Prise d'otages de Boudionnovsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La prise d'otages de Boudionnovsk avait commencé le et se termina le dans la ville de Boudionnovsk en Russie. 120[1], 150[2] ou 195[3] séparatistes Tchétchènes prirent en otage 1 500 personnes dans un hôpital dans le cadre de la première guerre de Tchétchénie[4].

La prise d'otage fit 129 morts et 415 blessés[5].

Un rapport soumis au Conseil de l'Europe par la Russie en 2000 fait état de la mort de 130 civils, 18 policiers et 18 militaires et de plus de 400 personnes blessées[6].

Pour ce qui est des membres du commando, 16 d'entre eux furent tués sur place[2], 18 périrent ultérieurement, 34 furent arrêtés entre 1995 et 2018 et condamnés à de longes peines de prison[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Юлий Рыбаков, « Буденновский круг », sur Коммерсантъ,‎ (consulté le 13 janvier 2019).
  2. a et b (ru) Султан Абубакаров, « В Чечне противоречиво оценивают рейд боевиков Басаева », sur Кавказский узел,‎ (consulté le 13 janvier 2019).
  3. (ru) Зоя Светова, « Юлия Калинина: "По зданию стреляли прямо из орудий. А мы же видели, сколько там женщин, сколько детей..." Двадцать лет назад в Буденновске », sur Открытая Россия,‎ (consulté le 13 janvier 2019).
  4. (en) Chechen rebels' hostage history, BBC News
  5. [1], Site lenta
  6. Documents, working papers - Council of Europe, Parliamentary Assembly - 2000, volume 2
  7. (ru) « Задержан предполагаемый участник нападения на Буденновск », sur Кавказский узел,‎ (consulté le 13 janvier 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]