Prix Estrade-Delcros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le prix Estrade-Delcros est un prix décerné chaque année, à tour de rôle, par chacune des cinq académies — l'Académie française, l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l'Académie des Sciences, l'Académie des Beaux-Arts et l'Académie des Sciences morales et politiques — de l'Institut de France.

En 1979, l'Académie des Sciences regroupe le prix Estrade-Delcros avec trois autres prix : le prix Houllevigue, le prix Saintour et le prix Jules Mahyer.

Depuis 1994, l'Académie française ne décerne plus le prix Estrade-Delcros.

Histoire[modifier | modifier le code]

Auguste Estrade-Delcros, ancien élève de l'École centrale, propriétaire, domicilié au château de Canohès (Pyrénées-Orientales, France), meurt le , à l'âge de cinquante-six ans[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8]. Par testament en date du , il lègue son patrimoine à l'Institut de France, afin que celui-ci le partage entre les cinq académies, à charge, pour chacune de celles-ci d'ouvrir, tous les cinq ans, un concours sur un sujet choisi par celle-ci et d'attribuer à son lauréat un prix portant le nom d'Estrade-Delcros[9].

Le , l'Institut de France accepte provisoirement le legs.

Par décret du , le président de la République, Sadi Carnot, autorise son acceptation définitive[10].

Par arrêté du [11], le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, François Fillon, autorise le secrétaire perpétuel de l'Académie française à grouper en une seule attribution, sous la dénomination générale de Prix de philosophie morale La Bruyère, les revenus provenant des libéralités consenties à l'Académie française par Paul Maujean, Émond de Joest, Auguste Estrade-Delcros, Paul Muteau, Pierre Durchon et la veuve Binet.

Lauréats[modifier | modifier le code]

Prix décerné par l'Académie française[modifier | modifier le code]

Prix décerné par l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres[modifier | modifier le code]

  • 1897 : Edmond Pottier, ancien élève de l'École française d'Athènes, conservateur-adjoint au musée du Louvre, pour l'ensemble de ses travaux archéologiques et particulièrement pour le Catalogue et l'Album des vases antiques du Musée du Louvre[38],[39]
  • 1902 : Ulysse Chevalier, chanoine, correspondant de l'Institut, pour l'ensemble de ses travaux historiques et bibliographiques[40]
  • 1907 : Joseph Halévy, pour l'ensemble de ses travaux scientifiques[41]
  • 1912 : Auguste Longnon, à titre posthume, pour l'ensemble de ses travaux[42]
  • 1917 : Henri Gaidoz, pour l'ensemble de ses travaux relatifs à la philologie celtique et au folklore[43],[44]
  • 1922 : Stéphane Gsell, pour les cinq volumes d'histoire et d'archéologie publiés les cinq années précédentes[45]
  • 1927 : Ernest Langlois, pour son édition du Roman de la Rose
  • 1932 : Léon Dorez, pour La Cour du pape Paul III
  • 1937 : Charles Samaran, pour Cartulaire de l'université de Paris[46]
  • 1942 : Victor Leroquais, chanoine, pour ses publications sur les livres liturgiques manuscrits des bibliothèques publiques de France[47]
  • 1947 : Jean Hatzfeld, à titre posthume[48]
  • 1952 : Léon Levillain, pour son œuvre de critique et d'études médiévales[49]
  • 1957 : Robert Bossuat, pour l'ensemble de son œuvre[50]
  • 1962 : René Filhol, pour l'ensemble de son œuvre[51]
  • 1967 : Cyrille Vogel, pour Introduction aux sources du culte chrétien au Moyen Âge[52]
  • 1972 : Joseph Moreau, pour Plotin ou la gloire de la philosophie antique[53]
  • 1977 : Pierre Flobert, pour Recherches sur les verbes déponents latins[54]
  • 1982 : Georges Charachidzé, pour Grammaire de la langue avar (langue du Caucase nord-est)[55]
  • 1987 : Michel Reddé, pour Mare Nostrum : Les infrastructures, le dispositif et l'histoire de la marine militaire sous l'Empire romain[56]
  • 1992 : Dominique Arnould, pour Le rire et les larmes dans la littérature grecque d'Homère à Platon[57]
  • 1997 : Annick Martin, pour Athanase d'Alexandrie et l'église d'Égypte au IVe siècle (328-373)[58]
  • 2002 : Venceslas Kruta, pour Les Celtes : Histoire et dictionnaire des origines à la romanisation et au christianisme[59],[60]
  • 2007 : Pierre Bonin, pour Bourgeois, bourgeoisie et habitanage dans les villes du Languedoc sous l'Ancien Régime[61],[62]
  • 2012 : Christian Heck, pour Le Ci nous dit. L'image médiévale et la culture des laïcs au XIVe siècle : Les enluminures du manuscrit de Chantilly[63]

