeur italien (périodique)
Abril Drapeau : Brésil Éditeur étranger
Joël la Roche Drapeau : France Corto Maltese (édition) Avis de mérite
1972[13] Mondadori Drapeau : Italie Éditeur italien (livre)
Éditions du Lombard Drapeau : France Tintin Éditeur étranger
1973[14] Dardo (it) Drapeau : Italie Son édition du Nick Carter de Bonvi Éditeur italien
Springer Drapeau : République fédérale d'Allemagne Zack (de) Éditeur étranger
1974[15] Daim Press Drapeau : Italie Sa collection « I Protagonisti » Éditeur italien
Pala Drapeau : Espagne L'ensemble de ses activités Éditeur étranger
Henri Filippini Drapeau : France Leur volume-hommage à Alain Saint-Ogan Yellow-Kid honorifique
Maurizio Bovarini Drapeau : Italie
1975[16] Cenisio Drapeau : Italie Éditeur italien
Glénat Drapeau : France Éditeur étranger
Istituto Nazionale per la Documentazione sull'Immagine Drapeau : Italie Exposition « No al fascismo! » Avis de mérite
1976[17] Daim Press Collection « Un uomo un'avventura » Éditeur italien
Amaika (es) Drapeau : Espagne El Papus Éditeur étranger
Alcidio da Quinta Drapeau : Brésil Simplex Plaque UNICEF du film d'animation[27]
André Leborgne Drapeau : Belgique Ran Tan Plan Avis de mérite
1978[18] Ottaviano (it) Drapeau : Italie L'ensemble de ses activités Éditeur italien
Casterman Drapeau : Belgique (À suivre) Éditeur étranger
1980[19] Editiemme Drapeau : Italie Éditeur italien
Epic Drapeau : États-Unis Éditeur étranger
1982[20] Primo Carnera (it) Drapeau : Italie Frigidaire (it) Éditeur italien
Éditions Pierre Horay Drapeau : France Éditeur français
École algérienne de bande dessinée Drapeau : Algérie Plaque UNICEF pour la bande dessinée
1984[21] L'Isole trovata Drapeau : Italie Éditeur italien
Strip Art Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Éditeur étranger
Editoria Basca Drapeau : Espagne Plaque UNICEF pour la bande dessinée
Editori del Grifo Drapeau : Italie Glamour international Plaque spéciale
1986[22] Paoline (it) Drapeau : Italie Éditeur italien
Aedena Drapeau : France Éditeur étranger
Ikusager (es) Drapeau : Espagne Plaque Hector Œesterheld[29]

Prix remis par les journalistes[modifier | modifier le code]

Prix remis par les journalistes accrédités sur le festival.

Prix de la critique[modifier | modifier le code]

Année Lauréat Pays Raison de la récompense
1969[4] Claudio Bertieri (it) Drapeau : Italie AZ Comics (EK)
1972[13] Walter Herdeg (en) Drapeau : Suisse Comics (direction)
David Pascal Drapeau : États-Unis

Prix Fantoche[modifier | modifier le code]

Ce prix, remis par les journalistes accrédités présents sur le festival, récompense un travail critique italien consacré à l'animation. Il n'a pas été décerné en 1980.

Année Lauréat Ouvrage récompensé Maison d'édition
1973[14] Piero Zanotto L'Italia di cartone et autres œuvres Liviana
1974[15] Attilio Giovannini
1975[16] Gianni Rondolino Storia del Cinema d'Animazione Einaudi
1976[17] Sergio Michelli Cinema di animazione in Bulgaria Cappelli (it)
1978[18] Giannalberto Bendazzi Topolino e poi Il Formichiere
1982[20] Alfio Bastiancich L'Opera di Norman McLaren Giappichelli

En 1984, le prix Fantoche est renouvelé en profondeur. Il récompense alors des œuvres audiovisuelles ou cinématographiques et est divisé en plusieurs catégories.

Année Lauréat Œuvre Catégorie
1984[21] Manfredo Manfredi (it) Orson Welles, genio del cinema Émission télévisée
Bruno Bozzetto Sigmund Spot de publicité
École élémentaire Cairoli (Turin) L'importante è partecipare Film didactique ou éducatif
Fusako Yusaki (it) Ama gli animali Film au sujet libre
1986[22] École élémentaire San Giacomo (Turin) Sueno e colore Film produit par une institution scolaire
Piero Mazzoni Firenze-Europa Film publicitaire
Filippo Fantoni
Enzo D'Alò Se fumi tu, fumano tutti Film didactique ou scientifique
Enrico Carlesi
Fusako Yusaki (it) Rotondo, quadrato, triangolo Film à sujet libre

Prix Référendum de la critique[modifier | modifier le code]

Ce prix, remis par les journalistes accrédités présents sur le festival, récompense une œuvre d'animation réalisée par des Italiens. Il n'a pas été décerné en 1975.

