Première Urgence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Première Urgence Internationale est une Organisation non gouvernementale française de solidarité internationale à but non lucratif, apolitique et laïque.

Première Urgence Internationale apporte une aide d’urgence aux victimes civiles marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situation d’effondrement économique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première Urgence Internationale est née de la fusion entre deux ONG françaises en 2011 : Première Urgence et Aide Médicale Internationale.

L’histoire de Première Urgence Internationale débute en 1979, date de la création de l'association Aide Médicale Internationale et de son intervention en Afghanistan. L’ONG soutient les populations extrêmement démunies dans des zones géographiques difficiles d’accès. Elle met en place des actions dans les Balkans, en Afrique, au Moyen-Orient et à Haïti avec un mot d’ordre : « Aidons-les à se passer de nous ».

En 1992, au début de la guerre de Bosnie Herzégovine, l'association Première Urgence est créée à l'initiative de Rodolphe Clair afin de porter assistance aux populations assiégées dans Sarajevo. L’association viendra en aide à des populations victimes de conflits armés, de catastrophes naturelles et de crises oubliées.

En 2011, les deux organisations fusionnent pour devenir Première Urgence – Aide Médicale Internationale. La structure poursuit ses actions en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et en Europe.

Après quatre ans, l’association change de nom et devient Première Urgence Internationale. Depuis 2015 et sous cette nouvelle appellation, l’ONG poursuit ses actions dans plus d’une vingtaine de pays[1].

EN 2016, Première Urgence Internationale est intervenue sur sur 185 projets dans 22 pays, au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie, en Europe et aux Caraïbes.

Après 2010[modifier | modifier le code]

Crise syrienne

Suite à la crise qui a débuté en mars 2011, les équipes de Première Urgence Internationale apportent leur soutien aux personnes victimes de cette crise en Syrie ainsi que dans les pays voisins en Irak, en Jordanie ou au Liban, qui accueillent des millions de réfugiés.

Haïti

Quelques jours après le passage de l’ouragan Matthew qui a frappé de plein fouet Haïti le 4 octobre 2016, une équipe de Première Urgence Internationale a été déployée et a développé des activités de santé auprès des populations vulnérables.

Nigeria

Alors que l’ONG est présente dans la région depuis plus de 10 ans avec des projets implantés au Tchad ou au Cameroun, Première Urgence Internationale a lancé une mission au Nigeria en 2016 pour venir en aide aux populations touchées par l’insécurité alimentaire.

Ukraine

Suite à l’émergence du conflit armé qui a débuté en 2014 dans le pays, Première Urgence Internationale a répondu aux besoins humanitaires engendrés par la situation en améliorant l’accès aux soins de santé.

France

Présente en France depuis 2012, Première Urgence Internationale intervient auprès des populations très précaires en Île-de-France par le biais d’actions de médiation sanitaire.

Plaidoyer[modifier | modifier le code]

Première Urgence Internationale travaille dans les Territoires palestiniens occupés depuis 2002 et y mène un travail de plaidoyer depuis quelques années afin de sensibiliser les décideurs politiques et le grand public, et d’appeler à la prise de responsabilité vis-à-vis d’une situation dont le règlement ne peut être que politique. 2

Les domaines d’intervention[modifier | modifier le code]

Première Urgence Internationale s’adapte à l’évolution des contextes des pays dans lesquels elle agit. Afin de répondre de manière efficace aux besoins qu’elle identifie, l’ONG développe une approche intégrée et intervient ainsi dans 8 domaines d’activités complémentaires :

  • La santé
  • La sécurité alimentaire
  • La nutrition
  • La réhabilitation et la construction d’infrastructures
  • L’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement
  • La relance économique
  • L’éducation
  • La protection

Organisation[modifier | modifier le code]

Première Urgence Internationale compte 80 salariés au siège au 2 rue Auguste Thomas à Asnières-sur-Seine. L’ONG compte 200 postes expatriés environ (chefs de missions, administrateurs, coordinateurs, logisticiens, ingénieurs BTP, hydrauliciens, agronomes, etc.) et 3275 collaborateurs nationaux travaillent au côté de la structure (chiffres mars 2017).

Thierry Mauricet est Directeur Général de l'ONG.

Financement[modifier | modifier le code]

Pour permettre ces actions, l'ONG fait appel aux bailleurs de fonds nationaux et internationaux, aux fondations privées, aux entreprises et à la générosité publique. Le montant des ressources de l’association en 2015 s’établit à 114 225 538 € 3 . Ses principaux partenaires sont la Direction générale de l'Aide Humanitaire et de la Protection Civile de la Commission européenne (DG ECHO), les Nations unies (PAM, UNHCR, UNICEF, OCHA, OMS, UNDP....), les États-Unis (USAID - OFDA : Office of USA Foreign Disaster Assistance ; BPRM : Bureau of Population, Refugees, and Migrations), la France (AFD, CDC)

Représentation[modifier | modifier le code]

Première Urgence Internationale est membre de clusters internationaux qui sont Global Health Cluster (GHC) 4, Global Logistics Cluster 5, Global Food Security Cluster 6. L’ONG est également membre de Global Digital Health Network 7, Quamed-Quality Medicines for All 8, European Interagency Security Forum (EISF) 9. En France, elle est membre de Bioport 10, Coordination Sud 11, Coordination Humanitaire Développement (CHD) 12, France Générosités 13, Résonances Humanitaires 14 et Solidaire 15.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qui sommes-nous ? - Première Urgence Internationale », Première Urgence Internationale,‎ (lire en ligne)