Première Fondation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fondation
Fédération de la Fondation

1-Environs 1000, Ère de la Fondation

Devise : « Libre arbitre ! » (Harlan Branno, Gaïa, 498)

Description de cette image, également commentée ci-après
« ... La Fondation, sous la forme d'une Fédération, tenait sous son emprise économique plus d'un tiers des entités politiques éparses de la Galaxie, et influençait ce qu'elle ne contrôlait pas... » (Fondation foudroyée)
Informations générales
Statut République fédérale
Capitale Terminus
Langue Galactique
Religion Aucune
Monnaie Crédit de la Fondation
Démographie
Population 1 100 000
50 1 million
500 10 billiards
500 1,4Md/monde
Superficie
Superficie 1 Terminus
80 Terminus, Quatre Royaumes
500 Plus de 7 millions de mondes
Histoire et événements
1 Établissement de la Première Fondation sur Terminus, mort de Hari Seldon
50 Première Crise Seldon, chute des Encyclopédistes
80 Seconde Crise Seldon
153 - 156 Troisième Crise Seldon
195 Quatrième Crise Seldon
323 Cinquième Crise Seldon
378 Création de la Fédération de la Fondation
493 - 498 Huitième Crise Seldon
Maire de Terminus
50 - ? (1er Maire) Salvor Hardin
155 - ? Hober Mallow
IIIe siècle - 323 Indbur Ier, Indbur II et Indbur III
? - 493 Hannis
493 - ? Harlan Branno

Entités suivantes :

La Première Fondation, souvent appelée Fondation, est le principal protagoniste du Cycle de Fondation d'Isaac Asimov, qui suit toute son évolution sur une période de 500 ans.

Au départ simple colonie scientifique perdue dans la Périphérie extrême de la Galaxie, elle parvient en près d'un demi-millénaire, grâce au Plan Seldon, à surmonter les Crises Seldon et à former une Fédération englobant près du tiers de la Galaxie.

Seldon, Hardin et Mallow : les Temps Héroïques[modifier | modifier le code]

Voir Fondation, premier roman du cycle.

Hari Seldon[modifier | modifier le code]

Voir "Les Psychohistoriens", première partie de Fondation.

Salvor Hardin[modifier | modifier le code]

Voir "Les Encyclopédistes" et "Les Maires", deuxième et troisième parties de Fondation.

Hober Mallow[modifier | modifier le code]

Voir "Les Princes Marchands", cinquième partie de Fondation.

Les Indbur, le Mulet et la Seconde Fondation[modifier | modifier le code]

Voir Fondation et Empire, second roman, et Seconde Fondation, troisième roman du cycle.

Les Indbur[modifier | modifier le code]

Voir "Le Mulet", deuxième partie de Fondation et Empire.

Le Mulet[modifier | modifier le code]

Voir "Le Mulet" et "Le clown", deuxième et troisième parties de Fondation et Empire, et "Quête du Mulet", première partie de Seconde Fondation.

La Seconde Fondation[modifier | modifier le code]

Voir Seconde Fondation, troisième roman du cycle.

Fédération de la Fondation[modifier | modifier le code]

La Fédération de la Fondation est un État fédéral républicain placé sous la suprématie de la Première Fondation. Elle est apparue à la suite de la Guerre Stettinienne, en 378. Les 120 premières années de son existence sont synonymes de paix et de prospérité pour la Fédération et ses citoyens, malgré 3 Crises Seldon.

En 500, elle englobe déjà plus d'un tiers des États de la Galaxie, près d'un tiers de sa superficie, plus d'un quart de ses mondes habités et le dixième de sa population. Elle est alors, de loin, l'organisation galactique la plus puissante de la Galaxie. Sa capitale traditionnelle est toujours Terminus, située aux confins de la spirale galactique. Ce fait fut d'ailleurs le déclencheur de la huitième Crise Seldon, qui dura de 493 à 498.

En effet, une large part des citoyens de la Fédération souhaitaient déplacer sa capitale sur une des Planètes intérieures, plus près des centres géographiques et politiques de la Galaxie. Cette crise mit fin à la carrière politique du maire Hannis et le poste échoua à Harlan Branno, qui devint par là la cinquième femme maire de toute l'histoire de la Fondation, et certainement le Maire le plus puissant que la Fédération ait connu jusqu'alors. Elle traversa des périodes de totale impopularité sans jamais démordre de l'idée que Terminus était le siège traditionnel de la Fondation et le demeurerait. Lorsque Seldon apparut, en 498, et confirma finalement ses dires, elle put profiter d'un éphémère avantage politique écrasant. Se souciant de sa place dans l'Histoire, elle eut des visions impérialistes et tenta de découvrir et de détruire la Seconde Fondation, pour ensuite brandir la flotte dernier cri de la Fondation et instaurer le Second Empire Galactique, un demi-millénaire avant la daté prévue par le Plan Seldon. Heureusement, au dernier moment, la Seconde Fondation réussit à l'influencer et à calmer ses pulsions impérialistes, et son Second Empire militaire fut oublié.

Structure et organisation[modifier | modifier le code]

La Fédération de la Fondation est régie par une Constitution qui garantit, notamment, une protection des libertés fondamentales de ses citoyens, une séparation souple de ses pouvoirs et une protection des droits de ses hauts fonctionnaires - notamment par le biais d'une immunité diplomatique. Son chef d'État et de gouvernement est toujours le Maire de Terminus, élu au suffrage universel direct pour un mandat de 6 ans et assisté de ses Ministres. Pour l'anecdote, la fonction de Ministre de la Guerre à survécu à plus d'un siècle de paix. L'organe législatif de la Fédération est issu de la réforme de l'après-Guerre Stettinienne. C'est le Parlement de Terminus, un parlement bicaméral constitué du traditionnel Conseil de la Fondation (ancien Conseil d'administration), la chambre haute, qui assure autant un rôle législatif qu'un rôle exécutif. Ses membres, les conseillers, sont élus par les circonscriptions de la Fondation. La chambre basse est la Chambre des mondes, aux pouvoirs très limités, qui débat d'affaires mineures avant de voter dessus. Ses membres, les représentants à la Chambre des mondes, sont élus par les sept millions de mondes de la Fédération. Terminus est toujours la capitale traditionnelle de la Fondation et, maintenant, de la Fédération tout entière, et l'Hôtel de Ville, à Terminus-Ville, accueille toujours les bâtiments gouvernementaux de la Fondation, notamment les bureaux du Maire et la Chambre du Conseil de la Fondation. En dehors de la Fédération, il existe un statut spécial pour les États souhaitant collaborer avec elle sans perdre leur indépendance (comme Comporellon), le statut de "Puissance associée à la Fédération de la Fondation".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]