Prise d'air NACA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir NACA.
Vue d'artiste représentant une prise d'air submergée pour un avion à réaction.

Une prise d'air NACA (ou entrée d'air NACA, en anglais : NACA duct[1]) est une forme courante de prise d'air ayant une faible traînée, développée à l'origine par le National Advisory Committee for Aeronautics (NACA), le précurseur de la NASA, en 1945[2],[3].

Conception[modifier | modifier le code]

Des expériences antérieures sur des entrées submergées ont montré une mauvaise récupération de pression en raison de la couche limite à déplacement lent pénétrant dans l'entrée. On pense que cette conception fonctionne car la combinaison du faible angle de rampe et du profil de courbure des murs crée des tourbillons contrarotatifs qui détournent la couche limite de l'entrée et aspirent l'air se déplaçant plus rapidement, tout en évitant la traînée de forme et la séparation de couche limite qui peuvent se produire avec les conceptions utilisant des lames saillantes.

Applications aéronautiques[modifier | modifier le code]

Trois prises sur un capot moteur.

Lorsqu'elle est correctement mise en œuvre, une prise d'air NACA permet à l'air de pénétrer dans un conduit interne, souvent à des fins de refroidissement, avec une perturbation minimale du débit. La conception s'appelait à l'origine entrée submergée, car elle consiste en une rampe peu profonde avec des parois incurvées encastrées dans la surface exposée d'un corps profilé, tel qu'un avion.

En règle générale, ce type de prise d'air affleurante ne permet pas d'atteindre les pressions et les volumes de débit plus importants d'une conception externe. Il est donc rarement utilisé pour l'admission d'airs des moteurs à réaction pour laquelle il a été conçu à l’origine, comme le North American YF-93 et le Short SB.4 Sherpa (en), et possiblement dans les années 2020 pour le Northrop Grumman B-21 Raider[4]. Il est cependant courant pour les entrées de moteur à piston et de ventilation.

Applications automobiles[modifier | modifier le code]

Nombreuses prises d'air sur la Ferrari F40.

Ces prises d'air sont particulièrement appréciées dans le design des voitures de course[5],[6]. Les célèbres voitures de sport dotées d'importantes prises d'air NACA sont la Ferrari F40, la Lamborghini Countach, la Ford Mustang 1971-1973, la Pontiac GTO de 1973, la Porsche 911 GT2 et la Nissan S130 (en).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • (en) Charles W. Frick, Wallace F. Davis, Lauros M. Randall et Emmet A. Mossman, « An Experimental Investigation of NACA Submerged-Duct Entrances », NASA Scientific and Technical Information Program,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mars 2017) :

    « NACA-ACR-5I20 »

  • Warren Beauchamp, « NACA Duct Rationale and Construction »,  : « Practical experience of fabricating simple NACA ducts for ventilation of a HPV »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frick, Charles W., et al. NACA ACR No. 5120, An Experimental Investigation of NACA Submerged- Duct Entrances. NACA, November 13, 1945. Abstract, Full report.
  2. « NACA UK Mirror report description page »
  3. « MAGiC NACA Archive »
  4. Laurent Lagneau, « L’US Air Force diffuse une nouvelle image de son futur bombardier B-21 Raider », sur OPEX360, (consulté le 1er février 2029).
  5. (en) Elana Scheer, « Duct Soup – How A NACA Duct Works », Hot Rod,‎ (lire en ligne)
  6. Staniforth, Race and Rally Car Sourcebook (ISBN 1-85960-846-9) (Practical guidance on designing and building NACA ducts for motor-racing applications)