Primaires présidentielles du Parti républicain américain de 2024

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Primaires présidentielles du Parti républicain américain de 2024
2 429 délégués
2 272 délégués engagés + 157 délégués libres
(1 215 délégués pour être investi)
Voir et modifier les données sur Wikidata
Type d’élection Primaires et caucus
Donald Trump –
Voix 14 127 882
75,00 %
Sièges obtenus 1 863
Nikki Haley (retrait le 06/03/24) –
Voix 3 937 184
20,90 %
Sièges obtenus 96
Ron DeSantis (retrait le 21/01/24) –
Voix 344 652
1,80 %
Sièges obtenus 9
Résultats par État
Carte
  • Donald Trump
  • Nikki Haley
Candidat à l'élection présidentielle
Candidat en 2020
Donald Trump

Les primaires présidentielles du Parti républicain américain de 2024 sont le processus par lequel les membres et sympathisants du Parti républicain des États-Unis désignent leur candidat à l'élection présidentielle de 2024.

Les trois principaux favoris sont l'ancien président des États-Unis Donald Trump, l'ancienne gouverneure de Caroline du Sud Nikki Haley et le gouverneur de Floride Ron DeSantis. Ce dernier suspend sa campagne après le caucus de l'Iowa et la deuxième après le Super Tuesday, où elle ne remporte que le Vermont. Donald Trump reste ainsi seul en lice et obtient quelques jours plus tard le nombre de délégués nécessaires pour être désigné candidat du Parti républicain.

Contexte[modifier | modifier le code]

Donald Trump, président des États-Unis de 2017 à 2021, annonce sa candidature le 10 novembre 2022 depuis la Floride. Cette déclaration intervient après les résultats jugés mitigés des républicains aux élections de mi-mandat de 2022[1].

Ses principaux opposants dans les sondages sont Ron DeSantis, gouverneur de Floride, Nikki Haley, ancienne gouverneure de Caroline du Sud et ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies, Vivek Ramaswamy, Mike Pence, son ancien vice-président, et Chris Christie, ancien gouverneur du New Jersey[2].

Une décision en date du 19 décembre 2023 de la cour suprême de l'État du Colorado, exclusivement composée de juges démocrates, ordonne, à 4 voix contre 3, que Donald Trump ne figure pas parmi les candidats aux primaires républicaine dans l'État du Colorado, en raison de son rôle dans l’insurrection du 6 janvier 2021, conduite par ses partisans au Capitole, en vertu du quatorzième amendement de la Constitution. Donald Trump saisit alors la Cour suprême des États-Unis pour renverser cette décision[3]. Le 27 décembre, la cour suprême de l'État du Michigan rejette une tentative de disqualifier Donald Trump des primaires républicaines, s’appuyant sur le 14e amendement de la Constitution américaine ; les plaignants réclamaient que l'ancien président soit empêché de figurer sur le bulletin de vote au motif qu’il a « participé à une insurrection » le 6 janvier 2021[4]. La secrétaire de l'État du Maine, Shenna Bellows, déclare Donald Trump inéligible le 28 décembre, en raison de son rôle dans l'assaut du Capitole[5]. Le 28 février 2024, une juge de l'État de l’Illinois déclare Donald Trump inéligible en raison de ses agissements lors de l’assaut du Capitole et ordonne le retrait des bulletins de vote à son nom lors de la primaire républicaine de cet État[6]. Le 4 mars 2024, à l'unanimité, la Cour suprême des États-Unis rejette la décision des autorités du Colorado de rendre Trump inéligible : elle considère que ce n'est pas du ressort des États de prendre de telles mesures, qui relèvent selon elle du processus électoral fédéral[7].

Débats[modifier | modifier le code]

Les conditions d'éligibilité à la participation aux débats sont établies par le Comité national républicain. Les candidats doivent requérir un certain nombre de donateurs, une côte de sondage minimum à l'échelle nationale ou dans des États-clés et de s'engager à soutenir le gagnant de la primaire républicaine (loyalty pledge ou Beat Biden pledge)[8].

