Prix Godecharle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prix Godecharle
Prix remis Bourse d'étude
Description Récompense artistique
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Date de création 1881
Site officiel Fondation Godecharle

Le prix Godecharle aussi appelé concours Godecharle est un prix décerné à des artistes de moins de 28 ans, pour les candidats-peintres et sculpteurs et de moins de 30 ans pour les candidats-architectes belges et aux ressortissants de l’un des pays de l’Union européenne domiciliés ou résidant en Belgique depuis au moins cinq ans[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Fondation Godecharle[modifier | modifier le code]

C'est dans sa maison située au numéro 14 de la place des Martyrs à Bruxelles qu'en 1871, le 15 mars, Napoléon Godecharle, le fils du sculpteur belge Gilles-Lambert Godecharle signe son testament décidant de léguer sa fortune à l'État belge[2].

Il y précise la manière dont il entend voir utiliser ses revenus afin de créer une fondation qui portera son nom, la Fondation Godecharle[3]. Selon ses volontés, la Fondation Godecharle aura pour mission d'organiser des concours de peinture, de sculpture et d'architecture à l'issue desquels les lauréats se verront décerner une bourse d'études leur permettant de compléter leur formation par des voyages à l'étranger[4].

Le souhait du testateur est que ces bourses encouragent les bénéficiaires, qu'elles les affermissent dans leur vocation et les aident, grâce à leur connaissance directe des chefs-d’œuvre du monde, à découvrir leur personnalité[5].

Faut-il y voir le désir de laisser une trace de son passage à la postérité ? Non ce qui l'anime davantage, c'est l'amour de l'art, des jeunes et de la patrie et le souvenir des grandes difficultés rencontrées par son père, avant que celui-ci ne devienne célèbre dans l’Europe entière.

Le concours ou prix Godecharle[modifier | modifier le code]

Le concours Godecharle est institué en 1878[6].

L'objectif du concours vise à récompenser par un prix en argent les jeunes artistes belges qui y participent pour autant que l'œuvre qu'ils soumettent au jury du concours témoigne d’une aptitude remarquable et donne des espérances fondées d’un grand succès, capables de contribuer, plus tard, par leurs créations futures, au rayonnement et à la renommée artistique de la Belgique.

Les compétitions seront organisées tous les trois ans, à l'occasion des Salons triennaux des Beaux-Arts de Bruxelles.

La bourse d'étude octroyée à l'origine s'élevait à la somme de 4,000 francs belges par an; elle était accordée pour un terme de trois ans[7].

C'est en 1881 que le premier concours est organisé. Un seul prix est décerné par le jury; celui de peinture à l'artiste bruxellois Eugène Broerman.

Il faudra attendre le concours de 1884 pour que les prix de sculpture et d'architecture soient décernés aux premiers lauréats, le sculpteur Paul Du Bois et l'architecte Victor Horta, chef de file incontesté des architectes Art nouveau en Belgique[8],[9].

La compétition sera suspendue durant la Première Guerre mondiale. Les concours ne reprendront qu'en 1921, sans discontinuer depuis. À partir de 1931, le concours a lieu tous les deux ans[10].

La renommée du concours dépend avant tout et surtout de la valeur des artistes qui acceptèrent de faire partie des jurys mais également de leurs lauréats, dont certains ont acquis une renommée internationale, tels Pierre Alechinsky, Émile Claus, Paul Delvaux, Léon Frédéric, Victor Horta, Fernand Khnopff ou encore Constant Permeke[11].

Le montant de la bourse actuellement versée aux lauréats s'élève à 5 000 euros pour un terme de deux ans, ce montant étant payable annuellement par moitié. Cette somme sera affectée, conformément au souhait du fondateur, à des voyages d’études et de recherches à l’étranger.

La gestion de la fondation Godecharle est assurée par la Commission provinciale des Fondations de bourses d’études du Brabant, située au numéro 30 du boulevard Simon Bolivar - WTCIII/boite 11 à Bruxelles. C'est cette commission qui organise les concours aujourd'hui.

La particularité de ce concours repose sur le fait que des jeunes talents quasi inconnus ont été reconnus par les membres des jurys, toujours composés d'artistes de renom.

Le jury[modifier | modifier le code]

Les bourses Godecharle sont attribuées par une commission, sur base des propositions faites par les jurys de concours. Les artistes sculpteurs, peintres et architectes les plus renommés ont accepté d'en faire partie.

Alexia Creusen relève qu'en 1921 un jury, composé des peintres Émile Claus, Armand Rassenfosse et Alberto Ciamberlani, attribue le prix Godecharle de peinture pour la première fois à une femme, en la personne d'Éliane de Meuse[12].

Lauréats[modifier | modifier le code]

Lauréats du prix Godecharle depuis 1881 à nos jours[13].

