Teri'itua Tuavira Joinville Pomare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joinville Pomare.
Teriʻitua Tuavira Pomare
Description de cette image, également commentée ci-après

Le prince Teriʻitua Tuavira, vers 1885.

Biographie
Titulature Prince Pomare
Ariʻirahi de Hitiaʻa
Dynastie Maison Pomare
Nom de naissance Joinville Pomare
Naissance
Papeete (Tahiti)
Décès (à 27 ans)
Papeete (Tahiti)
Père Ariʻifaʻaite a Hiro
Mère Pomare IV de Tahiti
Conjoint Isabelle Shaw
Enfant Teriʻihinoiatua Pomare

Le prince Teriʻitua Tuavira Pomare, baptisé prince Joinville Pomare, né le à Papeete, au royaume de Tahiti, et mort le dans la même ville, est un membre de la famille royale tahitienne, la maison Pomare, fils cadet de la reine Pomare IV de Tahiti.

La reine Pomaré IV et son fils le prince Teri'itua.

Il vit à l’époque du Protectorat français sur le royaume de Tahiti (1842-1880).

Naissance[modifier | modifier le code]

Tuavira Joinville est le dernier fils de Pomare IV, reine de 1827 à 1877, et d’Ari'ifaite a Hiro, prince consort, cousin germain de la reine et chef à Huahine.

Noms et titulature[modifier | modifier le code]

Le prénom Joinville lui a été donné par le gouverneur français Lavaud en l'honneur d'un des fils du roi Louis-Philippe Ier. Les Tahitiens ont traduit ce prénom de Joinville par Tuavira.

D’autre part, à sa naissance, il a été adopté par Teri'itua, cheffesse du district de Hitia'a, qui était sans enfant. Au décès de la cheffesse, il lui a succédé et a pris le nom de Teri'itua.

Une éducation française[modifier | modifier le code]

À l'âge de 15 ans, à la demande de sa mère et en accord avec le gouverneur de La Richerie, il fait partie d’un groupe de jeunes aristocrates polynésiens, envoyés en France afin de parfaire leur éducation. Son séjour en France dure de 1862 à 1865.

Ceci lui donne une bonne connaissance de la langue française et il a aussi été élève interprète aux affaires indigènes.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En juin 1868, il épouse une métisse, Isabelle Shaw, fille non reconnue d'un commerçant anglais et d'une femme de Moorea. Pour couvrir cette mésalliance, la reine Pomare fit inscrire, dans le contrat de mariage, Isabelle avec le titre de « princesse »[1].

De cette union morganatique naît un fils unique, le prince Teri'ihinoiatua Pomare , aussi connu sous le nom de prince Hinoi (1869 - 1916).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick O'REILLY, Tahitiens, Paris, Musée de l'homme,‎ , 534 p.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bertrand de La Roncière, La reine Pomaré : Tahiti et l’Occident, 1812-1877, Paris, L’Harmattan,‎ 2003, 577 p. (ISBN 9782747544221)
  • Patrick O’Reilly, La vie à Tahiti au temps de la reine Pomaré, Paris, Société des océanistes (distribution), coll. « Publications de la Société des océanistes » (no 37),‎ 1995, 239 p. (ISBN 9782857000563)

Articles connexes[modifier | modifier le code]