Privilège prêtre-pénitent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'article doit être débarrassé d'une partie de son jargon (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Sa qualité peut être largement améliorée en utilisant un vocabulaire plus directement compréhensible. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le privilège prêtre-pénitent, aussi connu sous le nom de privilège ecclésiastique, est une application du principe de la communication privilégiée[Quoi ?] qui protège le contenu des communications entre un membre du clergé et un pénitent, qui partage des informations en tout confiance. Il émane du principe du privilège de la confession. Il s'agit d'un concept différent de la confidentialité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]