Preston Tucker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tucker.
 Pour le joueur de baseball, voir Preston Tucker (baseball).
Preston Tucker
Preston Tucker.png

Preston Thomas Tucker.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
YpsilantiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Cass Technical High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Ingénieur, entrepreneur, designer automobileVoir et modifier les données sur Wikidata

Preston Thomas Tucker, né le à Capac (en),Michigan, et mort le à Ypsilanti, Michigan, est un concepteur et constructeur d'automobiles américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout jeune, il travailla comme messager chez Cadillac, où il distribuait le courrier en patins à roulettes. Ce bon vendeur s'associa au légendaire concepteur Harry Miller pour convaincre Edsel Ford puis son père Henry de construire une voiture de course, dérivée des Ford V8 de série, pour l’édition 1935 d'Indianapolis. Miller manqua de temps et d'argent pour mener à bien son projet. Edsel Ford, furieux, fit enfermer les voitures, pour ne les ressortir qu'en 1937. Elles coururent jusqu'en 1948, sans résultat. D'aucuns accusèrent également Tucker d'avoir capté une partie des dépassements de budgets pour ses fonds personnels.

Il devint policier dans le Michigan. Il pourchassa les délinquants et assista aux horribles résultats d’accidents de voitures ce qui le sensibilisa à la sécurité.

Construction d'automobiles[modifier | modifier le code]

Peu après le début de la Seconde Guerre mondiale, il fonda la Tucker Aviation Corporation pour proposer un véhicule à l’armée. Sa proposition ne fut pas acceptée, mais il fit une petite fortune avec la mise au point d’une tourelle à canon rotative. En 1944, il lança une audacieuse campagne de financement pour construire une berline très innovante, la Tucker '48. Il réussit à louer l'usine de moteurs d'avions Dodge-Chicago, fermée depuis la fin de la guerre, mais il n'y produisit qu'une cinquantaine d'exemplaires.

En 1949, la commission de surveillance de la bourse le mit en accusation, car beaucoup des promesses de propositions techniques sophistiquées ne furent pas maintenues. Il accusa pour sa part les « trois grands » de l'automobile (General Motors, Ford et Chrysler) de chercher à le couler.

Il fut finalement innocenté, mais les difficultés financières placèrent sa société en liquidation. Quant au futur coupé Talisman, il ne dépassa jamais le stade de la table à dessin. Tucker décède des suites d'un cancer le lendemain de Noël 1956.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]