Prix Atos - Joseph Fourier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le prix Atos - Joseph Fourier (anciennement prix Bull - Joseph Fourier) vise à récompenser une équipe ou une personne pour leurs travaux de recherches innovants en matière de technologie numérique. Il a été lancé pour la première fois en 2009 par Bull en coopération avec GENCI. L'édition de 2018[1] marque le 250e anniversaire de la naissance de Joseph Fourier, physicien et mathématicien français de la fin du XVIIIe siècle, dont les recherches sont à l'origine de nombreuses technologies utilisées aujourd'hui quotidiennement[2].

Origine et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le partenariat Atos et GENCI[modifier | modifier le code]

Atos, leader européen en matière de services informatiques s'associe à GENCI pour ce prix. GENCI, Grand Equipement National de Calcul Intensif, est une société civile détenue à 49 % par l’État représenté par le Ministère de la Recherche et l’Enseignement Supérieur, 20 % par le CEA, 20 % par le CNRS, 10 % par les Universités et par l’INRIA. Ce partenariat [3]permet de faire le lien entre les mondes de l'entreprise et de la recherche, qui travaillent ensemble pour contribuer à développer un large écosystème associant centres de calcul, laboratoires de recherche et industriels européens[4].

Prix[modifier | modifier le code]

La compétition est à destination de chercheurs confirmés, de haut niveau, spécialistes du HPC, travaillant dans des entités comme les grandes Universités scientifiques en France (Orsay, UPMC, Grenoble, Toulouse etc.). Le premier prix est de 10 000 euros offert par Atos et le second prix est une dotation de temps machine offerte par GENCI. Les prix sont décernés par un jury avec une première sélection par un comité, tous deux constitués de personnalités indépendantes, appartenant au monde de la recherche et de l'industrie et reconnues pour leurs hautes compétences.

Les thèmes du Prix[modifier | modifier le code]

Chaque édition propose des sujets qui collent à l'actualité scientifique et technologique mondiale. En 2018, trois thèmes ont été mis en avant: HPC, Intelligence Artificielle et Informatique Quantique.

Liste des lauréats[modifier | modifier le code]

Lauréats Pays Domaine
2009 Luigi Genovese[5] Italie Modélisation moléculaire
2010 Dimitri Komatitsch France Sismique
2011 Julien Bohbot[6] France Combustion automobile
2012 Jean-Michel Alimi[7] France Astrophysique
2014 Ivan Duchemin, Xavier Blase[8] France Électronique organique
2015 Frédéric Nataf[9] France Santé
2018 Igor Carron, Laurent Daudet, Florent Krzakala, Sylvain Gigan[10] France Intelligence Artificielle (1er prix[11])
2018 Stephan Clémençon[10] France Intelligence Artificielle (2eme prix)
2018 Jean-Philip Piquemal, Félix Aviat, Luc-Henri Jolly, Louis Lagardère, Yvon Maday [10] France Simulation Numérique (1er prix)
2018 Ludovic Berthier [10] France Simulation Numérique (2eme prix)
2018 Jean-Charles Faugère, Ludovic Perret [10] France Informatique Quantique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prix Atos - Joseph Fourier 2018 : Les chercheurs récompensés - Le Monde Informatique », LeMondeInformatique,‎ (lire en ligne, consulté le 20 juillet 2018)
  2. « Joseph Fourier transforme toujours la science », sur CNRS Le journal (consulté le 2 mai 2018)
  3. ESR : enseignementsup-recherche.gouv.fr, « GENCI lance le prix Atos Joseph Fourier 2018 pour accélérer la recherche et l'innovation dans la simulation numérique, l'intelligence artificielle et le calcul quantique - ESR : enseignementsup-recherche.gouv.fr », sur www.enseignementsup-recherche.gouv.fr (consulté le 20 juillet 2018)
  4. « Extreme Computing : le prix Bull-Joseph Fourier 2015 », Biotechinfo 3.0 : la lettre des biotechnologies,‎ (lire en ligne, consulté le 2 mai 2018)
  5. (en) « From graphics for computer games to simulations for science », (consulté le 15 mars 2019)
  6. Atos France, « Julien Bohbot, IFP Energies Nouvelles : lauréat du prix Bull-Joseph Fourier 2011 », (consulté le 2 mai 2018)
  7. « Jean-Michel Alimi - Hermann Éditeurs », sur www.editions-hermann.fr (consulté le 2 mai 2018)
  8. « Prix Bull Fourier 2014 : un très bon cru », (consulté le 15 mars 2019)
  9. « Lauréats de la 6e édition du Prix BULL Joseph Fourier 2015 », sur smai.emath.fr, (consulté le 2 mai 2018)
  10. a b c d et e (en-US) « Atos and GENCI announce Winners of Atos Joseph Fourier Award 2018 - Atos », Atos,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2018)
  11. L'Usine Nouvelle, « LightOn, l’accélérateur optique de l’intelligence artificielle, remporte le prix Atos – Joseph Fourier - Numerique », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne, consulté le 20 juillet 2018)