Donald Trump décide de ne pas participer aux débats et propose une contre-programmation, mettant en avant sa forte avance dans les sondages et refusant de s'engager à soutenir le nommé du parti s'il ne remporte pas les primaires.

Candidat 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e
Doug Burgum oui oui Croix Croix Croix Croix Croix
Chris Christie oui oui oui oui Croix Croix Croix
Ron DeSantis oui oui oui oui oui Croix Croix
Nikki Haley oui oui oui oui oui Croix Croix
Asa Hutchinson oui Croix Croix Croix Croix Croix Croix
Donald Trump Croix Croix Croix Croix Croix Croix Croix
Mike Pence oui oui Croix Croix Croix Croix Croix
Vivek Ramaswamy oui oui oui oui Croix Croix Croix
Tim Scott oui oui oui Croix Croix Croix Croix

Campagne[modifier | modifier le code]

La campagne démarre véritablement en 2022, en même temps que les élections de mi-mandat, à l'issue desquelles les républicains réussissent à reprendre le contrôle de la Chambre des représentants mais pas du Sénat.

Une forte avance de Donald Trump est constatée dans les sondages, confirmant sa popularité au sein de l'électorat conservateur. Ses adversaires déclarés ou présumés à la primaire, sauf Chris Christie, évitent ainsi toute critique directe contre l'ancien président[9] et le défendent face à ses déboires judiciaires[10] ; certains s'engagent même à le gracier s'ils sont élus[11]. Sa popularité ne dissuade pas un nombre élevé de candidats aux primaires, même si le but officieux de ces campagnes serait un poste dans l'administration du vainqueur[12]. Plusieurs politologues ainsi que des républicains, désignent Trump comme favori mais sont dubitatifs pour une victoire face à Joe Biden, notamment en raison des affaires et de son positionnement clivant.

Le caucus de l'Iowa, qui inaugure les opérations électorales, a lieu le . Le Super Tuesday a lieu le , avec le scrutin simultanée dans 16 États.

Candidats[modifier | modifier le code]

Ces primaires comptent un total de 14 personnes ayant clairement indiqué leur intention de se présenter. Sur ces 14 candidats, huit d’entre eux ont retiré leur candidature avant la tenue des élections.

En 2022-2023, le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, est souvent mentionné comme l'opposant principal de Trump en vue des primaires. Il jouit alors d'une forte popularité auprès des Américains, faisant de lui l'un des gouverneurs les plus populaires du pays et l'un des rares hommes politiques américains avec une cote d'opinion favorable[13]. Il annonce sa candidature le 24 mai 2023[14].

Mike Pence, vice-président durant le mandat de Trump, prend ses distances avec ce dernier à la suite de l'assaut du Capitole du 6 janvier 2021 à Washington D.C, dans le contexte des contestations des résultats de l'élection présidentielle américaine de 2020, remportée par le démocrate Joe Biden. Il se déclare candidat le 5 juin 2023[15].

Le 14 février 2023, Nikki Haley annonce sa candidature aux primaires, devenant la première candidate à se lancer face à Donald Trump[16]. Si elle remporte les scrutins, elle deviendra la première femme à être investie par le Parti républicain pour une élection présidentielle.

Francis X. SuarezWill HurdPerry JohnsonLarry ElderMike PenceTim ScottDoug BurgumChris ChristieVivek RamaswamyAsa HutchinsonRon DeSantisNikki HaleyDonald Trump
Campagne active Comité exploratoire Candidature retirée
Primaires Élections de mi-mandat Convention nationale républicaine

Candidat en lice[modifier | modifier le code]

Les candidats de cette section ont déclaré leur candidature et répondent à un ou plusieurs des critères suivants :

  • leur campagne a bénéficié d'une importante couverture médiatique ;
  • le candidat figure dans au moins cinq sondages nationaux.
Candidat Naissance Fonctions État Logotype Date de candidature
Donald Trump
Donald Trump

(77 ans)
New York (État de New York)
Président des États-Unis
(2017-2021)
Président de The Trump Organization
(1971-2017)
Drapeau de la Floride Floride
Donald Trump
Donald Trump
15 novembre 2022

Candidats retirés durant les primaires[modifier | modifier le code]

Les candidats mentionnés dans cette section ont suspendu leur campagne durant les primaires.

