Première épître de Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le christianisme
Cet article est une ébauche concernant le christianisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

I Jean
Auteur traditionnel Jean l'apôtre ou Jean le Presbytre
Auteur(s) selon l'exégèse école johannique
Datation historique entre 100 et 110
Nombre de chapitres 5
Canon chrétien Épîtres catholiques
Précédent II Pierre II Jean Suivant

La Première épître de Jean est un livre du Nouveau Testament.

Auteur, lieu et date de production[modifier | modifier le code]

Le texte a été composé après l'évangile selon Jean dont il présuppose l'existence et la lecture. Celui-ci la fin du Ier siècle ce qui porte les chercheurs à proposer une datation incluse entre 100 et 110. L'auteur n'est pas mentionné mais affirme être un témoin direct :

« Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, afin que vous aussi soyez en communion avec nous. »

Eusèbe de Césarée, dans son Histoire ecclésiastique, III,24, considère que la première épitre est de la plume de l'évangéliste :

« Pour ce qui est des écrits de Jean, en dehors de l'Évangile, la première de ses épîtres est aussi reconnue par nos contemporains et par les anciens comme hors de toute contestation ; les deux autres sont discutées. »

La tradition a proposé des attributions à Jean le Zébédaïde, à Jean le Presbytre ou encore à l'« Ancien ».

La recherche contemporaine tend elle à y voir un travail non d'une personne particulière mais plutôt de l'école johannique. Le lieu de production vraisemblablement à chercher en Asie Mineure, possiblement du côté d'Éphèse[1]

Résumé[modifier | modifier le code]

Le chapitre 1 exhorte les saints à entrer en communion avec Dieu.
Le chapitre 2 souligne que les saints connaissent Dieu par l'obéissance et leur recommande de ne pas aimer le monde.
Le chapitre 3 appelle tous les hommes à devenir enfants de Dieu et à s'aimer les uns les autres.
Le chapitre 4 explique que Dieu est amour et demeure en ceux qui l'aiment.
Le chapitre 5 explique que les saints naissent de Dieu par la foi au Christ.

Cette épitre expose la grande vérité de la vie éternelle que possède celui qui croit en Jésus Christ. Cette vie qui est la nature même de Dieu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Zumstein, « Les épîtres johanniques », dans Daniel Marguerat (dir.), Introduction au Nouveau Testament, Labor et Fides, , 4e éd. (1re éd. 2001), p. 404-405

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]