Prix Jean-Rostand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le prix Jean-Rostand est un prix littéraire scientifique créé à l'initiative de l'Association des écrivains scientifiques de France (devenu depuis l'Atelier des écrivains scientifiques) en 1978, décerné par cette association jusqu'à sa dissolution en 1992, puis décerné depuis par le Mouvement universel de la responsabilité scientifique[1]. Il rappelle la mémoire du biologiste et écrivain Jean Rostand.

Attribué à un auteur s'exprimant en langue française, pour un ouvrage de vulgarisation scientifique paru dans l'année et parfois complété par une Plume d'Or ou une mention spéciale du jury, ce prix a disparu en 2011.

Lauréats du prix[modifier | modifier le code]

Plume d'Or[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Thierry Montmerle et Nicolas Prantzos pour leur ouvrage Les Soleils éclatés, Presses du CNRS
  • 1993 : Dominique Blaizot pour la qualité d’ensemble de la Collection Explora
  • 1997 : Rémy Brossut pour son ouvrage Phéromones, la communication chimique chez les animaux, CNRS Éditions
  • 1999 : Yves Gautier a reçu la Plume d’Or 1999 pour sa contribution à la collection La Science au présent aux éditions Encyclopædia Universalis.
  • 2000 : Thérèse Encrenaz pour son ouvrage Atmosphères planétaires. Origine et évolution aux éditions CNRS/Belin
  • 2001 : Élisabeth de Farcy et Pierre Marchand pour leur contribution à la collection Découvertes Gallimard
  • 2002 : Les éditions Le Pommier pour la collection Les Petites Pommes du savoir
  • 2003 : Nicolas Witkowki pour Une histoire sentimentale des sciences, éditions du Seuil
  • 2006 : Yaël Nazé pour L'Astronomie au féminin, éditions Vuibert-Adapt
  • 2008 : La collection Sciences et Histoire proposée par EDP Sciences et l’Observatoire de Paris
  • 2009 : Collection Bibliothèque scientifique des éditions Belin - Pour la Science

Mention Spéciale du Jury[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Nicolas Chevassus-au-Louis, pour son ouvrage Savants sous l'occupation, éditions du Seuil

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Jean-Louis Fisher, « Un prix scientifique MURS-AESF », Les Cahiers du M.U.R.S, Paris, La Découverte, nos 30/31,‎ , p. 140 (ISSN 0297-7664, lire en ligne [[PDF]])
  2. Olivier Dehoorne et Sopheap Theng, « Ces îles qui pourraient disparaître », Études caribéennes,‎ (ISSN 1779-0980, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]