Prix Conscience planétaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le prix Conscience planétaire décerné par le Club de Budapest est accordé à des personnalités qui sont des exemples vivants de la conscience de la responsabilité globale.

Lauréats[modifier | modifier le code]

1996

  • Václav Havel : président de la République tchèque à l'époque, premier lauréat du prix Conscience planétaire. Il a été récompensé pour son rôle dans la perestroïka des pays d'Europe orientale et ses appels à une forte prise de conscience planétaire de la politique mondiale[1].

1997

  • Mikhaïl Gorbatchev : dernier dirigeant de l'URSS. Il a été honoré avant tout pour les nouvelles idées qu'il a introduites dans la politique, et pour son implication personnelle afin de développer la citoyenneté mondiale. Il incarne les buts du Club de Budapest de façon exceptionnelle[2].
  • Huschmand Sabet : chef d'entreprise allemand, philosophe et écrivain. Il a reçu le prix pour son concept de la Terra Tax[3], une taxe volontaire pour le développement social du tiers monde, payée par les importateurs européens de tapis tissés main[4].
  • Muhammad Yunus : il est le fondateur de la Grameen Bank, une institution qui a financé 2,1 millions de personnes, surtout des femmes, avec une moyenne des micro-crédits d'environ 120 dollars US, sans exiger les garanties financières habituelles. Il a été récompensé car il compte déjà comme l'un des grands réformateurs sociaux de ce siècle[5].

1998

1999

  • Kofi Annan : septième secrétaire général de l'Organisation des Nations unies. Il a été récompensé pour ses actions, ainsi que sa pensée et sa personnalité, qui illustrent le genre de conscience dont l'humanité a besoin pour progresser et se développer durablement et pacifiquement au XXIe siècle[7].

2001

2002

  • Shimon Peres : ministre et président d'Israël. Il a reçu le prix pour son action sans relâche dans le Processus de paix israélo-palestinien[9]
  • Paulo Coelho : romancier et interprète brésilien. Il a été récompensé pour son œuvre littéraire à portée planétaire notamment sur la quête de sens[10].
  • Peter Ustinov : comédien et cinéaste britannique. Par sa mission d'ambassadeur pour l'UNICEF et les actions de son Institut[11], il a créé des universités, et il a œuvré pour soutenir la création artistique et spirituelle afin d'améliorer la situation sociale et spirituelle ainsi que la santé des enfants et des jeunes sans distinction d'âge, d'origine ethnique ou de croyance religieuse[12].

2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]