Première circonscription de la Haute-Corse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Première circonscription de la Haute-Corse est l'une des 2 circonscriptions législatives françaises que compte le département de la Haute-Corse (2B) situé en région Corse.

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

La Première circonscription de la Haute-Corse est délimitée par le découpage électoral de la loi n°86-1197 du [1], elle regroupe les divisions administratives suivantes[2] : Cantons de Bastia I, Bastia II, Bastia III, Bastia IV, Bastia V, Bastia VI, Borgo, Capobianco, La Conca-d'Oro, Le Haut-Nebbio, Sagro-di-Santa-Giulia, San-Martino-di-Lota.


D'après le recensement général de la population en 1999, réalisé par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)[3], la population totale de cette circonscription est estimée à 74825 habitants[4],[5].

Historique des députations[modifier | modifier le code]


Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

IXe Emile Zuccarelli[6] MRG[6] Nommé ministre des PTT dans le gouvernement Bérégovoy en 1992, il est remplacé par son suppléant Roger Franzoni.
Xe Emile Zuccarelli[7],[6] MRG[7],[6] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Emile Zuccarelli[8],[9] PRS[8],[9] Nommé ministre de la Fonction publique, de la réforme de l'État et de la décentralisation dans le gouvernement Jospin dès 1997, il est remplacé par son suppléant Roger Franzoni.
XIIe Emile Zuccarelli[10],[11] PRG[10],[11]
XIIIe Sauveur Gandolfi-Scheit[12] UMP[12]
XIVe Sauveur Gandolfi-Scheit UMP

Historique des élections[modifier | modifier le code]

Voici la liste des résultats des élections législatives dans la circonscription depuis le découpage électoral de 1986[1] :

Élections de 1988[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et 12 juin 1988.

2e tour des élections de 1988
Candidat Parti % Voix
A compléter A compléter A compléter A compléter
A compléter A compléter A compléter A compléter


Le taux d'abstention fut de ? % au premier tour, et de ? % au deuxième tour.

Élections de 1993[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

2e tour des élections de 1993 [7]
Candidat Parti % Voix
Emile Zuccarelli MRG 51,51 15 364
Jean Baggioni UDF 48,49 14 464


Le taux d'abstention fut de 31,16 % au premier tour, et de 22,91 % au deuxième tour[7].

Élections de 1997[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et 1er juin 1997.

2e tour des élections de 1997 [13],[9]
Candidat Parti % Voix
Emile Zuccarelli PRS 54,31 15 813
Jean-Louis Albertini RPR 45,69 13 302


Le taux d'abstention fut de 38,94 % au premier tour, et de 29,28 % au deuxième tour[13],[9].

Élections de 2002[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002.

2e tour des élections de 2002 [11],[14]
Candidat Parti % Voix
Emile Zuccarelli PRG 51,35 14 274
François Vendasi PRG Diss. 48,65 13 523


Le taux d'abstention fut de 33,23 % au premier tour, et de 37,14 % au deuxième tour[11],[14].

Élections de 2007[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2007 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2007.

Candidat Parti 1er tour 2e tour
Voix % Voix %
Sauveur Gandolfi-Scheit UMP 12 922 44,48 18 481 53,89
Émile Zuccarelli PRG 9 729 33,49 15 812 46,11
Michel Stefani PCF 1 827 6,29
Jean Graziani USP 1 826 6,29
Jean-François Baccarelli MEI 1 051 3,62
Antoine Cardi FN 932 3,21
Hélène Sanchez GA 386 1,33
Bernard Mattei LO 221 0,76
Roseline Guez MNR 154 0,53
Inscrits 51 544 100,00 51 557 100,00
Votants 29 674 57,57 35 866 69,57
Blancs et nuls 629 2,11 1 573 4,39
Exprimés 29 048 97,89 34 293 95,61


Le taux d'abstention fut de 42,50 % au premier tour, et de 30,43 % au deuxième tour[12].

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 1re circonscription de la Haute-Corse[15]
Candidat[16] Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Sauveur Gandolfi-Scheit* UMP 10 241 31,19 13 297 38,07
Gilles Simeoni FC-PNC 8 121 24,73 10 906 31,22
Jean Zuccarelli PRG-PS 7 734 23,55 10 728 30,71
Tony Cardi FN 2 626 8,00
Michel Stéfani FG (PCF) 2 346 7,14
Jean-Philippe Antolini CL 1 083 3,30
Jean-François Baccarelli Éco 590 1,80
Olivier Josué LO 94 0,29
Inscrits 54 669 100,00 54 656 100,00
Abstentions 21 344 39,04 18 819 34,43
Votants 33 325 60,96 35 837 65,57
Blancs et nuls 490 1,47 906 2,53
Exprimés 32 835 98,53 34 931 97,47
* député sortant


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Loi relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, surnommée redécoupage Pasqua (du nom de Charles Pasqua, ministre de l'intérieur en 1986) : « Publication au JORF du 25 novembre 1986 », sur http://www.legifrance.gouv.fr/, site du service public de la diffusion du droit en France (consulté le 13 juin 2007). Cette loi crée en outre 86 nouvelles circonscriptions législatives en France, leur nombre total passant de 491 à 577.
  2. « Circonscriptions électorales de la Haute-Corse et divisions administratives associées », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  3. Résultats du recensement de 1999 : « Tableaux et Analyses de la Première circonscription de la Haute-Corse (Pour la population totale, consulter la page POP1) », sur http://www.insee.fr, site de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (consulté le 10 juin 2007) [PDF].
  4. « La population des circonscriptions électorales (Recensement de 1999) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  5. Ce qui fait que la circonscription est surreprésentée par rapport à la moyenne nationale (voir la carte de représentativité des circonscriptions législatives françaises), la représentativité théorique par circonscription étant de 105 600 habitants.
  6. a et b « Description et Atlas des circonscriptions électorales de France », sur http://www.atlaspol.com, Atlaspol, site de cartographie géopolitique (consulté le 13 juin 2007)
  7. a b et c « Législatives de 1993 : Circonscriptions de la Haute-Corse (2B) » [archive du ], sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  8. « Liste des députés par département de la XIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  9. a b et c « Législatives de 1997 : Circonscriptions de la Haute-Corse (2B) » [archive du ], sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  10. « Liste des députés par département de la XIIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  11. a b et c « Résultats des élections législatives de 2002 : Haute-Corse (2B) -- Première circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  12. a et b « Résultats des élections législatives de 2007 : Haute-Corse (2B) -- Première circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  13. a et b « Résultats des élections de la XIe législature dans le département de la Haute-Corse », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  14. a et b « Résultats des élections de la XIIe législature dans le département de la Haute-Corse », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  15. Résultats officiels de la circonscription, sur le site du ministère de l'Intérieur.
  16. Candidatures officielles de la circonscription, sur le site du ministère de l'Intérieur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Département de la Haute-Corse[modifier | modifier le code]

Circonscriptions en France[modifier | modifier le code]