Candidat Naissance Fonctions État Logotype Date de candidature Retrait
Ryan Binkley

Nikki Haley

20 janvier 1972
(52 ans)
Bamberg
(Caroline du Sud)
Ambassadrice des États-Unis aux Nations Unies (2017-2018)

Gouverneure de Caroline du Sud (2011-2017)

Drapeau de la Caroline du Sud Caroline du Sud
Nikki Haley
14 février 2023
Ryan Binkley
Ryan Binkley (en)

(56 ans)
Columbus (Géorgie)
Co-fondateur et PDG de Generational Equity Group
(depuis 2006)

Co-fondateur et pasteur principal de Create Church
(depuis 2014)

Drapeau du Texas Texas
Ryan Binkley
Ryan Binkley

(soutient Trump)

Ron DeSantis
Ron DeSantis

(45 ans)
Jacksonville (Floride)
Gouverneur de Floride
(depuis 2019)
Représentant des États-Unis pour le 6e district de Floride
(2013-2019)
Drapeau de la Floride Floride
Ron DeSantis
Ron DeSantis

(soutient Trump)

Asa Hutchinson
Asa Hutchinson

(73 ans)
Bentonville (Arkansas)
Gouverneur de l'Arkansas
(2015-2023)
Sous-secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis
(2003-2005)
Administrateur de la Drug Enforcement Administration
(2001-2003)
Représentant des États-Unis pour le 3e district de l'Arkansas
(1997-2001)
Procureur des États-Unis pour le district occidental de l'Arkansas
(1982-1985)
Drapeau de l'Arkansas Arkansas
Asa Hutchinson
Asa Hutchinson

(soutient Haley)

Vivek Ramaswamy
Vivek Ramaswamy

(38 ans)
Cincinnati (Ohio)
Président exécutif de Strive Asset Management
(depuis 2022)
Directeur général de Roivant Sciences
(2014-2021)
Drapeau de l'Ohio Ohio
Vivek Ramaswamy
Vivek Ramaswamy

(soutient Trump)

Candidats retirés avant les primaires[modifier | modifier le code]

Les candidats mentionnés dans cette section ont suspendu leur campagne avant le tenue des primaires.

Candidat Naissance Fonctions État Logotype Déclaration de candidature Retrait
Chris Christie
Chris Christie

(61 ans)
Newark (New Jersey)
Gouverneur du New Jersey
(2010-2018)
Procureur des États-Unis pour le district du New Jersey
(2002-2008)
Drapeau du New Jersey New Jersey
Chris Christie
Chris Christie
Doug Burgum
Doug Burgum

(67 ans)
Arthur (Dakota du Nord)
Gouverneur du Dakota du Nord
(depuis 2016)
Drapeau du Dakota du Nord Dakota du Nord
Doug Burgum
Doug Burgum

(soutient Trump)

Tim Scott
Tim Scott

(58 ans)
North Charleston (Caroline du Sud)
Sénateur des États-Unis pour la Caroline du Sud
(depuis 2013)
Représentant des États-Unis pour le 1er district de Caroline du Sud
(2011-2013)
Représentant de Caroline du Sud
(2009-2011)
Drapeau de la Caroline du Sud Caroline du Sud
Tim Scott
Tim Scott

(soutient Trump)

Mike Pence
Mike Pence

(64 ans)
Columbus (Indiana)
Vice-président des États-Unis
(2017-2021)
Gouverneur de l'Indiana
(2013-2017)
Représentant des États-Unis pour le 6e district de l'Indiana
(2003-2013)
Représentant des États-Unis pour le 2e district de l'Indiana
(2001-2003)
Drapeau de l'Indiana Indiana
Mike Pence
Mike Pence
Larry Elder
Larry Elder

(71 ans)
Los Angeles (Californie)
Présentateur de The Larry Elder Show
(1993-2022)
Drapeau de la Californie Californie
Larry Elder
Larry Elder