Année Sculpture Peinture Architecture
1881 Eugène Broerman
1884 Paul Du Bois Guillaume Van Strydonck[14] Victor Horta
1887 Égide Rombaux José Dierickx[15] Michel De Braey
1890 Victor Rousseau Auguste Levêque Adolphe Kockerols[16]
1894 Ernest Wante[17] et Eduard Van Esbroeck[18] Émile Lambot
1897 Edward Deckers et Jacques Marin Alfred Bastien
1900 Paul Nocquet Philippe Swyncop et Paul Artot Paul Bonduelle
1903 Charles De Brichy[19] Isidore Opsomer Joseph Van Neck
1907 1er prix : Charles Collard
2e prix : Rik Wouters[20]partagé avec Marcel Wolfers[21]
Joe English Pol Berger
1910 Marnix d'Haveloose Pol Vandebroek Arthur Smet
1913 Alfred Courtens François Pycke Jean Hendrickx
1921 Éliane de Meuse
1924 John Cluysenaar[22] Léon Navez Antoine Courtens
1926 Jeanne Louise Milde[23]
1928 Fernand Debonnaires[24] Taf Wallet Victor Maeremans
1931 Peter Colfs et Maurice Schelck
1933 Pol Van Esbroeck Jean Vander Loo
1935 Geert Reusens Emile Demey et Renaat Braem
1937 Georges Lambeau
1939 Elisabeth Barmarin Gustave Camus
1941 Albert Baisieux Luc Peire
1943 Lode Eyckermans Maurits Van Saene Clara Bourgonjon
1945
1947 André Hupet
1949 Rik Poot [25] Jacques Lussie
1951 Robert Coolens
1953
1955 Christian Leroy
1957 Jean-Pierre Ghysels Jacqueline Desmare Jean Wilfart
1959 Pol Spilliaert
1961 Frans Van Den Brande Solange François Jean-Pierre Santenois
1963 Karel Dierickx
1965
1967 Nathalie Van Lierde
1969 Christine Teller Johan Baele
1971 Wim Mortelmans et Jean-Claude Herman
1973 Christian Rolet Claude Leveque
1975 Marianne Dock Luke Vanhooren
1977 Olivier Leloup Jacques 't Kindt
1979 Eddy Walrave Herman Maes Paul Robbrecht
1981 Tom Frantzen[26],[27] Christian Kieckens
1983 Vincent Rouseau et Lucie Sentjens Barthel Ritzen
1985 Bart Decq Elsje Lemaire Luc Van De Steene
1987 Louis Halleux Daniel Colin
1989 Bart De Zutter Gery De Smet Martine De Maeseneer
1991 Sven 't Jolle Nico De Gughtenaere
1993 Robin Vokaer Stefan Annerel Nathalie Vervenne
1995 Alexandra Jacquet Yves Lecomte
1997 Christina Van Glabeke, Mario Ferretti (mention) Katleen Vermeir, Xavier Martin (mention) Peter Swinnken, Pierre Lemaire (mention)
1999 Alexis Remacle Sarah Walraet Pierre Lemaire
2001 Thijs Snauwaert Vincent Callebaut et Caroline Voet
2003 Denis Mahin Stephan Balleux[28], Baptiste Colmant (mention), Vasken Mardikian (mention) Leonard Gellegos, Evelyne Hamblok (mention), Cedric Libert (mention), Olivier Mylle(mention)
2005 Nick Ervinck, Cathy Weyders (mention) Boris Thiebaut, Chiel Lambrecht (mention), Vincent Verscheure (mention) Pieter D'Haeseleer
2007 Marie Zolamian Kelly Hendriks
2009 Steve Dehoux Anna-Maija Rissanen Chloé Dewolf
2011 Caroline de Sauvage Lucie Flamant Axel Clissen[29]
2013 Nel Bonte Pierre Maurcot Steven Schenk[30]

Artistes renommés ayant fait partie des jurys[modifier | modifier le code]

en sculpture

George Minne, Adolphe Wansart, Marcel Rau, Oscar Jespers, Charles Leplaeetc.

en peinture

Léon Frédéric, Fernand Khnopff, Valerius De Saedeleer, Philibert Cockx, Jean Brusselmans, Constant Permeke, Pierre Paulus, Albert Saverys, Louis Buisseret, Paul Delvaux, Léon Devos, Louis Van Lint, Rick Slabbinck, Vic Gentils, Oscar Landuyt, Roger Somville, Jo Delahaut, Cyr Frimout, etc.

