Prison de Bastøy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant la Norvège
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et la Norvège.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bastøy Boys' Home (1903)

La prison Bastøy (norvégien : Bastøy landsfengsel) est une prison de sécurité minimale située sur une île de 2,6 km² : l'île Bastøy. Celle-ci fait partie de la municipalité de Horten en Norvège, à environ 75 km au sud d'Oslo dans le fjord d'Oslo. Le directeur de la prison qui héberge 115 prisonniers, dirige une équipe de 69 employés dont seuls 5 restent sur place la nuit[1].

Après avoir été un centre pour jeunes délinquants de 1900 à 1970, puis un centre de traitement pour sans abris et alcooliques de 1971 à 1983, la prison de Bastøy y a été instaurée un an plus tard et est maintenant un lieu d'expérimentation pour devenir la « première prison écologique au monde »[1]. Les prisonniers sont logés dans des maisons et travaillent dans différents domaines comme la ferme, le ferry de l'île et les travaux forestiers[2]. Pendant leur temps libre, les prisonniers peuvent pratiquer le football, la pêche, le tennis, la baignade, la randonnée sur toute l'île et le ski de fond[1],[3].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) James Kilner, « Break the law and live by a beach », Reuters,‎
  2. Shishkin, Philip. "Norway's convicts take a number, line up for prison", Chicago Sun-Times, 8 juin 2003.
  3. Hundley, Tom. "Norwegian Jails Break Concept Of Hard Time", Chicago Tribune, 19 octobre 2003.
  4. Bastoy the Movie - documentary by Michel Kapteijns. Retrieved 2 février 2010.
  5. Kongen av Bastøy (King of Devil's Island) - film by Marius Holst. Retrieved 2 février 2010.

Sur les autres projets Wikimedia :

Webographie[modifier | modifier le code]