Primorsk (oblast de Léningrad)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Primorsk.
Primorsk
Приморск
Drapeau de Primorsk
Drapeau
Église luthérienne de Koivisto dessinée par Josef Stenbäck (1904)
Église luthérienne de Koivisto dessinée par Josef Stenbäck (1904)
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord-Ouest
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Flag of Leningrad Oblast.svg Oblast de Léningrad
Code postal 188910
Code OKATO 41 215 508
Indicatif +7 81378
Démographie
Population 5 892 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 60° 22′ nord, 28° 37′ est
Altitude 5 m
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1268
Statut Ville depuis 1940
Ancien(s) nom(s) Koivisto (1918-1940)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Primorsk

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Léningrad

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Leningrad
City locator 14.svg
Primorsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Primorsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Primorsk
Liens
Site web www.primorsk.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Primorsk (en russe : Приморск, en finnois : Koivisto, en suédois : Björkö) est une ville de l'oblast de Léningrad, en Russie. Primorsk est le plus grand port russe de la mer Baltique par son trafic. Sa population s'élevait à 5 892 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Primorsk est situé sur l'isthme de Carélie, à 137 km à l'ouest de Saint-Pétersbourg, sur la côte septentrionale du golfe de Finlande. Sur le plan administratif, Primorsk fait partie du raïon de Vyborg.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'existence de l'agglomération est attestée dans les chroniques russes sous l'appellation de Beriozovskoïe (« Village du bouleau ») en 1268, par une requête des marchands allemands du Gotland à la république de Novgorod demandant que la sécurité de l'accès à la Neva soit assurée[1].

Les Suédois annexèrent la région durant la troisième croisade suédoise.

Les Russes reprirent les îles à l'issue de la Grande Guerre du Nord en 1721. À compter de cette date, le bourg suivit le destin de l'isthme de Carélie.

La ville finlandaise appelée Koivisto fut cédée à l'Union soviétique en 1940 et renommée Primorsk.

Économie[modifier | modifier le code]

Terminal pétrolier de Primorsk.

Primorsk est devenu au XXe siècle l'avant-port de la ville de Vyborg. C'est le plus grand des terminaux pétroliers de la mer Baltique. Le port s'est développé sous l'administration de Vladimir Poutine qui en a fait le terminus de l'oléoduc de la Baltique (en). Le terminal est entré en service en 2001 et son trafic a atteint 45 millions de tonnes en 2004 [2] et 74,2 Mt en 2007 [3]. En 2010, le port de Primorsk est le 2e port russe, derrière celui de Novorossiisk, sur la mer Noire, avec un trafic de 77,64 Mt ; Primorsk est également le 46e port mondial[4].

Le port est situé à faible distance des îles Beriozovye qui constituent un sanctuaire pour les oiseaux de mer.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[5]

Évolution démographique
1959* 1970* 1979* 1989*
3 897 5 521 6 258 6 637
2002* 2010* 2012 2013
5 332 6 119 6 009 5 892

Organisation administrative[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :