PrivatAir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
PrivatAir
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
-PTIPrivatair
Repères historiques
Date de création 1977
Date de disparition
Généralités
Basée à Aéroport international de Genève
Alliance AirClub (en)
Taille de la flotte 7
Siège social Baar, Suisse
Effectif 226
Site web www.privatair.com/



Airbus A319LR de PrivatAair avec 48 sièges affaires

PrivatAir est une ancienne compagnie aérienne d’affaires suisse basée à l'aéroport international de Genève, Suisse. La compagnie opérait pour une clientèle formée d'hommes d'affaires et des célébrités[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La compagnie aérienne fut créée en 1977 sous le nom de Petrolair pour effectuer les déplacements d'affaires du groupe Latsis. Elle reçut un certificat de transporteur aérien suisse en 1995, lui permettant ainsi d'effectuer des vols commerciaux[2].

En 2000, la compagnie reçoit trois Boeing 737 BBJ.

Le groupe PrivatAir a été formé en 2001 avec le rachat de la compagnie américaine Flight Services Group et de la française Transair[3]. Il achève en févier 2002 la construction d'un terminal d'affaires à l'aéroport international de Genève. La compagnie effectue à partir de juin 2002 des vols vers les États-Unis pour le compte de Lufthansa, pour KLM Royal Dutch Airlines de 2005 à 2011, Swiss International Air Lines de 2005 à 2012. D'octobre 2002 à avril 2008, PrivatAir effectue des vols quotidiens pour le compte d'Airbus pour le transport des employés entre les sites de Toulouse, Hambourg-Finkenwerder et aéroport de Filton (en).

En mai 2003, PrivatAir et Swissport créent ensemble la compagnie PrivatPort pour gérer l'aérogare d'affaires de Genève.

Silver Arrow Capital rachète 51 % du groupe en 2016.

ECAir était en 2016 le plus gros client de PrivatAir, en lui louant plusieurs appareils avec équipage. Ainsi, lorsque ECAir cesse ses activités suite à des difficultés financières, PrivAtair se retrouve elle aussi avec des difficultés. Elle continue néanmoins ses activités, effectuant ainsi des vols pour Lufthansa, ou pour Saudia Private Aviation. La perte du certificat de transporteur aérien en octobre 2018 empêche de continuer les vols commerciaux. Le groupe annonce son dépôt de bilan le 5 décembre[4],[5].

Flotte[modifier | modifier le code]

Au mois d'octobre 2018, PrivatAir opérait les appareils suivants[6]:

Modèle Version Immatriculation Notes
Airbus A319 A319-112 D-APTA Opéraient pour Saudia Private Aviation
A319-112 D-ASPA
A319-112 D-ASPB
Boeing 737 B737-7CN (BBJ1) D-AWBB
B737-7AK (BBJ1) D-AWBC
B737-752(Winglets) HB-JJH Opérait pour ECAIR - Equatorial Congo Airlines

Entreposé

Boeing 757 B757-204 (ET) HB-JJE Opérait pour ECAIR - Equatorial Congo Airlines

Entreposé

Elle avait également en commande :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mario Kossmann, Delivering excellent service quality in aviation: a practical guide for internal and external service providers, Ashgate Publishing, Ltd., (ISBN 978-0-7546-4725-6, lire en ligne), p. 19–
  2. « Compagny history », sur privatair.com (consulté le 8 décembre 2018)
  3. « PrivatAir, basé à Genève, achète deux compagnies aériennes », sur letemps.ch (consulté le 8 décembre 2018)
  4. « La compagnie genevoise PrivatAir en faillite », sur tdg.ch (consulté le 8 décembre 2018)
  5. (en) « PrivatAir's Swiss, German units file for insolvency », sur ch-aviation.com, publié le 5 décembre 2018. (consulté le 8 décembre 2018)
  6. « Privatair Fleet Details », sur planespotters.net (consulté le 16 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :