Prix Fearnley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le prix olympique Fearnley » (Fearnleys olympiske ærespris) est un prix norvégien sportif. Le prix est décerné pour des performances spéciales d'un participant olympique norvégien. Aucun athlète ne peut remporter le prix plus d'une fois[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Statue grecque en bronze représentant un lanceur de disque.

Le prix a été lancé par le norvégien armateur Thomas Fearnley (1880–1961) en dans le contexte des Jeux olympiques d'hiver de 1952 à Oslo. Thomas Fearnley a été membre du Comité international olympique de 1927 à 1948 et membre honoraire de 1948 à 1950. [2]

Le prix olympique Fearnley comprend une statue en bronze du sculpteur Per Palle Storm (1910-1994). Il est calqué sur le «Discobole de Myron», la statue Hellénique datant de 460–450 avant J.C. [3],[4]

Le Prix olympique Fearnley a été décerné pour tous les éditions des Jeux olympiques depuis 1952, à l'exception des Jeux olympiques d'été de 1964 à Tokyo (où aucune médaille n'a été décernée à la Norvège) et des Jeux olympiques d'été de 1980 à Moscou (qui a été boycottée par la Norvège et d'autres pays). Les premiers prix sont revenus au patineur de vitesse Hjalmar Andersen (1923–2013) aux Jeux olympiques d'hiver de 1952 à Oslo et au tireur Erling Kongshaug (1915–1993), qui a gagné une compétition très serrée aux Jeux olympiques d'été de 1952 à Helsinki. [5],[6],[7].

En 1991, le prix a été décerné à l'officiel du sport norvégien Arne Mollén (1913–2000). Mollén a été président de l'Association norvégienne d'athlétisme de 1953 à 1955, vice-président du Comité olympique norvégien) `` Norges idrettsforbund ) 1965 à 1969 et président de 1969 jusqu'en 1985. Mollén est à ce jour la seule personne à avoir reçu le prix autrement que pour sa participation à une épreuve olympique. Le prix accordé à Mollén était également le seul décerné en dehors des années olympiques. [8],[9]

Les gagnants[modifier | modifier le code]

[10]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rolf Bryhn, « Fearnleys olympiske ærespris », sur Store norske leksikon
  2. Audun Grimstad, « Thomas Fearnley - skipsreder », sur Store norske leksikon
  3. Elsebet Kjerschow, « Per Palle Storm », sur Norsk kunstnerleksikon
  4. « Discobole de Myron », sur onartandaesthetics.com
  5. « Helsingfors 1952 », sur Norges Olympiske Museum
  6. Rolf Bryhn, « Hjalmar Andersen », sur Store norske leksikon
  7. Svein-Erik Tosterud, « Erling Kongshaug », sur Store norske leksikon
  8. Rolf Bryhn, « Arne B. Mollén », sur Store norske leksikon
  9. Rolf Bryhn, « Norges idrettsforbund », Store norske leksikon
  10. « Fearnleys Olympiske Ærespris », Norges idrettsforbund og olympiske og paralympiske komité