Principauté de Mingrélie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Principauté de Mingrélie
ka სამეგრელოს სამთავრო

15571867

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Le Samegrelo (Mingrélie) et d'autres états voisins après la dissolution de la Géorgie.
Informations générales
Statut Principauté
Capitale Zougdidi
Langue Géorgien et mingrélien
Religion Catholicossat-Patriarcat de toute la Géorgie
Histoire et événements
1557 Fondation
Annexion par l'Empire russe
Prince (en) (Mtavari (en))
(1er) 1533/1572 Léon Ier
(Der) 1853-1867 Nicolas Ier

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La principauté de Mingrélie (en géorgien : სამეგრელოს სამთავრო; Samegrelos samtavro), aussi connu sous le nom d'Odishi (en géorgien : აოდიში) ou de Samegrelo (en géorgien : სამეგრელო), était un état du Caucase dirigé par la dynastie des Dadiani.

Histoire[modifier | modifier le code]

La principauté émerge suite à un pacte de non-agression entre Constantin II de Khartli, Alexandre Ier de Kakhétie et Qvarqvaré II de Samtskhé, pour diviser le Royaume de Géorgie en trois royaumes et quelques principautés. En 1557, la Mingrélie devient un principauté, avec Léon Ier comme premier prince héréditaire (Mtavari). Elle devient indépendant jusqu'à ce qu'elle devient vassale de l'Empire russe, en 1803. Un traité avait été signé cette année-là entre le Russie et la Mingrélie pour que la Russie protège la principauté de ses voisins, l'Iméréthie et l'Abkhazie, en l'échange duquel elle devenait sa vassale. La principauté est abolie en 1867 par la Russie, qui dépose son dernier prince, Nicolas Ier. Ce dernier a renoncé à ses droits en 1868 et la Mingrélie devient donc un district russe jusqu'en 1917.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]