Principauté épiscopale de Coire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ne doit pas être confondu avec Diocèse de Coire.
Principauté épiscopale de Coire

1170 – 1525

Blason
Informations générales
Statut Principauté ecclésiastique du Saint-Empire romain germanique
Capitale Coire
Religion Église catholique romaine
Histoire et événements
1170 Intégration dans le Saint-Empire romain germanique
entre 1524 et 1526 Autorité de l’évêque abolie par la Ligue de la Maison-Dieu
Entre dans la République helvétique comme canton de Rhétie
Entre dans la Confédération des XXII cantons comme canton des Grisons

Entités suivantes :

La principauté épiscopale de Coire est un ancien État du Saint-Empire romain germanique créé au début du Bas Moyen-Âge, ayant pour capitale la ville de Coire (dans la Suisse actuelle).

Histoire[modifier | modifier le code]

La principauté épiscopale est créée en l'an 1170. Suivant la règle de l'immédiateté impériale, l'évêque devient prince d'Empire et porte le titre de prince-évêque. Cet État a existé pendant plus de 350 ans, jusqu'à la fondation de la République helvétique le [Contradiction].

À la fin du Moyen Âge se forment plusieurs ligues afin de combattre les influences extérieures, principalement celle de la principauté épiscopale : la Ligue de la Maison-Dieu en 1367 au sud-est et au centre, la Ligue grise (qui donne son nom au canton) en 1395 à l'ouest et la Ligue des Dix-Juridictions au nord en 1436.

La première étape vers l'actuel canton des Grisons a lieu en 1450 lorsque la Ligue des Dix-Juridictions s'allie à la Ligue de la Maison-Dieu. En 1471, ces deux ligues s'allient avec la Ligue grise. En 1497 et 1498, à la suite de l'acquisition des possessions de la dynastie éteinte des Toggenburg par les Habsbourg en 1496, les trois ligues s'allient avec l'ancienne Confédération suisse et combattent à ses côtés dans la guerre de Souabe trois ans plus tard. Les Habsbourg sont vaincus aux batailles de Calven et de Dornach, aidant à la reconnaissance de la confédération suisse et des ligues alliées.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]