Prime (liturgie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prime (office))
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir prime.

Le Prime est une prière de l'office divin.

Correspondant à la première heure du jour après le levant, donc vers h du matin, il fait partie des « petites heures ». La 'Constitution sur la Sainte Liturgie' (Sacrosanctum Concilium) du concile Vatican II décréta que « le cours traditionnel des Heures sera restauré de telle façon que les Heures retrouveront leur vrai temps dans la mesure du possible » et, en considérant « les laudes comme prières du matin » décida : « l'Heure de Prime sera supprimée[1]».

L'office de Prime est cependant conservé par l'ordre cartusien (moines et moniales de l'ordre des chartreux) et notamment par la plupart de monastères de la congrégation de Solesmes, dont l'abbaye Notre-Dame de Triors[2] et l'abbaye Sainte-Cécile de Solesmes[3], étant donné qu'il est vraiment difficile à adapter à la nouvelle liturgie des Heures si la communauté adopte les offices en grégorien.

Dans la trève de Dieu instaurée par l'évêque de Vic Oliva de Besalù en 1027, celle-ci démarre à l'heure de none le samedi pour se terminer à l'heure de prime le lundi[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Concile Vatican II, Constitution Sacrossnctum Concilium sur la Sainte Liturgie, 89
  2. http://www.ndtriors.fr/offices.html
  3. http://www.saintececiledesolesmes.org/index.php?option=com_content&view=article&id=51&Itemid=77
  4. Jean Villanove, Histoire populaire des Catalans : des origines au XVe siècle, t. 1, J. Villanove, , XII-339 p. (notice BnF no FRBNF34685697)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]