Prix Françoise-Sagan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le prix Françoise-Sagan est un prix littéraire français créé en 2010 par Denis Westhoff, fils de Françoise Sagan.

Le prix[modifier | modifier le code]

Remis début juin, le prix Françoise-Sagan récompense « un auteur jamais encore récompensé, ni même sélectionné au cours des derniers mois. Il distingue une œuvre en langue française et se veut novateur et axé sur une œuvre en devenir » privilégiant ainsi « une révélation à un talent déjà confirmé »[1]. La sélection des titres en compétition est établie par les jurés, chacun proposant un ou deux livres qui peuvent concourir.

Jurys[modifier | modifier le code]

Le jury du prix, présidé par Denis Westhoff pour la première édition, est composé de manière mouvante selon les années. En outre, le lauréat intègre automatiquement le jury de l'année suivante et en devient le président.

  • 2021 :
    • Président : Denis Westhoff
    • Membres tournants 2021 : Tamara Korniloff Magaram, Clément Rossi (lauréat 2020), Olivier Liron, Sophie Courtel, Claire-Jane Jouvet, Diane Mazloum, Alexandre Lepicq, Marie Morel, Hervé Bentégeat, Colette Kerber, Charline Quarré.
  • 2022 :
    • Président : Denis Westhoff
    • Membres tournants 2022 : Natalie Vigne, Jérôme-Arnaud Wagner, Bernard Crombey, Hugo Lindenberg (Lauréat 2021), Nelly Harrau, Stephanie Hell, Martin Knosp, Olivier Sebban, Philippe Aubier, Salomé Melchior, Adeline Usejnovs

Lauréats[modifier | modifier le code]

Année Auteur Ouvrage Éditeur (xe fois) Notes
2010 Adélaïde-de-Clermont-Tonnerre.png Adélaïde de Clermont-Tonnerre Fourrure Stock
2011[6] Fabienne Berthaud Un jardin sur le ventre JBZ et Cie
2012 CéliaHoudartP1070492.jpg Célia Houdart Carrare P.O.L
2013 Olivier Bouillère Le Poivre P.O.L
2014 Julia Kerninon (2019) - 2.png Julia Kerninon Buvard éditions du Rouergue
2015 Vincent Almendros Un été Les Éditions de Minuit
2016 Eric Laurrent salon radio france 2011.jpg Éric Laurrent Un beau début Les Éditions de Minuit
2017 Guy Boley 71654Nova Villa.jpg Guy Boley Fils du feu Grasset
2018[7] Violaine Huisman Fugitive parce que reine Gallimard
2019[8] Sophie Blandinières Le sort tomba sur le plus jeune Flammarion Mention spéciale du jury : Les Impatients, Maria Pourchet (Gallimard)
2020 Clément Rossi La Dissonante Gallimard
2021[9] Hugo Lindenberg Un jour ce sera vide Christian bourgois également Prix du Livre Inter 2021[10]
2022 Abigaïl Assor Aussi riche que le roi Gallimard

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dossier de presse du prix Françoise-Sagan.
  2. « Membres du comité 2010 », Prix Françoise Sagan (consulté le )
  3. « Membres du comité 2011 », Prix Françoise Sagan (consulté le )
  4. « Membres du comité 2012 », Prix Françoise Sagan (consulté le )
  5. « Membres du comité 2013 », Prix Françoise-Sagan (consulté le )
  6. Prix Françoise-Sagan 2011.
  7. Sélection 2018 du prix, site lalettredulibraire.com , mars 2018. : Violaine Huisman, Fugitive parce que reine (Gallimard) – Marina de Van Betty, La Nuit (Albin Michel) – Philippe Lacoche, Le Chemin des fugues (Le Rocher) – Arno Bertina, Des châteaux qui brûlent (Verticales) – Julien Bouissoux, Janvier (L'Olivier) – Éric Romand, Mon père, ma mère et Sheila (Stock) – Colombe Schneck, Les Guerres de mon père (Stock) – Violaine Bérot, Nue sous la lune (Buchet-Chastel) – Miguel Bonnefoy, Sucre noir (Rivages) – Jean-Baptiste Gendarme, La Nuit et des poussières (Gallimard) – Bénédicte Martin, Brisa (Lattès).
  8. Sélection 2019 : Le matin est un tigre de Constance Joly (Flammarion) – Le sort tomba sur le plus jeune de Sophie Blandinières (Flammarion) – Nietzsche au Paraguay de Nathalie Prince et Christophe Prince (Flammarion) – Comment tout a commencé de Philippe Joanny (Grasset) – L'Enlèvement des Sabines d'Émilie de Turckheim (Eloïse d'Ormesson) – Les Impatients de Maria Pourchet (Gallimard) – Les Enténébrés de Sarah Chiche (Seuil) – Vigile de Hyam Zaytoun (Le Tripode) – Arcadie d'Emmanuelle Bayamack-Tam (P.O.L) – Le Discours de Fabrice Caro (Gallimard) – Monsieur Viannet de Véronique Goaziou (La Table ronde).
  9. Sélection 2021 : Un jour ce sera vide de Hugo Lindenberg (Christian Bourgois) _ Trencadis de Caroline Deyns (Quidam éditeur) - Signes intérieurs de richesse de Rachel Vanier (NiL) - La Femme révélée de Gaëlle Nohant (Le Livre de Poche) - La Fille du père de Laure Gouraige (P.O.L) - Face à la mer de Pierre Montbrand (Quadrature) - Batailles d'Alexia Stresi (Stock) - Envole-moi, Sarah Barukh (Albin Michel) - Des diables et des saints de Jean-Baptiste Andrea (L'iconoclaste) - Les Déviantes de Capucine Delattre (Belfond) - Histoires de la nuit, Laurent Mauvignier (Les éditions de Minuit) - Confessions d'un chasseur de sorcièresd'Alexis Metzinger (La Nuée bleue) ; voir sur actualitte.com.
  10. « "Un jour ce sera vide" de Hugo Lindenberg, prix du Livre Inter 2021 », France Inter, (consulté le ).

Lien externe[modifier | modifier le code]