Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes
Image associée à la récompense
Le prix a été fondé par Julia Kristeva à l’issue du colloque international organisé à Paris, du 9 au 11 janvier 2008, pour le centenaire de Simone de Beauvoir.

Pays Drapeau de la France France
Date de création 2008
Dernier récipiendaire Aslı Erdoğan
Site officiel http://www.prixsimonedebeauvoir.com/

Le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes, ou plus couramment prix Simone de Beauvoir[1],[2],[3], est une récompense française créée en 2008 et décernée aux personnes qui, selon le jury, se sont illustrées, par leur œuvre artistique et leur action, à promouvoir la liberté des femmes dans le monde, à l'image de Simone de Beauvoir[4].

Il a été créé à l'initiative de Julia Kristeva en 2008 à l’occasion du 100e anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir (9 janvier 1908)[5]. En 2008, le prix était doté d'un montant de 20 000 euros. Il était financé par l'université Paris Diderot qui le gère, les éditions Gallimard et CulturesFrance. Julia Kristeva a présidé le prix de 2008 à 2011, Josyane Savigneau lui succède de 2011 à 2017. Depuis mars 2017, Sihem Habchi est la nouvelle présidente du jury.

Lauréates[modifier | modifier le code]

Jury depuis 2016[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prix Simone de Beauvoir 2008, sur le site de l'ambassade de France aux Pays-Bas.
  2. a et b Annick Cojean, « Ayaan Hirsi Ali en quête d'une protection et d'une nationalité », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. a et b Prix Simone de Beauvoir décerné a Mme Taslima Nasreen, communiqué de l'ambassade de France à New Delhi, consulté le 17 février 2008.
  4. Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, se réjouit de l’attribution du « prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes » à Mesdames Ayaan Hirsi Ali et Taslima Nasreen, communiqué officiel du ministère de la Culture, vendredi 11 janvier 2008.
  5. La remise du prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes 2011
  6. « Taslima Nasreen et Ayaan Hirsi Ali - Prix Simone de Beauvoir 2008 », sur prixsimonedebeauvoir.blogspot.fr, (consulté le 30 avril 2012)
  7. http://www.rfi.fr/actufa/articles/109/article_4956.asp
  8. Le Prix « Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes » 2009 décerné au collectif « One million signatures » (Iran) - Prix Simone de Beauvoir Weblog
  9. Le Prix « Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes » 2010, 26 déc. 2009
  10. Lioudmila Oulitskaïa obtient le prix Simone de Beauvoir, RIA Novosti, 11/01/2011
  11. Interview des responsables de l'association, site de l'université Paris-Diderot.
  12. AFP, Le Prix Simone de Beauvoir à la jeune Malala Yousafzai TV5Monde, 28 décembre 2012
  13. Catherine Robin, « Malala : pour elle, son père reçoit le prix Simone-de-Beauvoir », Elle,‎ (lire en ligne).
  14. « Le prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes attribué à Michelle Perrot », sur lemonde.fr, .
  15. « National Museum of Women in the arts - Prix Simone de Beauvoir (...) - Prix Simone de Beauvoir », sur www.prixsimonedebeauvoir.com (consulté le 21 décembre 2015)
  16. Collectif "Sauvons les femmes" - Prix Beauvoir 2017
  17. « Asli Erdogan, Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes 2018 », ActuaLitté,‎ (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]