Liste des dépendances de l'abbaye de Mozac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prieurés de Mozac)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'abbaye de Mozac a possédé au maximum, jusqu'à son extinction à la Révolution, 41 lieux (prieurés conventuels ou simples et paroisses) en dehors du territoire de Mozac.

Les dépendances sont énumérées pour la première fois de l'histoire de l'abbaye dans une bulle accordée par le pape Alexandre III, donnée à Clermont et datée du [1]. Son prédécesseur, le pape Adrien IV (1154-1159) avait déjà listé les possessions de l'abbaye de Mozac qu'Alexandre III confirmera ; mais cette bulle est réputée perdue[2]. La mise en place de ce réseau d'églises, de prieurés et de fiefs relevant de l'abbaye de Mozac se met en place une cinquantaine d'années après la mise sous tutelle de Mozac à l'abbaye de Cluny, en 1095. D'ailleurs, une véritable route de relais de possessions mozacoises se dessine en direction de Cluny, très pratique pour assurer les visites des établissements clunisiens et imposer la réforme grégorienne dans le nord du diocèse de Clermont.

Liste des dépendances de l'abbaye de Mozac[modifier | modifier le code]

Lieux Commentaires Distance orthodromique en km entre l'abbaye et son prieuré
Bort Commune de Bort-l'Étang. L'église paroissiale fut donnée vers 1075 au prieuré de Moissat par Guillaume II de Thiers[3]. Elle devint une possession de l'abbaye de Mozac dans la bulle du Pape Alexandre III en 1165. 22,8
Bredons Albepierre-Bredons, prieuré simple uniquement mentionné en 1735[4] 89,6
Brentauvers Prieuré simple, emplacement non identifié[5] ?
Chaptuzat Paroisse 17
Châteaugay Paroisse mentionnée uniquement en 1633[6] 5,1
Châtel-Guyon Paroisse 4
Combronde Paroisse 10,1
Creuzier-le-Neuf Paroisse 41,9
Denone Commune d'Effiat 21
Droiturier Prieuré simple 61
Giat Paroisse dépendante du prieuré des moniales de Marsat, dite prieuré simple 49,7
Lachat Commune de Crevant-Laveine, prieuré de religieuses dépendant du prieuré des moniales de Marsat 21,5
Le Puy-Saint-Ambroise Commune de Saint-Léon, prieuré simple 72,7
Loriges Paroisse 46
Martres-sur-Morge Église paroissiale de Notre-Dame des Martres fondée en 1483-1484. Le curé de l'église était à la nomination de l'abbé de Mozac, mais une grande partie des dîmes était perçue par le chapitre d'Ennezat[7]. 10,8
Marsat Prieuré conventuel de moniales 2,2
Ménétrol Paroisse 3,1
Mozac
Blason de Mozac
Abbaye, deux paroisses (Saint-Paul et Saint-Martin), une église proche du cloître de l'abbaye (Saint-Laurent-de-Mabiliac et une chapelle (Saint-Calmin) 0
Pontgibaud Dépendance de Saint-Pierre-le-Chastel 20,1
Rochefort-Montagne Prieuré simple dit paroisse 32,2
Royat Prieuré simple 14,6
Saint-André de Pagnant Commune de Saint-André-le-Coq, paroisse 18,2
Saint-Beauzire Paroisse 8
Saint-Bonnet de Montpensier Prieuré simple 18,6
Saint-Bonnet-des-Champs (ou Saint-Bonnet-Lachamp) Saint-Bonnet-près-Riom, paroisse dite prieuré simple 4,3
Saint-Coust Commune de Châtel-Guyon, prieuré 4
Saint-Genest-l'Enfant Commune de Malauzat, paroisse 2,2
Saint-Georges-de-Mons Paroisse dite prieuré simple 20,4
Saint-Germain-des-Fossés Prieuré conventuel 43,8
Saint-Hilaire-sur-Morge Commune de Saint-Hilaire-la-Croix, prieuré simple 17,6
Saint-Hippolyte Commune de Châtel-Guyon, paroisse dite prieuré simple
Saint-Jean-d'en-Haut Commune d'Enval, paroisse 3,8
Saint-Martin-d'Alloches Martres-d'Artières, paroisse 14,2
Saint-Myon Paroisse 11,7
Saint-Ours Paroisse 16,6
Saint-Pierre-le-Chastel Paroisse dite prieuré simple 22,1
Saint-Prix Église Saint-Priest, qui tient son nom de l’ancien évêque de Clermont, également vénéré à Volvic (dépendance de Mozac). Saint-Prix est une filiale du prieuré mozacois de Droiturier, d'après la bulle du pape Alexandre III (1165)
Saint-Rémy Commune de Saint-Rémy-de-Blot, paroisse dite prieuré simple 24,2
Seuillet Église paroissiale 44,9
Voingt Paroisse dépendante du prieuré de Giat 44,3
Volvic Trois paroisses dont un prieuré simple 5,2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Copies aux Archives départementales du Puy-de-Dôme, 5 H 27, liasse 99 : deux vidimus de cette bulle, établis à Riom devant le procureur du roi afin d'être envoyés à Cluny, le 20 septembre 1684.
  2. Gallia Christiana, t. II Instrumenta ecclesiae Claromontensis, col. 113-114, 1715.
  3. André-Georges Manry (dir.), Histoire des communes du Puy-de-Dôme, vol. 1, Éditions Horvath, 1987
  4. Dom Charvin, Statuts, chapitres généraux, visites de l’ordre de Cluny, Paris, 1972 – 1979, t. VIII, p. 305 - 306
  5. Idem
  6. Archives départementales du Puy-de-Dôme, 5 H 57, liasse 319
  7. André-Georges Manry (dir.), Histoire des communes du Puy-de-Dôme, Arrondissement de Riom, Éditions Horvath, 1987, p. 204-205.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hippolyte Gomot, Histoire de l'abbaye royale de Mozat, 1872.
  • Anne Joly, Temporel d'une abbaye auvergnate au Moyen Âge : Mozac (1095-1560), mémoire de maîtrise, Clermont-Ferrand, Université Blaise-Pascal, 2001.
  • Matthieu Perona, L’abbaye de Mozac (1516 – 1792), spécificités et réseaux, mémoire de master 2, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand II, 2006.