Prix Guillaume-Apollinaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prix Apollinaire)

Prix Guillaume-Apollinaire
Pays Drapeau de la France France
Date de création 1941

Le prix Apollinaire, fondé en 1941, couronne chaque année « en dehors de tout dogmatisme d’école ou de technique un recueil caractérisé par son originalité et sa modernité »[1]. Il est considéré comme un Goncourt de la poésie, non seulement grâce à sa notoriété et au fait qu'il a été longtemps remis chez Drouant (1975-2005), mais aussi parce que certains membres du jury ont été ou sont jurés Goncourt[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le Prix Apollinaire en quinze dates[3]

1941 : Henri de Lescoët fonde le Prix Apollinaire et invite Paul Aeschimann, André Billy, Francis Carco, Philippe Chabaneix, Henry Dérieux et Jean Lebrau à rejoindre le jury.

1947 : Le Prix Apollinaire est décerné à Hervé Bazin pour le recueil Jour (Îles de Lérins).

années 1950 : Présidé par Jean Cocteau et ce jusqu'en 1963, l'Apollinaire devient une véritable institution littéraire. Sa remise à la brasserie Lipp constitue un événement majeur de la vie culturelle.

1959 : Pierre Seghers se voit attribuer le Prix Apollinaire pour l'ensemble de son œuvre et Luc Bérimont, pour L'Herbe à tonnerre (Seghers).

années 1960 : Le palmarès s'enrichit progressivement - Lionel Ray, Lorand Gaspard, pour ne citer qu'eux - sous les auspices des membres du jury qui siègent désormais au Procope.

1972 : Les treize membres du jury - Jean Bancal, Luc Bérimont (président-secrétaire général), Hervé Bazin, Philippe Chabaneix, Maurice Chapelan, Andrée Chedid, Georges-Emmanuel Clancier, Maurice Fombeure, Armand Lanoux, Henri de Lescoët, Robert Mallet (secrétaire général adjoint), Georges Neveux et Robert Sabatier - fondent l'Association Guillaume Apollinaire.

1974 : Le jury, l'Académie Goncourt et l'Association des artistes et écrivains de Champagne se réunissent pour initier un grand événement culturel à Troyes. Voit ainsi le jour Le Printemps de Troyes, manifestation consacrée au poète Léopold Sédar Senghor, président de la République du Sénégal, lauréat du Prix Apollinaire 1974.

1975 : Hervé Bazin, Armand Lanoux et Robert Sabatier, qui sont à la fois membres de l'Apollinaire et de l'Académie Goncourt, œuvrent pour que le prix, « surnommé le Goncourt de la poésie au cours de ses trente-cinq années d'existence », acquière « pleinement cette appellation ». En 1975, il est décerné pour la première fois dans le salon des Goncourt, au célèbre restaurant Drouant.

Cette même année, Robert Mallet devient le président de l'Association Guillaume Apollinaire.

1981 : Gaston Miron est couronné du Prix Apollinaire pour L'homme rapaillé (Maspéro).

1986 : En hommage au prix, Drouant inaugure la Salon Apollinaire.

1997 : Un comité d'honneur Goncourt, composé de Daniel Boulanger, Françoise Chandernagor, Didier Decoin, Robert Sabatier, André Stil et Michel Tournier, vient raffermir les liens entre l'Académie et le Prix Apollinaire, présidé, à partir du mois de mai 1997, par Georges-Emmanuel Clancier.

2006 : Après trente ans d'étroite collaboration avec Drouant, chercher une nouvelle voie s'impose. Alors que Charles Dobzynski succède à Georges-Emmanuel Clancier, le Prix Apollinaire investit le salon du même nom que lui consacre l'Hôtel Claret.

2012 : C'est dans les beaux salons du Lutétia que se déroulent, en 2012 et en 2013, les délibérations du jury et les cérémonies de remise du Prix Apollinaire.

2014 : Jean-Pierre Siméon est élu président de l'Apollinaire au Bel-Ami, hôtel qui accompagne le prix pendant deux ans.

2016 - 2017 : Le Prix Apollinaire renoue avec son grand passé. Désormais, il est accueilli par le célèbre café littéraire Les Deux Magots, où Guillaume Apollinaire lui-même avait ses habitudes. Le jury, présidé par Jean-Pierre Siméon, est composé de Marc Alyn, Linda Maria Baros (secrétaire générale), Tahar Ben Jelloun, Zéno Bianu, Georges-Emmanuel Clancier (président d'honneur), Fabienne Courtade, Philippe Delaveau, Guy Goffette, Jean Portante et Jean Rouaud. C'est aux Deux Magots qu'un an plus tard sera créé le Prix Apollinaire Découverte.

Le Prix Apollinaire est doté de 3.500 euros et le Prix Apollinaire Découverte de 500 euros grâce à Catherine Mathivat, présidente des Deux Magots.

Pierre Guénant, du vignoble Villa Baulieu, et Pierre Walusinski, de la librairie Nicaise, présentent tous les ans une cuvée Apollinaire, dont la bouteille est illustrée par une gravure originale[4].

Membres du jury[modifier | modifier le code]

Les membres du jury du Prix Apollinaire sont élus à vie :

Lauréats du Prix Apollinaire[modifier | modifier le code]

Années 1940[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

Lauréats du Prix Apollinaire Découverte[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Communiqué de presse », sur livreshebdo.fr,
  2. Jean-Pierre Siméon, « Présentation du prix Apollinaire », sur prix-apollinaire.fr,
  3. Linda Maria Baros, « Courte histoire du Prix Apollinaire », sur prix-apollinaire.fr,
  4. « Communiqué de presse », sur actualitte.com,
  5. a et b Nicolas Turcev et Léopoldine Leblanc, « Le prix Apollinaire 2018 attribué à Cécile Coulon », sur Livres Hebdo,
  6. a et b Alexiane Guchereau, « Le Prix Apollinaire 2019 pour Olivier Barbarant », sur Livres Hebdo,
  7. a et b Thomas Faidherbe, « Le prix Apollinaire 2020 attribué à Nimrod », sur Livres Hebdo,
  8. a et b Thomas Faidherbe, « Le prix Apollinaire 2021 décerné à André Velter », sur Livres Hebdo,