Principe ouvert/fermé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

En programmation orientée objet, le principe ouvert/fermé (Open/closed principle) affirme qu'une classe doit être à la fois ouverte (à l'extension) et fermée (à la modification). C'est le « O » de SOLID. « Ouverte » signifie qu'elle a la capacité d'être étendue. « Fermée » signifie qu'elle ne peut être modifiée que par extension, sans modification de son code source.

L'idée est qu'une fois qu'une classe a été approuvée via des revues de code, des tests unitaires et d'autres procédures de qualification, elle ne doit plus être modifiée mais seulement étendue.

En pratique, le principe ouvert/fermé oblige à faire bon usage de l'abstraction et du polymorphisme.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

SOLID (informatique)