Prix Goldman pour l'environnement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prix Goldman pour l'environnement
Image associée à la récompense
Paul Cox (en) et Fuiono Senio, lauréats du prix en 1997.

Nom original The Goldman Environmental Prize
Description Rend hommage à des personnes impliquées dans la protection de l'environnement
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création
Dernier récipiendaire
Site officiel https://www.goldmanprize.org/

Le prix Goldman pour l'environnement est un prix remis annuellement à des défenseurs de l'environnement répartis en six zones géographiques : l'Afrique, l'Asie, l'Europe, les nations insulaires, l'Amérique du Nord, et l'Amérique centrale et du Sud. Ce prix est créé en 1990 par Richard Goldman, un philanthrope californien et sa femme Rhoda Goldman.

Il est parfois comparé à un prix Nobel vert, ou prix Nobel de l'environnement.
Il est remis avec un montant de 125 000 $[Quand ?][réf. nécessaire].

Lauréats[modifier | modifier le code]

1990[modifier | modifier le code]

1991[modifier | modifier le code]

1992[modifier | modifier le code]

1993[modifier | modifier le code]

1994[modifier | modifier le code]

1995[modifier | modifier le code]

1996[modifier | modifier le code]

1997[modifier | modifier le code]

1998[modifier | modifier le code]

1999[modifier | modifier le code]

2000[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

2002[modifier | modifier le code]

2003[modifier | modifier le code]

2004[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

2006[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

2010[modifier | modifier le code]

2011[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

2013[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

2015[modifier | modifier le code]

2016[modifier | modifier le code]

2017[modifier | modifier le code]

2018[modifier | modifier le code]

2019[modifier | modifier le code]

2020[modifier | modifier le code]

2021[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lire en ligne
  2. (en) « Mining activist gets Goldman Environmental Prize – Los Angeles Times », Latimes.com, (consulté le ).
  3. (en) Goldman Environmental Prize, « 2010 Press Release » [archive du ], Goldman Prize, (consulté le ).
  4. (en) Goldman Environmental Prize, « 2011 Press Release » [archive du ], Goldman Prize, (consulté le ).
  5. (en-US) « Azzam Alwash », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  6. (en-US) « Aleta Baun », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  7. (en-US) « Jonathan Deal », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  8. (en-US) « Rossano Ercolini », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  9. (en-US) « Nohra Padilla », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  10. (en-US) « Kimberly Wasserman », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  11. (en-US) « Desmond D'Sa », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  12. (en-US) « Ramesh Agrawal », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  13. (en-US) « Suren Gazaryan », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  14. (en-US) « Rudi Putra », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  15. (en-US) « Helen Slottje », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  16. (en-US) « Ruth Buendía », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  17. (en) « Wendy Bowman », sur Goldman Environmental Prize (consulté le )
  18. (en) Claire Marshall, « Ex-child soldier wins environment prize », BBC News,‎ (lire en ligne)
  19. (en) « Rodrigue Mugaruka Katembo », sur The Goldman Environmental Prize (consulté le )
  20. (en) « mark! Lopez », sur The Goldman Environmental Prize (consulté le )
  21. (en) « Uroš Macerl », sur The Goldman Environmental Prize (consulté le )
  22. (en) « Prafulla Samantara - Green Nobel », Sulabh Swachh Bharat,‎ (lire en ligne)
  23. (en) « Prafulla Samantara », sur The Goldman Environmental Prize (consulté le )
  24. (en) « Rodrigo Tot », sur The Goldman Environmental Prize (consulté le )
  25. a b c d et e (en) « Goldman environmental prize : top awards dominated by women for first time », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  26. Martine Valo, « Claire Nouvian, l’écolo-gagnante », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  27. (en-US) « Alfred Brownell », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  28. (en-US) « Bayarjargal Agvaantseren », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  29. (en-US) « Ana Colovic Lesoska », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  30. (en-US) « Jacqueline Evans », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  31. (en-US) « Linda Garcia », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  32. (en-US) « Alberto Curamil », sur Goldman Environmental Foundation (consulté le )
  33. a b c d et e (en-GB) « The Goldman environmental prize winners 2020 – in pictures », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  34. Audrey Garric, « La militante anticharbon Lucie Pinson reçoit la plus haute distinction pour l’environnement », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]