En 1982, il est renommé « Prix de la critique » (premio della critica) en 1984 « Grand Prix » (gran premio) et en 1986 « Grand prix de la ville de Lucques pour un auteur émergeant » (Gran premio Città di Lucca per un autore emergente).

Année Lauréat(s) Œuvre récompensée
1973[14] Emanuele Luzzati Pulcinella
Giulio Gianini
1974[15] Bruno Bozzetto Self-service
1976[17] Bruno Bozzetto Allegro non troppo
1978[18] Roberto Perini, Enzo Sferra e Alighiero Giuseppetti Upupa (court-métrage)
Giulio Gianini Il flauto magico (long-métrage)
Lele Luzzati
1980[19] Guido Manuli S.O.S.
1982[20] La Figura I Grandi Film in Due Minuti
1984[21] Fusako Yusaki (it) Ama gli animali
1986[22] Vincenzo Gioanola Russian roulette

Autres prix[modifier | modifier le code]

Yellow-Kid « une vie consacrée au cartoon »[modifier | modifier le code]

Nommé « Yellow Kid “una vita per il cartooning” » en italien, ce prix remis par l’organisation du festival récompense un acteur de la bande dessinée ou de l’animation pour l’ensemble de son œuvre[13].

Année Lauréat Pays Rôle
1972[13] Hergé Drapeau : Belgique Auteur de bande dessinée
1973[14] Walt Disney Productions Drapeau : États-Unis Studio de dessin animé
1974 [15] Lotario Vecchi (it) Drapeau : Italie Auteur de bande dessinée
1975[16] Adolfo Eisen Drapeau : Brésil Éditeur de bande dessinée
1976[17] José Luis Salinas Drapeau : Argentine Auteur de bande dessinée
1978[18] Milton Caniff Drapeau : États-Unis
1980[19] Arturo del Castillo Drapeau : Argentine
1982[20] Jesus Blasco Drapeau : Espagne
1984[21] Lee Falk Drapeau : États-Unis
1986[22] Will Eisner

À partir de 1982, la direction du festival remet également un prix Caran-d'Ache spécial, « Une vie consacrée à l'illustration ».

Année Lauréat Pays
1982[20] Francesco Carnevali (it) Drapeau : Italie
1984[21] Burne Hogarth Drapeau : États-Unis
1986[22] Jayme Cortez (pt) Drapeau : Brésil

Prix du public[modifier | modifier le code]

Année Lauréat Pays Raison de la récompense Prix
1974[15] Rino Albertarelli Drapeau : Italie Auteur de bande dessinée Yellow-Kid spécial, décerné par les festivaliers
1978[18] Scuola del Fumetto di Lucca École de bande dessinée Yellow-Kid spécial, par vote du public
1980[19] Hector Oesterheld Drapeau : Argentine Scénariste de bande dessinée mort
1982[20] Wow Agenda Planning 1983 Drapeau : Italie Publication Yellow-Kid référendum
1984[21] Alarico Gattia (it) Drapeau : Italie Illustrateur
1986[22] Edizioni Glamour International Maison d'édition

Prix Romano Calisi[modifier | modifier le code]

Remis à partir de 1984, ce prix récompense un travail universitaire italien consacré à la bande dessinée. Il est remis par un jury spécifique.

Année Lauréat Œuvre
1984[21] Arianna Pregagnoli Flash Gordon: la concettualizzazione del 'diverso' attraverso il fumetto americano (1930-1940) (1982-1983)
Elena Furin I fumetti di Frigidaire (1983-1984)
1986[22] Francesca Camera Alexandre Alexeieff e la cinègravure (1985-1986)
Marco Cadioli Tecniche di computer animation (1985-1986)

Auteurs[modifier | modifier le code]

