Private Dancer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Private Dancer
Album de Tina Turner
Sortie 29 mai 1984
Enregistré 1983 -1984
Farmyard studios, Angleterre
Mayfair studios, Londres
Wessex and Good Earth studios
Abbey Road studios, Londres
CBS studios, Londres
Durée 44:02
Genre Rock, pop, soul, R&B
Producteur Divers
Label Capitol Records
Critique

Albums de Tina Turner

Singles

  1. Let's Stay Together
    Sortie : 7 novembre 1983
  2. Help!
    Sortie : 25 février 1984
  3. What's Love Got to Do with It
    Sortie : 4 juin 1984
  4. Better Be Good to Me
    Sortie : 12 septembre 1984
  5. Private Dancer
    Sortie : 28 octobre 1984 (États-Unis)
    17 février 1985 (Royaume-Uni)
  6. I Can't Stand the Rain
    Sortie : 1er mars 1985
  7. Show Some Respect
    Sortie : 4 mai 1985

Private Dancer est le cinquième album studio de Tina Turner. Il est paru en mai 1984 sur le label Capitol Records.

Historique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Private Dancer a été enregistré dans son intégralité en Angleterre par plusieurs producteurs différents[2]. C'est par cet album que Tina Turner connait à nouveau le succès depuis son divorce avec Ike Turner, les albums qu'elle enregistra à la fin des années 1970 ne rencontrant que très peu de succès. C'est John S. Carter de Capitol Records qui a relancé sa carrière dans les années 1980[3]. En effet, en 1983 et malgré une opposition au sein de Capitol Records, il fait signer l'artiste et réussi son premier album pour le label.


Let's Stay Together a été produit par Martyn Ware (en) et Ian Craig Marsh (en) du groupe britannique Heaven 17. Terry Britten a produit ''What's Love Got to Do with It'' (en), titre teinté de reggae. Rupert Hine a produit ''Better Be Good to Me'' (en) (qui a été écrit par Holly Knight, Mike Chapman et Nicky Chinn) et la plupart des autres chansons[4]. John Carter produit Private Dancer, qui a été écrit par Mark Knopfler, le chanteur du groupe Dire Straits, et qui dispose d'un solo de guitare de Jeff Beck. Cette chanson devait initialement rejoindre le quatrième album de Dire Straits Love over Gold. Ball of Confusion est une reprise de la chanson de The Temptations qui était la première collaboration de Turner avec B.E.F.. Help! a été enregistré avec The Crusaders.

Sortie et réception[modifier | modifier le code]

L'album compte sept titres qui ont fait l'objet de singles. Il est sorti le 29 mai 1984 et s'est vendu à plus de cinq millions d'exemplaires aux États-Unis et à plus de vingt millions dans le monde entier[5],[6]. Sur la pochette Tina Turner porte une petite robe noire de son ami Alaïa[7].

En 1985, lors des 27e Grammy Awards, il obtient 4 Grammy sur les six pour lesquels il était sélectionné.

L'album a fait l'objet d'une remastérisation numérique en 1997 et est proposé avec sept titres bonus, dont trois ayant figuré en face B de précédents singles.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  • Les titres suivis de (*) ont fait l'objet de sortie en single.
No Titre Auteur(s) producteur Durée
1. I Might Have Been Queen J. Obstoj / Rupert Hine / J. West-Oram Rupert Hine 4:08
2. What's Love Got to Do with It (*) Terry Britten / Graham Lyle Terry Britten 3:49
3. Show Some Respect (*) T. Britten / Sue Siffrin T. Britten 3:19
4. I Can't Stand the Rain (*) Ann Peebles / D. Bryant / B. Miller T. Britten 3:40
5. Private Dancer (*) Mark Knopfler Carter 7:16
6. Let's Stay Together (*) Willie Mitchell / Al Green / Al Jackson, Jr. Martyn Ware / Greg Walsh 5:15
7. Better Be Good to Me (*) Holly Knight / Nicky Chinn / Mike Chapman Rupert Hine 5:14
8. Steel Claw Paul Brady Carter 3:48
9. Help! (*) John Lennon / Paul McCartney Wilton Felder / Joe Sample / Ndugu Chancler 4:29
10. 1984 David Bowie Martyn Ware / Greg Walsh 3:10
Titres bonus version remastérisée de 1997
No Titre Auteur(s) Durée
11. I Wrote a Letter Inga Rumpf 3:25
12. Rock and Roll Widow (face B de Help!) Tom Snow 4:45
13. Don't Rush the Good Things (face B de What's Love Got to Do with It) Neil Gammack 3:46
14. When I Was Young (face B de Better Be Good to Me) Eric Burdon/ Victor Briggs/John Weider/Danny McCulloch 3:11
15. What's Love Got to Do with It (special extended mix) Britten / Lyle 5:48
16. Better Be Good to Me (extended version) Knight / Chinn / Chapman 7:02
17. I Can't Stand the Rain (extended version) Peebles / Bryant / Miller 5:43