(soutient Trump)
Perry Johnson
Perry Johnson

(75 ans)
Dolton (Illinois)
Président de Perry Johnson Registrars, Inc.
(depuis 1994)
Drapeau du Michigan Michigan
Perry Johnson
Perry Johnson

(soutient Trump)
Will Hurd
Will Hurd

(46 ans)
San Antonio (Texas)
Représentant des États-Unis pour le 23e district du Texas
(2015-2021)
Drapeau du Texas Texas
Will Hurd
Will Hurd

(soutient Haley)
Francis Suarez
Francis Suarez

(46 ans)
Miami (Floride)
Maire de Miami
(depuis 2017)
Drapeau de la Floride Floride
Francis Suarez
Francis Suarez

Sondages[modifier | modifier le code]

Graphique de tous les sondages locaux réalisés depuis janvier 2023

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats par État et territoire[modifier | modifier le code]

Date État ou territoire Système électoral Délégués Trump
Haley
DeSantis
Ramaswamy
Voix % Voix % Voix % Voix %
15/01 Iowa Caucus fermés 40 56 243 51.00 20 21 027 19.10 8 23 491 21.30 9 8 430 7.60 3
23/01[17] New Hampshire Primaire semi-fermée 22 176 392 54.30 13 140 288 43.20 9 2 241 0.70 0 833 0.30 0
06/02 Nevada Primaire fermée 0[18] 23 665[19] 30.70 0
08/02 Nevada Caucus fermés 26 59 984 99.11 26
08/02 Îles Vierges des États-Unis Caucus fermés 4 187 74.21 4 65 25.79 0
24/02 Caroline du Sud Primaire ouverte 50 452 496 59.80 47 299 084 39.50 3
27/02 Michigan Primaire ouverte 16 758 612[20] 68.10 12 296 200 26.60 4
02/03 Idaho Caucus fermés 32 33 603 84.90 32 5 221 13.20 0
02/03 Michigan Caucus fermés 39 1 575 97.80 39 36 2.20 0
02/03 Missouri Caucus fermés 54 924 100.0 54 0 0.00 0
01/03 au 03/03 District de Columbia Primaire ouverte 19 676 33.30 0 1 274 62.80 19
04/03 Dakota du Nord Caucus fermés 29 1632 84.60 29 273 14.10 0
05/03 Alabama Primaire 50 497 739 83.20 50 77 564 13.00 0
05/03 Alaska Primaire 29 9 243 87.60 29 1 266 12.00 0
05/03 Arkansas Primaire 40 204 898 76.90 39 49 085 18.40 1
05/03 Californie Primaire 169 1 953 947 79.20 169 430 792 17.50 0
05/03 Colorado Primaire 37 555 668 63.50 24 291 567 33.30 12
05/03 Maine Primaire 20 78 493 72.90 20 27 300 25.40 0
05/03 Massachusetts Primaire 40 340 312 60.00 40 209 113 36.90 0
05/03 Minnesota Primaire 39 232 846 69.10 27 97 182 28.80 12
05/03 Caroline du Nord Primaire 74 790 788 73.90 62 249 660 23.30 11
05/03 Oklahoma Primaire 43 254 928 81.80 43 49 406 15.90 0
05/03 Tennessee Primaire 58 447 219 77.30 58 112 963 19.50 0
05/03 Texas Primaire 161 1 808 269 77.80 161 405 472 17.50 0
05/03 Utah Caucus fermés 40 48 350 56.40 40 36 621 42.70 0
05/03 Vermont Primaire ouverte 17 33 162 45.90 8 36 241 50.20 9
05/03 Virginie Primaire 48 440 416 63.00 42 244 586 35.00 6
08/03 Samoa américaines Caucus fermés 9 110 100.00 9 0 0.00 0
12/03 Géorgie Primaire 59 497 594 84.50 59 77 702 13.20 0
12/03 Hawaï Caucus fermés 19 4 348 97.10 19 68 1.50 0
12/03 Mississippi Primaire 40 225 683 92.70 40 12 829 5.30 0
12/03 Washington Primaire 43 601 070 76.40 43 151 485 19.30 0
15/03 Îles Mariannes du Nord Caucus fermés 9 319 90.10 9 35 9.90 0
16/03 Guam Caucus fermés 9 178 100.00 9 0 0.00 0
19/03 Arizona Primaire 43 491 913 78.80 43 110 948 17.80 0
19/03 Floride Primaire 125 910 897 81.20 125 155 463 13.90 0
19/03 Illinois Primaire 64 476 051 80.60 64 85 254 14.40 0
19/03 Kansas Primaire 39 71 077 75.50 39 15 131 16.10 0
19/03 Ohio Primaire 79 889 001 79.20 79 161 357 14.40 0
23/03 Louisiane Primaire 47 172 474 89.80 47 13 119 6.80 0
02/04 Connecticut Primaire 28 34 726 77.90 28 6 230 14.00 0
02/04 Delaware Primaire 16 0 0.00 16 0 0.00 0
02/04 New York Primaire 91 131 710 82.10 91 20 733 12.90 0
02/04 Rhode Island Primaire 19 10 869 84.50 17 1 365 10.60 2
02/04 Wisconsin Primaire 41 476 355 79.20 41 76 752 12.80 0
18/04 au 20/04 Wyoming Caucus fermés 23
21/04 Porto Rico Primaire 23
23/04 Pensylvanie Primaire 67
07/05 Indiana Primaire 58
14/05 Maryland Primaire 37
14/05 Nebraska Primaire 36
14/05 Virginie-Occidentale Primaire 31
21/05 Kentucky Caucus fermés 41
21/05 Oregon Primaire 31
04/06 Montana Primaire 31
04/06 New Jersey Primaire 9
04/06 Nouveau-Mexique Primaire 22
04/06 Dakota du Sud Primaire 29

