Prieuré de Johannesberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prieuré de Johannesberg
Vue de l'église abbatiale
Vue de l'église abbatiale

Ordre Bénédictin
Fondation 836
Fermeture 1803
Diocèse Diocèse de Fulda
Fondateur Raban Maur
Dédicace Jean le Baptiste
Style(s) dominant(s) Baroque
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région historique Abbaye de Fulda
Land Drapeau du Land de Hesse Hesse
Arrondissement Fulda
Commune Fulda
Coordonnées 50° 31′ 25″ nord, 9° 39′ 41″ est

Géolocalisation sur la carte : Hesse

(Voir situation sur carte : Hesse)
Prieuré de Johannesberg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Prieuré de Johannesberg

Le prieuré de Johannesberg est un ancien prieuré bénédictin à Johannesberg, devenu un quartier de Fulda, dans le Land de Hesse et le diocèse de Fulda.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une première église est construite en 811 par le troisième abbé de l'abbaye de Fulda, Ratgar, et consacrée par l'archevêque de Mayence Richulf. En 836, l'abbé de Fulda Raban Maur établit un monastère bénédictin subsidiaire de l'abbaye de Fulda. Vers l'an 1000, une basilique romane est construite sur le site de l'ancienne église, qui sera incendiée plusieurs fois au cours des siècles suivants ou pillée. Le monastère est finalement converti en prieuré au milieu du XVIIe siècle et l'église est son centre.

Près du prieuré, on bâtit un château construit par Conrad von Mengersen et qui devient une résidence décorée par Andrea Gallasini. Les travaux commencés en 1726 s'arrêtent sans être achevés en 1741. D'après les plans, le château devait former une symétrie avec l'église. Alors que les ailes au sud de l'église sont en grande partie achevées, les installations au nord de l'église restent rudimentaires. Un portail est bâti en 1742. À l'aide sud se trouve le « Rote Bau », un manoir majestueux de trois étages avec un toit mansardé et un portail d'armoiries. L'étage supérieur est presque entièrement occupé par une grande salle de bal ; sa restauration reçoit la médaille Europa Nostra.

Avec la sécularisation du Recès d'Empire en 1803, l'abbaye de Fulda et donc le prieuré de Johannesberg sont dissous. Les possessions du monastère sont expropriées, reprises par l'électorat de Hesse et ensuite converties en domaines d'État.

Elles sont sous gestion publique de 1835 à 1968 avec jusqu'à 70 employés. Les bâtiments servent à des fins agricoles. Dans les années 1980, ils accueillent un centre d'artisanat. Après l'insolvabilité du centre en 2001, Propstei Johannesberg gGmbH lui succède, ses ateliers sont principalement dans l'aile nord de l'usine.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]