Prix décerné par l'Académie des Sciences[modifier | modifier le code]

  • 1898 : Ernest Munier-Chalmas, professeur à la Faculté des sciences de Paris, pour ses travaux de paléontologie
  • 1903 : Léon Teisserenc de Bort, météorologiste-adjoint au Bureau central météorologique de France, pour ses recherches sur les couches supérieures de l'atmosphère
  • 1908 : Jacques-Salomon Hadamard, professeur au Collège de France, pour l'ensemble de ses travaux de mathématique
  • 1913 : Charles André, ancien directeur de l'Observatoire de Lyon, pour l'ensemble de ses travaux d'astronomie
  • 1918 (1919) : Henry Perrier de la Bâthie
  • 1923 : René Baire
  • 1928 : Pierre Jolibois, pour l'ensemble de son œuvre
  • 1933 : Ernest Vessiot
  • 1938 : Justin Jolly, pour l'ensemble de ses travaux d'histophilosophie
  • 1943 : Jean Favard, pour l'ensemble de ses travaux de mathématique
  • 1948 : Paul Laffitte
  • 1953 :
  • 1958 : Robert Mazet, pour l'ensemble de ses travaux de mécanique
  • 1963 : Geneviève Cateigne
  • 1968 : Julien Kravtchenko, pour l'ensemble de ses travaux de mécanique des fluides
  • 1973 :
  • 1978 :
  • 1983 : Jean-Louis Boulay, chef de division à l'Office national d'études et de recherches aérospatiales, pour ses travaux sur l'environnement électrostatique et électromagnétique des aéronefs et lanceurs spatiaux[64]
  • 1985 : Richard Lavery, chargé de recherche au Centre national de la recherche scientifique, pour ses travaux sur l'usage des cartes de potentiel pour l'étude de l'interaction de macromolécules biologiques[65]
  • 1987 :
  • 1989 : Dominique Aunis, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique au Centre de neurochimie à Strasbourg, pour sa contribution à l'étude de l'exocytose et de sa régulation dans les cellules sécrétrices[66]
  • 1991 : Alain Laverdant, ingénieur de recherche à l'Office national d'études et de recherches aérospatiales, pour ses travaux sur les instabilités de combustion[67]
  • 1993 : Henri Szwarc, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique à l'Université de Paris-Sud à Orsay, pour son introduction de concepts nouveaux et efficaces permettant d'étudier l'état vitreux et de prévoir la formation cristaux vitreux[68]
  • 1995 :

Prix décerné par l'Académie des Beaux-Arts[modifier | modifier le code]

Prix décerné par l'Académie des Sciences morales et politiques[modifier | modifier le code]

