Premier livre de Sacræ Cantiones (Gesualdo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sacræ Cantiones
Sacrarum Cantionum quinque vocibus
Liber Primus
Image illustrative de l’article Premier livre de Sacræ Cantiones (Gesualdo)
Frontispice de l'édition originale (1603)

Genre Musique vocale religieuse
Musique Carlo Gesualdo
Texte Livre des Psaumes,
Lamentations de Jérémie,
Évangiles canoniques
Langue originale Latin
Effectif Ensemble vocal à 5 voix
Durée approximative 50 minutes
Dates de composition Non datée
achevée en 1603

Le premier livre de Sacræ Cantiones (titre original en latin, Sacrarum Cantionum quinque vocibus liber Primus[1]) est un recueil de dix-neuf motets à cinq voix composés par Carlo Gesualdo et publiés à Naples en 1603.

Effectif vocal[modifier | modifier le code]

Les motets sont composés pour cinq voix, à savoir le canto qui correspond à la voix supérieure (souvent tenue dans les interprétations modernes par une soprano), la deuxième voix, l'alto (mezzo-soprano, contralto ou contre-ténor), ensuite le tenore (ténor), le basso (basse), et le quinto. Cette dernière partie n'équivaut pas à une tessiture précise, mais pouvait être chantée par une deuxième soprano, alto ou ténor selon les pièces. On désignait cette partie dans les traités musicaux du XVIe siècle sous la dénomination de vox vagans, signifiant « voix errante »[2].

Les motets[modifier | modifier le code]

  1. Ave Regina cœlorum
  2. Venit lumen tuum Jerusalem
  3. Ave dulcissima Maria
  4. Reminiscere miserationum tuarum
  5. Dignare me laudare te
  6. Sancti Spiritus Domine, corda nostra
  7. Domine ne despicias
  8. Hei mihi Domine
  9. Laboravi in gemitu meo
  10. Peccantem me quotidie
  11. O vos omnes[note 1]
  12. Exaudi Deus deprecationem meam
  13. Precibus et meritis beatae Mariae
  14. O crux benedicta
  15. Tribularer si nescirem
  16. Deus refugium et virtus
  17. Tribulationem et dolorem inveni
  18. Illumina faciem tuam
  19. Maria mater gratiae

Hommage[modifier | modifier le code]

Le compositeur Peter Maxwell Davies a réalisé un arrangement de deux motets (O vos Omnes et Peccantem me quotidie) pour quintette de cuivres (ed. Chester).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Sacræ Cantiones, Oxford Camerata, direction Jeremy Summerly. Naxos 8.550742 1993.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce motet ne doit pas être confondu avec le 5e répons du Sabato Sancto (le « Samedi saint »), dans les Tenebrae Responsoria du même auteur, traité de manière entièrement différente à six voix.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]