Premier enfant blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La naissance du premier enfant blanc a été motif de célébration au Nouveau Monde. Ils sont parfois commémorés d'une statue ou plaque au lieu de naissance. La naissance devenant un honneur et un symbole de « l'avancée des civilisations européennes », il y avait parfois controverse sur la revendication du lieu de naissance[1].

Amériques[modifier | modifier le code]

Vinland[modifier | modifier le code]

Snorri Thorfinnsson (probablement né entre 1005 et 1013) est le fils de Thorfinn Karlsefni et Gudrid Thorbjarnardottir. Généralement connu de ses contemporains sous le nom de Snorri Guðríðsson (sa mère ayant vécu plus longtemps que son père), il aurait vu le jour au Vinland, ce qui ferait de lui le premier Européen né en Amérique du Nord.

Floride[modifier | modifier le code]

Martín de Argüelles, né en 1566 dans la colonie espagnole de St. Augustine, en Floride, est le premier enfant blanc né sur le territoire que couvrent aujourd'hui les États-Unis continentaux[2]. Son père est un hidalgo et l'un des membres de l'expédition pour la Nouvelle-Espagne conduite par le capitaine-général Pedro Menéndez en 1565.

Virginie[modifier | modifier le code]

Timbre américain de 1937 commémorant la naissance de Virginia Dare.

Virginia Dare, née en 1587 dans la colonie de Roanoke, est le premier enfant anglais[3] né aux Amériques.

Peregrine White, né à bord du Mayflower dans le port de Provincetown en 1620, est la première naissance Pilgrim[4].

Nouvelle-France[modifier | modifier le code]

Hélène Desportes est souvent citée en tant que premier enfant blanc né en Nouvelle-France. Elle est née au début du XVIIe siècle, mais il y a débat sur son lieu de naissance : au Québec ou avant l'arrivée de sa famille sur le continent[5].

New York[modifier | modifier le code]

Sarah Rapelje, née le , est le premier enfant blanc né en Nouvelle-Néerlande, dans ce qui est aujourd'hui l'État de New York[6],[7].

Texas[modifier | modifier le code]

Helena Dill Berryman, née le dans le comté de Nacogdoches, est le premier enfant d'origine anglaise né au Texas[1].

Océanie[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

En Australie, le premier enfant blanc est né le  ; son père est Thomas Whittle, sergent dans la Royal Navy[8].

Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

En Nouvelle-Zélande le premier enfant blanc est Thomas Holloway King, né le à Rangihoua, Bay of Islands, une mission fondée par Samuel Marsden du Church Missionary Society anglican.

Afrique[modifier | modifier le code]

Rhodésie[modifier | modifier le code]

Unwin Moffat, frère de Howard Unwin Moffat, né en 1858 et fils du pasteur John Smith Moffat, fut la première personne blanche à être née dans le territoire de l'actuel Zimbabwe.

Antarctique[modifier | modifier le code]

Emilio Palma, né le , est le premier enfant à être né sur le continent antarctique même. Toutefois, Solveig Gunbjørg Jacobsen (née le ) est le premier enfant né au sud de la convergence antarctique, et est donc parfois citée comme premier enfant né en Antarctique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Mike Cox, First Whites, juillet 2003
  2. (en) First Native White, Time
  3. (en) Article « Virginia Dare », Encyclopædia Britannica en ligne, consulté le 9 janvier 2012.
  4. (en) Ron Word, St. Augustine celebrates 442nd birthday, 30 juillet 2007
  5. (fr) (en) Ethel M. G. Bennett, article « Desportes, Hélène », Dictionnaire biographique du Canada en ligne, 2000.
  6. (en) This Day in Colonial Times - June
  7. (en) William Decoursey, Bill Decoursey's notes on old Dutch families
  8. (en) The World Upside Down: Australia 1788-1830, National Library of Australia