  • 1900 : Charles Renouvier, pour l'ensemble de son œuvre philosophique[69]
  • 1905 : Armand Brette, pour Recueil de documents relatifs à la convocation des États généraux de 1789 et Atlas des bailliages ou juridictions assimilées ayant formé unité électorale en 1789
  • 1910 : Léon Robin, professeur à l'Université de Caen, pour La théorie platonicienne des idées et des nombres d'après Aristote et La théorie platonicienne de l'amour
  • 1915 : Eugène Cavaignac, pour Histoire de l'antiquité
  • 1920 : Revue de Métaphysique et de Morale, en la personne de son directeur et fondateur, Xavier Léon
  • 1925 : Gustave Le Bon
  • 1930 : Revue Union pour la Vérité, en la personne de son directeur, Paul Desjardins
  • 1935 : Revue d'histoire de l'Église de France, en la personne de son directeur, Victor Carrière
  • 1940 :
  • 1945 : Fernand Rude, pour Le Mouvement ouvrier à Lyon de 1827 à 1832
  • 1950 :
  • 1955 :
  • 1960 :
  • 1965 :
  • 1970 :
  • 1975 :
  • 1980 :
  • 1985 :
  • 1990 : Jacques Bouineau, pour Histoire des Institutions (1750-1914)
  • 1995 :
  • 2000 : Julie Thermes, pour Essor et déclin de l'affirmative action[70]
  • 2005 : Régis Chamagne, pour L'art de la guerre aérienne[70]
  • 2010 : Guillaume Barrera, pour Les Lois du monde : Enquête sur le dessein politique de Montesquieu[70]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Le XIXe siècle, n° 7543 du 9 septembre 1892, p. 2 (consulté le 8 août 2013)
  2. (fr) Journal des débats politiques et littéraires du 8 septembre 1892, p. 4 (consulté le 8 août 2013)
  3. (fr) Le Journal des transports, n° 37 du 10 septembre 1892, p. 458 (consulté le 8 août 2013)
  4. (fr) La Lanterne, n° 5621 du 10 septembre 1892, p. 3 (consulté le 8 août 2013)
  5. (fr) Le Matin, n° 3114 du 8 septembre 1892, p. 3 (consulté le 8 août 2013)
  6. (fr) La Presse, n° 110 du 8 septembre 1892, p. 3 (consulté le 8 août 2013)
  7. (fr) Le Rappel, n° 8218 du 9 septembre 1892, p. 2 (consulté le 8 août 2013)
  8. (fr) Le Temps, n° 11431 du 8 septembre 1892, p. 4 (consulté le 8 août 2013)
  9. D'après Pierre Gauja, le testament d'Auguste Estrade-Delcros est rédigé comme suit :
    « Je déclare léguer tout mon avoir, biens meubles et biens immeubles, sans aucune destination ni réserve, à l'Institut de France, de façon que mon dit avoir, soit, à l'époque de mon décès, partagé en cinq portions égales, entre les cinq classes de l'Institut :
    Un cinquième à l'Académie française ;
    Un cinquième à l'Académie des Sciences ;
    Un cinquième à l'académie des Inscriptions et Belles-Lettres ;
    Un cinquième à l'Académie des Beaux-Arts ;
    Un cinquième à l'Académie des Sciences morales et politiques.
    Chacune desdites Académies devra, tous les cinq ans, ouvrir un concours sur tel sujet qu'elle jugera devoir choisir, et le prix qui sera donné à celui des concurrents que l'Académie jugera le plus digne portera le nom de Estade-Delcros. Il sera formé des intérêts cumulés pendant cinq ans de la part attribuée à mon décès à chacune des Académies ; il ne pourra pas être fractionné en plusieurs prix moindres.
    Le choix du sujet et les conditions du concours seront déterminés par chacune des cinq classes de l'Institut ».
  10. (fr) Décret du 15 mai 1893, autorisant l'Institut de France à accepter le legs universel consenti par M. Estrade-Delcros (Auguste) audit institut.
  11. (fr) Arrêté du 27 octobre 1994, autorisant le secrétaire perpétuel de l'Académie française à grouper en une seule attribution les revenus provenant de diverses libéralités consenties à l'Académie française (NOR : RESK9401547A), publié au Journal officiel de la République française n° 259 du 8 novembre 1994, p. 15875 (consulté le 9 août 2013)
  12. « Léon Dierx », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  13. « Arvède Barine », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  14. « Émile Bergerat », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  15. « Charles Péguy », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  16. « Driant », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  17. « Institut de la langue française de l'université de Strasbourg » [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  18. « Conférences populaires de Strasbourg » [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  19. (fr) Journal des débats politiques et littéraires, n° 171 du 21 juin 1926, p. 2 (consulté le 8 août 2013)
  20. « René Schneider » [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  21. (fr) Le Figaro, n° 184 du 3 juillet 1931, p. 2 (consulté le 8 août 2013)
  22. « J.-É. Fidao-Justiniani », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  23. (fr) Revue des études historiques, vol. CIII (1936), p. 499 (consulté le 8 août 2013)
  24. « Mornet », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  25. « Camille Cé », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  26. « Jean-Louis Barrault » [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  27. « Revue Le Vieux papier », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  28. « Abel Verdier », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  29. « André Beauguitte », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  30. « Casimir Mathieu », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  31. « Jacques Lizot », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  32. « Jean Longère », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  33. « Paul Pons » [html] (consulté le 28 janvier 2016).