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde avec AFP, « Etats-Unis : Donald Trump annonce sa candidature à la présidentielle de 2024 », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Philippe Paquet, « Avec l’abandon de Chris Christie, l’opposition à Donald Trump se resserre dans la course présidentielle », sur La Libre Belgique (consulté le ).
  3. « Aux Etats-Unis, Donald Trump écarté de la primaire du Colorado ».
  4. « La Cour suprême du Michigan rejette une tentative d’exclure Donald Trump des bulletins de vote de la primaire républicaine ».
  5. « Amériques Présidentielle aux États-Unis: après le Colorado, Donald Trump jugé inéligible dans le Maine ».
  6. « Une juge exclut Trump de la primaire républicaine dans l'Illinois ».
  7. Le HuffPost, « Cette décision de la Cour suprême offre une victoire éclatante à la candidature de Trump », sur Le Huffington Post, (consulté le ).
  8. (en) « Who's signed the GOP loyalty pledge? », sur ABC News, .
  9. (en) « Trump's GOP shield », sur Axios, .
  10. (en) « Trump indictment puts 2024 rivals in thorny position », sur The Hill, .
  11. (en) « What GOP candidates have said about promising to pardon Trump in classified docs case », sur ABC News, .
  12. (en) « ‘Ego, pure delusion and fantasy’: How the 2024 GOP field got so big », sur Politico, .
  13. « Chiffres de popularité Desantis », sur realclearpolitics.com.
  14. Le Monde avec AFP, « Ron DeSantis annonce sa candidature à l’élection présidentielle américaine de 2024, au milieu de problèmes techniques », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. FRANCE 24, « L'ancien vice-président Mike Pence officialise sa candidature à la présidentielle américaine », sur france24.com, (consulté le ).
  16. « Présidentielle américaine : Nikki Haley, première candidate à défier Donald Trump pour l’investiture républicaine ».
  17. (en-US) « New Hampshire Republican Primary Election Results », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  18. (en) A. B. C. News, « Explaining Nevada's dueling 2024 primary system and why it matters », sur ABC News (consulté le )
  19. (en) « Nevada Presidential Caucus and Election Results 2024: Donald Trump and Joe Biden win, NBC News projects », sur NBC News (consulté le )
  20. (en) « Michigan Republican Primary Election Results », sur The New York Times (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]