Prix Locus du meilleur roman court

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prix Locus
du meilleur roman court
Nom original Locus Award for Best Novella
Description Récompense le meilleur roman court de science-fiction, de fantasy ou d'horreur
Organisateur Locus Science Fiction Foundation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1973
Dernier récipiendaire Télémétrie fugitive par Martha Wells
Site officiel www.locusmag.com/SFAwards/Db/Locus.html

Les prix Locus sont décernés chaque année, depuis 1971, par les lecteurs du magazine américain mensuel de science-fiction Locus lors d'un banquet annuel organisé par la Locus Science Fiction Foundation.

La catégorie du meilleur roman court (novella) récompense les œuvres de science-fiction, fantasy ou d'horreur comptant de 17 500 à 40 000 mots. Cette catégorie a été créée en 1973.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les gagnants sont cités en premier, suivis par les autres œuvres nommées.

Années 1970[modifier | modifier le code]

Sommaire :

1973[modifier | modifier le code]

The Gold at the Starbow's End par Frederik Pohl

1974[modifier | modifier le code]

La Mort du Docteur Île (The Death of Doctor Island) par Gene Wolfe

1975[modifier | modifier le code]

Né avec les morts (Born with the Dead) par Robert Silverberg

1976[modifier | modifier le code]

Les Tempêtes de Port-du-Vent (The Storms of Windhaven) par Lisa Tuttle et George R. R. Martin

1977[modifier | modifier le code]

Le Samouraï et les saules (The Samurai and the Willows) par Michael Bishop

1978[modifier | modifier le code]

La Danse des étoiles (Stardance) par Spider Robinson et Jeanne Robinson

1979[modifier | modifier le code]

Les Yeux de la nuit (The Persistence of Vision) par John Varley

Années 1980[modifier | modifier le code]

Sommaire :

1980[modifier | modifier le code]

Enemy Mine par Barry B. Longyear

1981[modifier | modifier le code]

Le Volcryn (Nightflyers) par George R. R. Martin

1982[modifier | modifier le code]

Champagne bleu (Blue Champagne) par John Varley

1983[modifier | modifier le code]

Âmes (Souls) par Joanna Russ

1984[modifier | modifier le code]

Her Habiline Husband par Michael Bishop

1985[modifier | modifier le code]

Frappez : Entrée ■ (PRESS ENTER ■) par John Varley

1986[modifier | modifier le code]

La Seule Chose à faire (The Only Neat Thing to Do) par James Tiptree, Jr

1987[modifier | modifier le code]

R&R par Lucius Shepard

1988[modifier | modifier le code]

La Compagne secrète (The Secret Sharer) par Robert Silverberg

1989[modifier | modifier le code]

La Fille du chasseur d'écailles (The Scalehunter's Beautiful Daughter) par Lucius Shepard

Années 1990[modifier | modifier le code]

Sommaire :

1990[modifier | modifier le code]

Le Père des pierres (The Father of Stones) par Lucius Shepard

1991[modifier | modifier le code]

A Short, Sharp Shock par Kim Stanley Robinson

1992[modifier | modifier le code]

La Galerie de ses rêves (The Gallery of His Dreams) par Kristine Kathryn Rusch

1993[modifier | modifier le code]

Bernacle Bill le spatial (Barnacle Bill the Spacer) par Lucius Shepard

1994[modifier | modifier le code]

Un méphisto en onyx (Mefisto in Onyx) par Harlan Ellison

1995[modifier | modifier le code]

Jour de pardon (Forgiveness Day) par Ursula K. Le Guin

1996[modifier | modifier le code]

Remake (Remake) par Connie Willis

1997[modifier | modifier le code]

Bellwether par Connie Willis

1998[modifier | modifier le code]

…Where Angels Fear to Tread par Allen Steele

1999[modifier | modifier le code]

Océanique (Oceanic) par Greg Egan

Années 2000[modifier | modifier le code]

Sommaire :

2000[modifier | modifier le code]

Les Orphelins de l'hélice (Orphans of the Helix) par Dan Simmons

2001[modifier | modifier le code]

Radieuse étoile verte (Radiant Green Star) par Lucius Shepard

2002[modifier | modifier le code]

Le Trouvier (The Finder) par Ursula K. Le Guin

2003[modifier | modifier le code]

Le Tain (The Tain) par China Miéville

2004[modifier | modifier le code]

Cookie Monster (The Cookie Monster) par Vernor Vinge

2005[modifier | modifier le code]

Golden City Far par Gene Wolfe

2006[modifier | modifier le code]

Magie pour débutants (Magic for Beginners) par Kelly Link

2007[modifier | modifier le code]

Missile Gap par Charles Stross

2008[modifier | modifier le code]

After the Siege par Cory Doctorow

2009[modifier | modifier le code]

Pretty Monsters par Kelly Link

Années 2010[modifier | modifier le code]

Sommaire :

2010[modifier | modifier le code]

The Women of Nell Gwynne’s par Kage Baker

2011[modifier | modifier le code]

Le Cycle de vie des objets logiciels (The Lifecycle of Software Objects) par Ted Chiang

2012[modifier | modifier le code]

Silently and Very Fast par Catherynne M. Valente

2013[modifier | modifier le code]

Après la chute (After the Fall, Before the Fall, During the Fall) par Nancy Kress

2014[modifier | modifier le code]

Six-Gun Snow White par Catherynne M. Valente

2015[modifier | modifier le code]

Yesterday’s Kin par Nancy Kress

2016[modifier | modifier le code]

Mémoire de métal (Slow Bullets) par Alastair Reynolds

2017[modifier | modifier le code]

Les Portes perdues (Every Heart a Doorway) par Seanan McGuire

2018[modifier | modifier le code]

Défaillances systèmes (All Systems Red) par Martha Wells

2019[modifier | modifier le code]

Schémas artificiels (Artificial Condition) par Martha Wells

Années 2020[modifier | modifier le code]

Sommaire :

2020[modifier | modifier le code]

Les Oiseaux du temps (This Is How You Lose the Time War) par Amal El-Mohtar et Max Gladstone

2021[modifier | modifier le code]

Ring Shout : Cantique rituel (Ring Shout) par P. Djèlí Clark

2022[modifier | modifier le code]

Télémétrie fugitive (Fugitive Telemetry) par Martha Wells

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]