Prix Theodore-Sturgeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prix Theodore-Sturgeon
Nom original Theodore Sturgeon Memorial Award
Description Récompense la meilleure nouvelle de science-fiction
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1987
Dernier récipiendaire Waterlines par Suzanne Palmer
Site officiel www.ku.edu/~sfcenter/sturgeon.htm

Le prix Theodore-Sturgeon est un prix littéraire attribué chaque année à la meilleure nouvelle de science-fiction de l'année, publiée en anglais.

Le prix porte le nom de Theodore Sturgeon, grand auteur de science-fiction américain. Il a été créé en 1987 par James E. Gunn, qui est directeur du Center for the Study of Science Fiction à l'Université du Kansas où Sturgeon donna des cours et des conférences. Le prix a été créé en collaboration avec les héritiers de Sturgeon, notamment sa veuve Jayne Sturgeon et leurs enfants. Le prix est décerné chaque année en conjonction avec le prix John-Wood-Campbell Memorial du meilleur roman de science-fiction, à l'Université du Kansas.

Le site officiel du prix le décrit comme « une commémoration appropriée à l'un des grands auteurs de nouvelles dans un domaine qui se distingue par ses histoires courtes ».

Mode d'attribution des prix[modifier | modifier le code]

Les lauréats sont sélectionnés par un comité dont certains membres sont des auteurs de science-fiction. Depuis 1994, Tangent, magazine américain dédié aux nouvelles de science-fiction, prend part au processus de nomination à la demande expresse de Jayne Sturgeon. Avec divers éditeurs de magazines et d'anthologies de science-fiction, les chroniqueurs et lecteurs de Tangent retiennent chaque année une sélection de nouvelles pour le prix. Le comité, comprenant les auteurs James Gunn, Kij Johnson et Frederik Pohl, délibère alors pour désigner le lauréat.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les gagnants sont cités en premier, suivis par les autres œuvres nommées.

Années 1980[modifier | modifier le code]

Sommaire :

1987[modifier | modifier le code]

Survivre (Surviving) par Judith Moffett (en)

1988[modifier | modifier le code]

Rachel amoureuse (Rachel in Love) par Pat Murphy

1989[modifier | modifier le code]

Le Chat de Schrödinger (Schrödinger's Kitten) par George Alec Effinger

Années 1990[modifier | modifier le code]

Sommaire :

1990[modifier | modifier le code]

Le Bord du monde (The Edge of the World) par Michael Swanwick

1991[modifier | modifier le code]

Les ours découvrent le feu (Bears Discover Fire) par Terry Bisson

1992[modifier | modifier le code]

Buffalo par John Kessel

1993[modifier | modifier le code]

Photo de classe (This Year's Class Picture) par Dan Simmons

1994[modifier | modifier le code]

Magie des renards (Fox Magic) par Kij Johnson

1995[modifier | modifier le code]

Jour de pardon (Forgiveness Day) par Ursula K. Le Guin

1996[modifier | modifier le code]

Jigoku no Mokoshiroku par John G. McDaid

1997[modifier | modifier le code]

Les Fleurs de la prison d'Aulite (The Flowers of Aulit Prison) par Nancy Kress

1998[modifier | modifier le code]

House of Dreams par Michael F. Flynn

1999[modifier | modifier le code]

L'Histoire de ta vie (Story of Your Life) par Ted Chiang

Années 2000[modifier | modifier le code]

Sommaire :

2000[modifier | modifier le code]

The Wedding Album par David Marusek

2001[modifier | modifier le code]

Tendeléo (Tendeleo's Story) par Ian McDonald

2002[modifier | modifier le code]

The Chief Designer par Andy Duncan

2003[modifier | modifier le code]

Le Train noir (Over Yonder) par Lucius Shepard

2004[modifier | modifier le code]

The Empress of Mars par Kage Baker

2005[modifier | modifier le code]

Sergeant Chip par Bradley Denton

2006[modifier | modifier le code]

L'Homme des calories (The Calorie Man) par Paolo Bacigalupi

2007[modifier | modifier le code]

Le Théâtre cartésien (The Cartesian Theater) par Robert Charles Wilson

2008[modifier | modifier le code]

Ligne de marée (Tideline) par Elizabeth Bear et Finisterra (Finistera) par David Moles (en) (ex æquo)

2009[modifier | modifier le code]

The Ray Gun: A Love Story par James Alan Gardner (en)

Années 2010[modifier | modifier le code]

Sommaire :

2010[modifier | modifier le code]

Shambling Towards Hiroshima par James Morrow

2011[modifier | modifier le code]

Le Sultan des nuages (The Sultan of the Clouds) par Geoffrey A. Landis

2012[modifier | modifier le code]

Le Choix (The Choice) par Paul J. McAuley

2013[modifier | modifier le code]

The Grinnell Method par Molly Gloss (en)

2014[modifier | modifier le code]

In Joy, Knowing the Abyss par Sarah Pinsker

2015[modifier | modifier le code]

The Man Who Sold the Moon par Cory Doctorow

2016[modifier | modifier le code]

The Game of Smash and Recovery par Kelly Link

2017[modifier | modifier le code]

The Future is Blue par Catherynne M. Valente

2018[modifier | modifier le code]

Don’t Press Charges and I Won’t Sue par Charlie Jane Anders

2019[modifier | modifier le code]

When Robot and Crow Saved East St. Louis par Annalee Newitz

Années 2020[modifier | modifier le code]

Sommaire :

2020[modifier | modifier le code]

Waterlines par Suzanne Palmer

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]