  34. « Pierre Chauvet », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  35. « Fernand Cathala », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  36. « Lucien Jerphagnon », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  37. « Paul Lorenz », prix littéraires [html], sur Académie française (consulté le 28 janvier 2016).
  38. (fr) « Jugement des concours », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XLI (1897), n° 6, p. 584 (consulté le 9 août 2013)
  39. (fr) La Chronique des arts et de la curiosité : supplément à la Gazette des beaux-arts, n° 24 du 26 juin 1897, p. 225 (consulté le 8 août 2013)
  40. (fr) « Jugement des concours », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XLVI (1902), n° 6, p. 592 (consulté le 9 août 2013)
  41. (fr) « Palmarès des prix et récompenses décernés pour l'année 1907 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, LI (1907), p. 687 (consulté le 8 août 2013)
  42. (fr) « Jugement des concours », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, LVI (1912), n° 8, p. 566 (consulté le 9 août 2013)
  43. (fr) « Palmarès des prix et récompenses décernés pour l'année 1917 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, LXI (1917), n° 6, p. 413 (consulté le 9 août 2013)
  44. (fr) Revue des études historiques, LXXXIII (1917), p. 466 (consulté le 8 août 2013)
  45. « Séance du 26 mai 1922 », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, vol. 66, no 3,‎ , p. 170 (lire en ligne [PDF], consulté le 29 janvier 2016).
  46. (fr) Le Temps, n° 27665 du 6 juin 1937, p. 4 (consulté le 8 août 2013)
  47. (fr) « Palmarès des prix et récompenses décernés en 1942 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, LXXXVI (1942), n° 4-6, p. 338 (consulté le 9 août 2013)
  48. (fr) Edmond Faral, « Palmarès des prix et des récompenses décernés en 1947 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XCI (1947), n° 4, p. 664 (consulté le 9 août 2013)
  49. (fr) Paul Deschamps, « Palmarès des prix et des récompenses décernés en 1952 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XCVI (1952), n° 4, p. 560 (consulté le 9 août 2013)
  50. (fr) Louis Renou, « Palmarès des prix et des récompenses décernés en 1957 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CI (1957), n° 4, p. 390 (consulté le 9 août 2013)
  51. (fr) « Palmarès des prix et des récompenses décernés en 1962 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CVI (1962), n° 2, p. 365 (consulté le 9 août 2013)
  52. (fr) « Palmarès des prix et des récompenses décernés en 1967 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXI (1967), n° 4, p. 563 (consulté le 9 août 2013)
  53. (fr) Pierre Courcelle, « Palmarès des prix et récompenses décernés en 1972 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXVI (1912), n° 4, p. 667 (consulté le 8 août 2013)
  54. (fr) Jean Filliozat, « Palmarès des prix et récompenses décernés en 1977 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXXI (1977), n° 4, p. 646 (consulté le 8 août 2013)
  55. (fr) Paul-Marie Duval, « Palmarès de l'année 1982 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXXVI (1982), n° 4, p. 745 (consulté le 9 août 2013)
  56. (fr) Jean Pouilloux, « Palmarès de l'année 1987 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXXXI (1987), n° 4, p. 694 (consulté le 9 août 2013)
  57. (fr) Jacques Fontaine, « Palmarès de l'année 1992 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXXXVI (1992), n° 4, p. 784 (consulté le 8 août 2013)
  58. (fr) Georges Le Rider, « Palmarès de l'année 1997 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXLI (1997), n° 4, p. 1124 (consulté le 9 août 2013)
  59. (fr) Gilbert Dagron, « Palmarès de l'année 2002 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CXLVI (2002), n° 4, p. 1268 (consulté le 9 août 2013)
  60. (fr) [1] (consulté le 8 août 2013)
  61. (fr) Jean-François Jarrige, « Palmarès de l'année 2007 », dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, CLI (2007, n° 4, p. 1591 (consulté le 8 août 2013)
  62. (fr) [2] (consulté le 8 août 2013)
  63. (fr) [3] (consulté le 8 août 2013)
  64. (fr) Comptes rendus des séances de l'Académie des sciences. Vie académique, 1983, p. 104 (consulté le 9 août 2013)
  65. (fr) La Vie des sciences, 1985, p. 605 (consulté le 9 août 2013)
  66. (fr) La Vie des sciences, 1989, p. 535 (consulté le 9 août 2013)
  67. (fr) La Vie des sciences, 1991, p. 395 (consulté le 9 août 2013)
  68. (fr) La Vie des sciences, 1993, p. 482 (consulté le 9 août 2013)
  69. (fr) « Annonce des prix décernés pour l'année 1900 », dans Séances et travaux de l'Académie des sciences morales et politiques, 1901, p. 107 (consulté le 9 août 2013)
  70. a b et c (fr) [4] (consulté le 9 août 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]