en architecture

Georges Brunfaut, Victor Bourgeoisetc.[31]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les concours Godecharle ont cent ans 1881-1981, catalogue d'exposition, Bruxelles, galerie Bortier, 18 au 29 mars 1981, Commission provinciale des fondations de bourses d'études du Brabant [30]
  • (nl) De stichting Godecharle, 1871-1971, Brussel : Provinciale Commissie voor studiebeurzenstichtingen van Brabant, 1971[31]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les concours Godecharle ont cent ans 1881-1981, p. 19 et 20 [1]
  2. Les concours Godecharle ont cent ans 1881-1981, p. 11 [2]
  3. (nl) De stichting Godecharle, 1871-1971, Provinciale Commissie voor studiebeurzenstichtingen van Brabant, Bruxelles, 1971 [3]
  4. Paul Caso, (critique au journal Le Soir), dans le dernier paragraphe de la page 7 de la monographie qu'il consacre à la lauréate du concours Godecharle de peinture 1921, estime que ce prix constitue une distinction à l'époque considérable... permettant le voyage en Italie, le choc de toute une civilisation, l'éternel retour aux sources de la Renaissance. [4] [5]
  5. Les concours Godecharle ont cent ans 1881-1981, p. 13 [6]
  6. Catalogue de l’exposition Académie publié en 1987, à l’occasion de ses 275 ans d’existence de l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles sous la direction de Henri Pauwels, conservateur a.i. des Musées royaux des beaux-arts de Belgique, p. 65 [7]
  7. Les concours Godecharle ont cent ans 1881-1981, p. 19 [8]
  8. Catalogue de l’exposition Académie publié en 1987, à l’occasion de ses 275 ans d’existence de l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, p. 139 [9] (ISBN 2-87193-030-9)
  9. Zeebroek-Hollemans, Adriaens-Pannier, A., Le dictionnaire des peintres belges du XIVe siècle à nos jours ; depuis les premiers maîtres des anciens Pays-Bas méridionaux et de la principauté de Liège, jusqu'aux artistes contemporains, 2 volumes, Bruxelles : La Renaissance du Livre, département De Boeck-Wesmael, 1995 (notice Eugène Broerman) (ISBN 2-8041-2012-0) et [10]
  10. Les concours Godecharle ont cent ans 1881-1981, p. 20 [11]
  11. De Stichting Godecharle, 1871-1971 [12]
  12. Alexia Creusen, Femmes artistes en Belgique, XIXe siècle et début XXe siècle, Paris : L'Harmattan, 2007 (ISBN 978-2-296-03372-6), page 120
  13. Liste des lauréats sur le site officiel de la Fondation Godecharle [13]
  14. Collection Musées royaux des beaux-arts de Belgique, Bruxelles [14]
  15. Zeebroek-Hollemans, Adriaens-Pannier, A., Le dictionnaire des peintres belges du XIVe siècle à nos jours ; depuis les premiers maîtres des anciens Pays-Bas méridionaux et de la principauté de Liège, jusqu'aux artistes contemporains, 2 volumes, La Renaissance du Livre, département de De Boeck-Wesmael, Bruxelles, 1995 (notice Joseph Dierickx, dit José Dierickx, tome 1) (ISBN 2-8041-2012-0) cf. notice du dictionnaire des peintres belges en ligne [15]
  16. (nl) Architecture Archive- Sint-Lukasarchief VZW [16]
  17. Zeebroek-Hollemans, Adriaens-Pannier, A., Le dictionnaire des peintres belges du XIVe siècle à nos jours ; depuis les premiers maîtres des anciens Pays-Bas méridionaux et de la principauté de Liège, jusqu'aux artistes contemporains, 2 volumes, La Renaissance du Livre, département de De Boeck-Wesmael, Bruxelles, 1995 (notice Ernest Wante, tome 1) (ISBN 2-8041-2012-0) cf. notice du dictionnaire des peintres belges en ligne [17]
  18. (nl) Het leven van Eduard van Esbroeck : Een schilder die geioofde [18]
  19. Collection des Musées royaux des beaux-arts de Belgique [19]
  20. Rik Wouters - Regards sur un destin d'Olivier Bertrand (Belgian Art Research Institute) p. 26 [20]
  21. Auteur du projet de la Médaille du Mérite sportif belge [21]
  22. John Cluysenaar présentant à la Reine Élisabeth et à Adolphe Max "Le Baiser", le prix Godecharle qu'il a obtenu en 1924 [22]
  23. (pt) JEANNE Louise MILDE
  24. Nu debout Collection des Musées royaux des beaux-arts de Belgique [23]
  25. (nl) cf. article Wikipédia en néerlandais
  26. Madame Chapeau, rue du Midi [24]
  27. The Congo I presume (1997), Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren [25]
  28. Exposition au Musée communal des beaux-arts d'Ixelles [26]
  29. Au pavillon belge de la Biennale de Venise 2012 [27]
  30. Archiprix MIT/USA 2011 - Projet de construction du Musée d'Art Contemporain de Bruxelles - [28]
  31. Liste disponible par discipline sur le site officiel de la Fondation Godecharle, en bas de page [29]

Liens externes[modifier | modifier le code]