Priaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Priaires
Priaires
Le cimetière de Priaires, et l'église en fond.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Mignon-et-Boutonne
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Niortais
Statut Commune déléguée
Maire délégué Marie-Christelle Bouchery
2019-2020
Code postal 79210
Code commune 79219
Démographie
Population 119 hab. (2016 en diminution de 2,46 % par rapport à 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 08′ 34″ nord, 0° 36′ 20″ ouest
Altitude Min. 19 m
Max. 52 m
Superficie 6,84 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Val-du-Mignon
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 15.svg
Priaires

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 15.svg
Priaires

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Priaires

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Priaires

Priaires est une ancienne commune du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Actuellement les deux orthographes, avec ou sans 's', se font concurrence et la commune est de plus en plus désignée par 'Priaire'.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Priaires[1]
Usseau
Saint-Saturnin-du-Bois
(Charente-Maritime)
Priaires[1] Thorigny-sur-le-Mignon
Marsais
(Charente-Maritime)
Dœuil-sur-le-Mignon
(Charente-Maritime)

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la commune fusionne avec Thorigny-sur-le-Mignon et Usseau pour former la commune nouvelle de Val-du-Mignon dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 juin 1995 Camille Picaud    
juin 1995 mars 2008 Gilbert Bouchery    
mars 2008 En cours Marie-Christelle Bouchery    

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Priaires, cela correspond à 2005, 2010, 2015[3], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
209238218238234249248274273
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
300305303270283290224215215
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
218216222182190160144154128
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
126147130129113126120120122
2016 - - - - - - - -
119--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Georges Guionnet - ancien conseiller municipal - maître artisan - président de l'UPA (Union professionnelle artisanale) Poitou-Charentes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. « Arrêté portant création de la commune nouvelle de Val-du-Mignon », sur Site de la préfecture des Deux-Sèvres,
  3. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 16 avril 2012)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.