Prix Veuve Clicquot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clicquot et Veuve Clicquot.

Le prix Veuve Clicquot de la femme d'affaires est un prix qui récompense chaque année, dans 27 pays, des femmes qui participent activement au monde des affaires et partagent les qualités de Madame Clicquot Ponsardin : esprit d’entreprise, créativité et détermination. Depuis 2007 les démarches de développement durable ont été inclus dans les critères du prix. Parallèlement, le Veuve Clicquot Initiatives for Economic Development a été créé pour récompenser les femmes exceptionnelles des pays émergents et en voie de développement.

Il a été décerné une première fois en 1972 en hommage à Barbe Nicole Clicquot Ponsardin, dite Veuve Clicquot qui fut l'une des premières femmes d'affaires en France. En 1805, contre l'avis de son entourage, cette jeune veuve de 27 ans, décidait de prendre la direction de la Maison de Champagne créée trente-trois ans auparavant[1] et lui donnait un rayonnement international.

Repris en 1983, le prix est décerné depuis annuellement. Le prix est accordé par un jury de 500 membres, composé principalement de décideurs et de journalistes économiques. Un autre prix Veuve Clicquot fut créé peu après en Grande-Bretagne pour récompenser des femmes d'affaires britanniques puis des prix similaires ont ensuite vu le jour dans d'autres pays: en Irlande, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, Suède et Danemark au cours des années 1980, puis en Norvège, Autriche, Japon et Brésil dans les années 1990 et enfin en Finlande, à Hong Kong, en Italie, Australie, Espagne et Nouvelle-Zélande dans les années 2000. En 2008, des prix Veuve Clicquot sont ainsi décernés dans 18 pays différents.

Suivant les pays, le prix est décerné entre mars et juin, les lauréates se réunissant en juin à Reims à la Maison de Champagne Veuve Clicquot.

Lauréates françaises[modifier | modifier le code]

Lauréates suisses[modifier | modifier le code]

  • 2005 - Gabriela Manser, présidente des eaux minérales appenzelloises Gontenbad.
  • 2003 - Graziella Zanoletti[3], fondatrice et président de Elite Rent-a-Car, société genevoise de location de voitures de luxe, de bateaux et de jets.
  • 1997 - Nicola Thibaudeau.
  • 1993 - Jane Royston, fondatrice de NatSoft SA
  • 1985 - Maria Mumenthaler, fondatrice et présidente de Manpower Suisse SA.

Lauréates canadiennes[modifier | modifier le code]

  • 2012 - Christiane Germain, coprésidente et cofondatrice du Groupe Germain Hospitalité [4]
  • 1986 - Lise Watier, fondatrice de Lise Watier Cosmétiques.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]