Année Auteurs
1990 Juan Giménez (Argentine), Massimo Rotundo (Italie), Romano Scarpa (Italie), Matthias Schultheiss (Deutschland), Tiziano Sclavi (Italie), Kent Williams (États-Unis)
1992 Giancarlo Alessandrini (Italie), François Boucq (France), John Byrne (États-Unis), Giorgio Cavazzano (Italie), Benito Jacovitti (Italie), Ollie Johnston et Frank Thomas (États-Unis)
1994 Giovan Battista Carpi (Italie), Greg (Belgique), Jim Lee (États-Unis), Claudio Nizzi (Italie), James O’Barr (États-Unis), Pino Rinaldi (Italie)
1995 Giancarlo Berardi (Italie), Jordi Bernet (Espagne), Claudio Castellini (Italie), Fred (France), Neil Gaiman (Grande-Bretagne), Rodolfo Torti (Italie), Jim Valentino (États-Unis)
1996 Mark Bagley (États-Unis), Luciano Bottaro (Italie), Alfredo Castelli (Italie), Carlo Chendi (Italie), Will Eisner (États-Unis), Alfonso Font (Espagne), Scott McCloud (États-Unis), Bill Watterson (États-Unis), Robin Wood (Paraguay)
1997 Scott Adams (États-Unis), John Dirks (États-Unis), Philippe Druillet (France), Michele Medda, Antonio Serra et Bepi Vigna (Italie), Giuseppe Palumbo (Italie), Alberto Salinas (Argentine)
1998 Paul Gillon (France), Alejandro Jodorowsky (Chili), Cinzia Leone (Italie), Bob Lubbers (États-Unis), Nicola Mari (Italie), Jeff Smith (États-Unis)
1999 Luca Enoch (Italie), Gallieno Ferri (Italie), Jean Giraud (France), Carlos Gomez (Argentine), Miguel Ángel Martín (Espagne), Vanna Vinci (Italie)
2000 Carlo Ambrosini (Italie), David Finch (États-Unis), Miguelanxo Prado (Espagne), Silvia Ziche (Italie), Sergio Zaniboni (Italie)
2001 Massimiliano Frezzato (Italie), Corrado Mastantuono (Italie), Ferdinando Tacconi (Italie)
2002 Carlos Giménez (Espagne), Eduardo Risso (Argentine), Joann Sfar (France)
2003 Paolo Bacilieri (Italie), Pat Masioni (Congo), Sid Ali Melouah (Algerie)
2005 Lola Airaghi (Italie), Horacio Altuna (Argentine), Simone Bianchi (Italie), Gilles Chaillet (France)

éditeurs, revues, experts[modifier | modifier le code]

1990 Bonelli (Italie), Henri Filippini (France), El Víbora (Espagne)
1992 Panini (Italie), Tundra Publishing (États-Unis)
1994 Astorina (Italie), Casterman (France)
1995 DC Comics (États-Unis), Eura Editoriale (Italie)
1996 Bonelli (Italie), Dargaud (France)
1997 Oreste del Buono (Italie), RAW (États-Unis), Edizioni d'Arte Lo Scarabeo (Italie)
1998 Lizard Edizioni (Italie), Dark Horse (États-Unis)
1999 Hazard Edizioni (Italie), El Vibora (Espagne)
2000 L’Association (France), Macchia Nera (Italie), Mare Nero (Italie), Lanciostory (Italie)
2001 Kappa Edizioni (Italie)
2002 Coconino Press (Italie), El Jueves (Espagne)
2003 Pascal Morelli (France), Éditions Omnibus (France)
2005 Edicions de Ponent (Espagne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « 2° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS LUCCA, 1966 », sur immaginecentrostrudi.org.
  2. a, b, c, d, e et f (it) « 3° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS LUCCA, 1967 », sur immaginecentrostrudi.org.
  3. (it) « 4° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS LUCCA, 1968 », sur immaginecentrostrudi.org.
  4. a, b, c, d, e et f (it) « 5° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS LUCCA, 1969 », sur immaginecentrostrudi.org.
  5. a, b, c, d et e (it) « 6° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS LUCCA, 1970 », sur immaginecentrostrudi.org.
  6. Sauf précision entre parenthèses, ces prix sont nommés Yellow Kid.
  7. « pour son style rigoureux et son ironie contestataire »
  8. « pour ses recherches liées aux ferments les plus notables de la culturelle visuelle contemporaine »
  9. « pour son activité en 1968 »
  10. « pour son activité en 1968 »
  11. « pour La Ballade de la mer salée »
  12. a, b et c (it) « 7° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS LUCCA, 1971 », sur immaginecentrostrudi.org.
  13. a, b, c, d, e et f (it) « 8° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL CINEMA DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  14. a, b, c, d, e et f (it) « 9° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  15. a, b, c, d, e, f et g (it) « 10° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  16. a, b, c, d et e (it) « 11° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  17. a, b, c, d, e et f (it) « 12° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  18. a, b, c, d, e, f et g (it) « 13° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  19. a, b, c, d, e et f (it) « 14° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  20. a, b, c, d, e, f, g et h (it) « 15° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  21. a, b, c, d, e, f, g, h et i (it) « 16° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  22. a, b, c, d, e, f, g, h et i (it) « 17° SALONE INTERNAZIONALE DEI COMICS E DEL FILM DI ANIMAZIONE », sur immaginecentrostrudi.org.
  23. Sauf précision entre parenthèses, ces prix sont nommés Yellow Kid.
  24. « pour sa proposition provocatrice d'un discours sur la condition actuelle de l'homme »
  25. « pour Scarlett Dream et Orion »
  26. « pour la création d'Andy Capp »
  27. a, b, c et d Prix remis par le jury à l'occasion d'un partenariat avec l'UNICEF pour récompenser des œuvres humanistes.
  28. Pinter était installé en Italie depuis 1956.
  29. Cette récompense, qui fait suite à la plaque UNICEF remise de 1976 à 1984, récompense une œuvre ou une entité promouvant la compréhension entre les peuples.

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]