Principe de charité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le principe de charité est un type de compréhension des propos d'autrui qui consiste à attribuer aux déclarations de ce dernier un maximum de rationalité.

Le principe de charité est une méthode fondée principalement par les deux philosophes Quine et Davidson. C'est un principe qui consiste à interpréter un comportement comme relevant d'intelligence et de faculté élevées. En contradiction avec le canon de Morgan, le principe de charité suppose, par défaut, que l'individu est une personne intelligente et que ses propos sont à interpréter de manière différente s'ils sont incohérents. (Il est particulièrement utilisé pour déceler l'ironie, en effet, une personne préfère interpréter des propos comme ironiques s'ils lui paraissent littéralement absurdes.) Le principe de charité s'applique en général aux humains uniquement, car ceux-ci sont dotés d'intelligence supérieure à celle des animaux. De ce fait, afin d'analyser une situation, le principe de charité sera utilisé pour un comportement humain alors que l'on utilisera le canon de Morgan pour analyser le comportement animal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]