Musiciens[modifier | modifier le code]

avec

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[8] 94 semaines 2e
Drapeau de l'Autriche Autriche[8] 56 semaines 1er
Drapeau du Canada Canada[9] 72 semaines 2e
Drapeau des États-Unis États-Unis[10] 106 semaines 3e
Drapeau de la France France[11] 6 semaines 14e
Drapeau de la Norvège Norvège[8] 10 semaines 5e
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[8] 69 semaines 2e
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[8] 67 semaines 3e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[12] 150 semaines 2e
Drapeau de la Suède Suède[8] 16 semaines 7e
Drapeau de la Suisse Suisse[8] 86 semaines 3e
Certifications
Pays Ventes Certification Date
Drapeau des États-Unis États-Unis[13] 5 000 000 + Disque de platine 5 × Platine 09/09/1987
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[14] 1 250 000+ Disque d'or 5 × Or 1993
Drapeau du Canada Canada[15] 700 000 + Disque de platine 7 × Platine 31/10/1985
Drapeau de la Finlande Finlande[16] 33 464 + Disque d'or Or align="center"1985
Drapeau de la France France[17] 100 000 + Disque d'or Or 1985
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[18] 15 000 + Disque de platine Platine 14/10/1984
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[19] 900 000 + Disque de platine 3 × Platine 03/06/1986
Estimations monde Monde 20 000 000[20]

Grammy Awards[modifier | modifier le code]

Année Gagnant Catégorie
1985 Better Be Good to Me Meilleure performance vocale féminine pop[21]
1985 What's Love Got to Do with It Meilleure performance vocale féminine pop[21]
1985 Enregistrement de l'année[21]
1985 Chanson de l'année[21]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tina Turner : Private Dancer », sur allmusic.com (consulté le 26 octobre 2016)
  2. (en) « Tina Turner News », sur nytimes.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  3. (en) « Passings: Bill Summers, John S. Carter, Ruth C. Cole », sur latimes.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  4. (en) « Tina Turner : Private Dancer », sur Rolling Stone, (consulté le 24 octobre 2016)
  5. (en) Julie Carpenter, « Why nothing can keep Tina Turner down... », Daily Express,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Christopher Morris, « Music man John Carter dies », Variety,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Paul Rambali, « Fashion: Alaia: A life », sur independent.co.uk, The Independent, (consulté le 2 février 2013)
  8. a, b, c, d, e, f et g hitparde.ch/tina turner/private dancer
  9. bac-lac.gc.ca/Rpm/search database
  10. billboard.com/tina turner/chart history/billboard 200
  11. infodisc.fr/artiste choisi/tina turner
  12. officialcharts.com/tina turner/albums
  13. riaa.com/gold-platinum/search consulté le 6 mars 2017
  14. Bundesband Musik Industrie consulté le 6 mars 2017
  15. musiccanada.com/gold platinum/search consulté le 6 mars 2017
  16. ifpi.fi/kulta-japlatinalevyt/tina turner consulté le 6 mars 2017
  17. Infodisc / certifications consulté le 6 mars 2017
  18. nztop40.co/chart/album/14-10-1984 consulté le 6 mars 2017
  19. BPI website consulté le 6 mars 2017
  20. (en) « Rocker Supreme 1958-2007 », sur pophistorydig.com, (consulté le 12 novembre 2016)
  21. a, b, c et d Grammy Awards